31 déc. 2011

Happy new year Ai Weiwei

Corto m'avait proposé de lui envoyer ma photo de l'année 2011 mais suite au 2354ème plantage de mon ordinateur, j'ai perdu bien évidemment celle que je voulais lui envoyer.
Ai Weiwei que j'ai découvert au mois de mai au Tate Modern sera pour moi une des icones d'une année si riche en bouleversements.
En cherchant sur le web, j'ai trouvé celle-ci et j'en suis bien heureuse. Je n'aurais jamais pu égaler la qualité du photographe. Regardez les ces graines de tournesol qui, une fois germées, se tourneront vers le soleil.
Image de l'humanité ?
Je ne sais pas vraiment à quoi ressemble cette humanité à laquelle nous appartenons.
Si différente et si semblable à la fois.
L'année qui arrive, je voudrais vous la souhaiter lumineuse, joyeuse, heureuse... plein de mots qui se finissent en euse quoi. Et pas en eur comme malheur, douleur. (Masculin, féminin, vous avez remarqué ? ;-))
Je voudrais que plus de gens s'indignent et j'aimerais tant qu'il n'y ait pas de raison de s'indigner.
Je voudrais que les humains puissent s'exprimer librement et courir dans les champs de tournesol quand bon leur semble.
Je voudrais... je ne vais que souhaiter que 2012 laisse s'épanouir les graines de 2011.
Terminez  bien l'année en tout cas.
Et prenez des forces pour 2012, je sens qu'on en aura besoin.




Photo Lennart Preiss


28 déc. 2011

La guenon, le singe et la noix


Une jeune guenon cueillit
Une noix dans sa coque verte
Elle y porte la dent, fait la grimace... ah ! Certe,
Dit-elle, ma mère mentit
Quand elle m'assura que les noix étaient bonnes.
Puis, croyez aux discours de ces vieilles personnes
Qui trompent la jeunesse ! Au diable soit le fruit !
Elle jette la noix. Un singe la ramasse,
Vite entre deux cailloux la casse,
L'épluche, la mange, et lui dit :
Votre mère eut raison, ma mie :
Les noix ont fort bon goût, mais il faut les ouvrir.
Souvenez-vous que, dans la vie,
Sans un peu de travail on n'a point de plaisir.


Jean Pierre Claris de Florian - 1755-1794
Cheetah - 1932 - 2011



14 déc. 2011

Liberté pour Razan Ghazzawi

Copié chez Yann : "suite à l'appel lancé par Melclalex à propos de l'arrestation par l'armée syrienne de la blogueuse Razan Ghazzawi."

L'arrestation de Razan Ghazzawi soulève critiques et colère chez les blogueurs et militants à travers le monde, qui réclament sa remise en liberté immédiate.
Exigeons tous ensemble la libération de Razan le plus rapidement possible, si vous êtes blogueurs, postez vous aussi un billet demandant sa libération.

Le régime tyrannique Syrien démontre chaque jour sa violence et son intransigeance meurtrière, la vie de Razan est en danger, exigeons au plus vite qu'elle soit remise en liberté.
Pour suivre les réactions à l'arrestation de Razan Ghazzawi sur Twitter :
#FreeRazan
Son compte twitter est http://twitter.com/RedRazan
Une page Facebook a été créé à la suite de l’évènement (il y a déjà plus de 4160 soutiens).

Blogueuse et blogueur, à vous de relayer cet appel, sans modération !
 

13 déc. 2011

Mais dans quel Etat j'erre ?

Le mari d'Angela Merkel n'a, parait-il, rien trouvé de mieux que de passer des films de Louis de Funès à sa femme pour lui faire comprendre le fonctionnement de l'AAAgité de service.
Du coup la réticente chancelière s'amuse à l'imiter.
Sarkozy le chef d'Etat dans tous ses états qui fait marrer les autres chefs d'Etat.





En attendant, nous sommes le 13 décembre et il n'a toujours pas déclaré sa candidature.
Ce qui ne l'empêche pas de se déplacer partout.


Bookmark and Share

8 déc. 2011

La Région Rhône-Alpes conserve son triple A

Un petit entrefilet trouvé dans la presse a attiré mon attention.

C'est l'agence Fitch qui l'a confirmé mardi dernier.

"Le bureau d'études loue la solide performance opérationnelle de la collectivité locale, qui lui permet de disposer d'une capacité d'autofinancement conséquente (86,7% des dépenses couvertes). La notation prend également en compte le solide profil socio-économique de la région et une gestion financière prudente. "

Mais "un éventuel abaissement de la note de l'Etat français se répercuterait sur les notes de la région", a toutefois prévenu l'agence de notation dans un communiqué.
Pour le
président du conseil régional, Jean-Jack Queyranne, "alors que le gouvernement attaque les régions sur leur gestion, cest une démonstration du bon usage des fonds publics par Rhône-Alpes, deuxième région de France".
L'assemblée régionale doit adopter la semaine prochaine son budget primitif pour l'année 2012, d'un montant de 2,439 milliards d'euros, a précisé M. Queyranne dans un communiqué
De là à dire que notre Région est mieux gérée que l'Etat il y a un pas que je me permets de franchir allègrement.

Une région gérée par un ... ??? ... Socialiste bien sûr.

En ce 8 décembre, journée des Illuminations, ça mérite bien qu'on allume un petit lumignon n'est ce pas ?

Un lumignon pour que ça dure comme ça longtemps.
Un lumignon pour que les français comprennent que ce qui marche localement peut aussi très bien marcher nationalement.


Bookmark and Share

Les Français et la désindustrialisation

Une note publiée par Jérôme Fourquet sur le site de la Fondation Jean Jaurès dont vous pourrez trouver la totalité ICI.



"Alors que la peur d’un déclin industriel de la France semble gagner la société française, la réindustrialisation sera l’un des thèmes centraux de l’élection présidentielle. Le secteur industriel revêt en effet une importance symbolique aux yeux de la population qui s’inquiète de l’impuissance des pouvoirs publics.

Alors que certains thèmes comme l’emploi, l’éducation ou la santé se placent régulièrement en tête des préoccupations des Français dans les enquêtes d’opinion, le thème de la désindustrialisation semble progressivement émerger au rang de ces inquiétudes et cristalliser la peur du déclin qui gagne la société française. Depuis plusieurs années déjà se profile le spectre de la désindustrialisation : aux images de fermetures d’usines des années 1970 et 1980 s’ajoute désormais la peur insidieuse des délocalisations. Une prise de conscience collective se fait jour : le potentiel industriel français serait en danger et ses perspectives d’avenir plus que limitées. Cette prise de conscience se traduit par la prégnance du thème de la réindustrialisation dans les programmes politiques des différents partis : d’un bout à l’autre du spectre partisan, il figure en effet en bonne place. Mais les enquêtes d’opinion révèlent également la montée du sentiment de vulnérabilité chez les Français, qui sont aujourd’hui une majorité à estimer leur pays mal placé dans la compétition économique mondiale.

La désindustrialisation apparaît dès lors à la fois comme un symptôme et une cause de la perte de vitesse des performances économiques françaises : elle fait l’objet d’un constat largement partagé et d’une désolation croissante. Une minorité de Français considère ainsi désormais son pays comme une « grande puissance industrielle ». Or, le secteur industriel revêt une importance symbolique aux yeux de la population : il est le porteur de la puissance à l’international, mais également le vecteur de l’innovation, ce qui justifie qu’il soit selon un tiers des Français le secteur qui devrait le plus bénéficier du soutien de l’Etat. L’impuissance publique à l’égard de ce phénomène est alors d’autant plus mal perçue par une opinion inquiète.
Face aux différentes politiques de soutien actuellement avancées pour contribuer à réindustrialiser la France, les positions sont variées.
Les Français sont particulièrement sensibles aux valorisations du « made in France ». On observe en effet un patriotisme économique important, supérieur à celui constaté chez nombre de partenaires industrialisés (Etats-Unis, Allemagne) mais également à la sensibilité environnementale rencontrée chez les consommateurs français. L’écho potentiel d’une telle politique de valorisation économique nationale doit en revanche être relativisé par le poids accordé dans les arbitrages de consommation à la variable « prix ».



Les mesures protectionnistes soulèvent également une adhésion assez largement partagée. Cette option, préconisée par certains tenants de la réindustrialisation de notre pays, recueille une opinion favorable qui transcende les clivages partisans et trouve en grande partie sa source dans une forme de méfiance à l’égard du libre-échange. Il faut noter que cette position se retrouve fréquemment chez nos partenaires européens et qu’en France, les mesures les plus soutenues sont celles d’une protection aux frontières de l’Europe.

Enfin, la mise en place d’une TVA sociale se heurte en revanche à une hostilité assez générale de l’opinion publique française et apparaît plus clivante, puisqu’elle est majoritairement soutenue par les sympathisants de l’UMP et les plus de 65 ans. Cela peut être expliqué par le caractère très sensible de toute amputation du pouvoir d’achat et la réticence à l’augmentation de l’impôt.

Si les pistes proposées aujourd’hui pour tenter d’inverser la désindustrialisation suscitent des réactions contrastées dans l’opinion, il n’en reste pas moins que l’horizon d’attente des Français quant à cette problématique demeure très large et en fait une question éminemment politique. A charge aux différents candidats aux prochaines élections de s’emparer d’arguments convaincants pour persuader les Français de leur capacité de remédier à cette situation inquiétante, alors même que leur capacité d’intervention est aujourd’hui largement remise en cause."



Bookmark and Share

1 déc. 2011

Les promesses et les mensonges de Sarkozy

Il y a trois ans, Nicolas Sarkozy tenait un premier discours sur la crise, à Toulon. Il promettait beaucoup.La régulation du capitalisme, le refus de l'austérité, la fin de la crise. Il a fait l'inverse.

Voici une vidéo qui résume tout ça :

http://www.dailymotion.com/video/xmowhl_crise-les-mensonges-de-nicolas-sarkozy_news

Sarkozy : il a tout promis, il nous a menti.

15 nov. 2011

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?


J'aime à penser parfois que l'être humain est bon.
Quand on voit ce qu'il est capable de faire, ça doit être un peu vrai.
Mais hélas il est aussi névrosé.
Très. Trop souvent.
Et quand je dis névrosé...
Je voulais vous parler du film Polisse de Maiwen et du livre Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan.
Deux histoires que rien ne semble rapprocher. Et pourtant, le fil conducteur est l'enfance maltraitée, que dis-je maltraitée, l'enfance saccagée, profanée oui, et par ceux qui devraient être au dessus de tout, les parents.
Et dans beaucoup de cas, même pas la misère pour expliquer ça.
L'inceste, le mot tabou à ne pas prononcer.
On ne dit pas ces choses là.
Quitte à briser des vies.
J'admire le courage de ces deux femmes qui, chacune à sa manière, disent la vérité, même si ça fait mal. J'ai pleuré avec Joe, j'ai pleuré avec Delphine.
Allez voir le film, lisez le livre si ce n'est déjà fait.
Un beau portrait de femme d'un côté, la description du fonctionnement de la Police des Mineurs de l'autre.
De la matière à réflexion d'un côté, de quoi être indigné toujours et encore de l'autre.

oOo


Pour remettre les choses à leurs places, quelques chiffres :
Source L'inceste : d'un état des lieux à une pratique de la clinique


"À travers la présentation chiffrée suivante, il s'agit bien de dresser un « profil général » qui correspondrait au plus près à la réalité des pays européens ou occidentaux. Ces chiffres portent essentiellement sur l'incidence, les victimes, les agresseurs, les conséquences de leurs actes sur les victimes et les circonstances.

L'incidence• 80% des victimes d'infractions sexuelles sont de sexe féminin.
http://www.agressionsexuelle.com/ Santé et services sociaux du Québec, Canada, site Une agression sexuelle c'est quoi ?

• 20% des femmes et 7% des hommes subiront une agression sexuelle avant l'âge de 18 ans. 20% des femmes et 7% des hommes subiront une agression sexuelle avant l'âge de 18 ans.

• 45% des violences sexuelles concernent des enfants de moins de 9 ans. 45% des violences sexuelles concernent des enfants de moins de 9 ans.

• Le risque relatif d'infractions sexuelles chez les handicapés est multiplié par 3 par rapport à la population générale. Le risque relatif d'infractions sexuelles chez les handicapés est multiplié par 3 par rapport à la population générale.

• 50% des victimes d'inceste appartiendraient à des familles touchées par l'alcoolisme. 50% des victimes d'inceste appartiendraient à des familles touchées par l'alcoolisme.

Les agresseurs• 98% des agresseurs sexuels sont des hommes, âgés de moins de 18 ans pour 19% d'entre eux. 98% des agresseurs sexuels sont des hommes, âgés de moins de 18 ans pour 19% d'entre eux.

• Dans 70 à 85% des cas, l'agresseur est connu de la victime. Dans 70 à 85% des cas, l'agresseur est connu de la victime.

• 72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille , mais 74% des personnes interrogées supposent que les violences sexuelles sont infligées aux enfants par des inconnus. 72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille , mais 74% des personnes interrogées supposent que les violences sexuelles sont infligées aux enfants par des inconnus.

Troubles, séquelles et conséquences
• Troubles multiples : une étude du Comité de protection de la jeunesse canadienne sur les cas de 85 filles ayant subi l'inceste qui a été signalé, démontre que ces filles présentaient en moyenne huit sortes de problèmes, soit d'ordre familiaux (86%), psychologiques (85%), de relations sociales (49%), scolaires (46%), de nature sexuelle Troubles multiples : une étude du Comité de protection de la jeunesse canadienne sur les cas de 85 filles ayant subi l'inceste qui a été signalé, démontre que ces filles présentaient en moyenne huit sortes de problèmes, soit d'ordre familiaux (86%), psychologiques (85%), de relations sociales (49%), scolaires (46%), de nature sexuelle (34%), de délinquance (26%), de fugue (25%) et de santé (23%).

• Troubles du sommeil :20 % à 30 % des enfants agressés sexuellement ont des problèmes reliés au sommeil. Troubles du sommeil :20 % à 30 % des enfants agressés sexuellement ont des problèmes reliés au sommeil.

• Anorexie - boulimie : 5 % à 20 % des enfants victimes éprouvent des difficultés reliées aux comportements alimentaires et à l'appétit. 50% des anorexiques et 75% des boulimiques interrogés font état d'agressions sexuelles dont ils auraient été victimes dans leur enfance. Anorexie - boulimie : 5 % à 20 % des enfants victimes éprouvent des difficultés reliées aux comportements alimentaires et à l'appétit. 50% des anorexiques et 75% des boulimiques interrogés font état d'agressions sexuelles dont ils auraient été victimes dans leur enfance.

• Fugues et délinquance : des études relatives aux jeunes fugueurs et aux délinquants rapportent qu'entre 30 % et 55 % d'entre eux avaient été victimes d'agressions sexuelles. Les victimes d'inceste auraient tendance à quitter précocement la maison, avant 18 ans. Fugues et délinquance : des études relatives aux jeunes fugueurs et aux délinquants rapportent qu'entre 30 % et 55 % d'entre eux avaient été victimes d'agressions sexuelles. Les victimes d'inceste auraient tendance à quitter précocement la maison, avant 18 ans.

• Les séquelles : les perturbations psychologiques sont les séquelles les plus étudiées et qui ont probalement le plus d'impact. Ces perturbations sont notamment décrites par Sgroi : la culpabilité, la peur, la dépression, la perte d'estime de soi (60 et 87% des victimes d'inceste seraient modérément ou gravement affectées dans leur Les séquelles : les perturbations psychologiques sont les séquelles les plus étudiées et qui ont probalement le plus d'impact. Ces perturbations sont notamment décrites par Sgroi : la culpabilité, la peur, la dépression, la perte d'estime de soi (60 et 87% des victimes d'inceste seraient modérément ou gravement affectées dans leur estime d'elles-mêmes) et les problèmes de sociabilité, la colère et l'hostilité refoulées, la diminution de l'aptitude à faire confiance à quelqu'un, la confusion des rôles, la pseudo-maturité, alliée à l'incapacité d'accomplir les activités de développement ; des problèmes de maîtrise de soi et de contrôle. "


oOo

Source photo : Bruce Davidson
Fond sonore : Gainsbourg Père et Fille


10 nov. 2011

10 bonnes raisons de virer Sarkozy en 2012

  1. Il est mauvais
  2. Il est exaspérant
  3. Il est exécrable
  4. Il est imbuvable
  5. Il est odieux
  6. Il est inefficace
  7. Il est horripilant
  8. Il est catastrophique
  9. Il est pénible
  10. Il est bête...
La dernière en date ?
Au choix :
- Il raconte des conneries avec Obama
- Il se permet de donner des leçons à Hollande
- Il déclare la "guerre" à l'Uruguay
Je ne sais pas vous mais moi plus ça va moins je le supporte.
Qu'on ne soit pas du même bord soit, mais je connais pas mal de gens de droite qui sont largement plus intelligents que lui.
Je n'arrive décidément pas à comprendre comment ce type est arrivé là où il est et comment les gens ont pu lui faire confiance. La principale qualité d'un chef est de se faire respecter non ?
J'arrête là parce que je sens que je vais m'énerver et je n'ai pas envie la veille d'un long week-end.
Et vous qu'est ce qui vous énerve le plus chez lui ?
Je pose la question aux quelques courageux qui m'ont mise en lien au mois d'octobre soit :
Photo : Duane Michals.


Bookmark and Share

26 oct. 2011

Poésie d'automne

Coptes décimés
Par l'armée
Charia
Par là
Polygamie
Par ci
Parti islamique
Ressucité
Mais où sont les printemps d'hier ?
L'automne
Chie des colchiques
Vénéneux
Sur la démocratie
Anne-Cécile Levrat

Photo : Aaron Sidkind

Information Mairie du 8ème :

Mardi 8 Novembre de 19h à 21h
à l'Espace Citoyen de la Mairie du 8ème Arrdt
Soirée d'échanges et de rencontres
 
"Comment la France se construit ?
Comment elle se raconte ? :
le récit national français."
Sous la Présidence de Louis LEVEQUE,
Adjoint au Maire de Lyon,
chargé de l'habitat,
du logement et de la politique de la ville.
Avec :
Julien HAGE, historien
Emmanuel TERRAY, anthropologue et philosophe
Ahmed KALOUAZ, écrivain et poète

Depuis deux ans, la Maison des Passages organise, en partenariat avec la Mairie du 8ème arrdt de Lyon, des rencontres-débats sur les thématiques de l'Histoire, des mémoires, de la citoyenneté et de la
transmission parent/enfant dans le cadre du volet culture du CUCS.
Les thèmes abordés cette année sont déclinés sous deux approches.
Une première soirée d'échanges et de rencontres qui a eu lieu le jeudi 6 octobre a été l'occasion d'aborder la dynamique de la construction des identités. Lors de la soirée du mardi 8 novembre, nous aborderons une seconde approche plus sociétale sur la manière dont la France
se construit et se raconte au niveau de son récit national.

Bookmark and Share

24 oct. 2011

Qu'est ce que tu préfères : une dictature laïque ou une dictature religieuse ?

Quand j'étais gosse, on s'amusait avec les copines à se demander, qu'est ce que tu préfères les pêches ou les marrons ?
Ben voilà ce matin c'est comme si on s'amusait entre gamines.
Les coups tu préfères que ça soit le curé ou le soldat qui te les donne ?
Je me souviens aussi de ce que je répondais à l'époque.
Rien, je préfère rien.


Photos piochées au hasard sur le net.
C'est pas le choix qui manque.



Bookmark and Share

21 oct. 2011

Pas besoin de voir pour croire

Evidemment ce matin la question est : doit-on se précipiter pour aller regarder la tête de Khadafi mort.
Pourquoi pas ? On a tellement vu de morts dus à lui et à sa clique que finalement c'est un juste retour des choses.
Doit on avoir besoin de le voir mort pour vraiment croire qu'il l'est ,
On pense à Ben Laden et la photo trafiquée.
La seule preuve de la disparition d'un dictateur ou d'un terroriste est qu'ils ne nuisent plus à personne.
J'ai jeté un oeil sur la vidéo où il se fait lyncher hier soir, ça m'a suffit, je crois. Il est mort.
Par contre pas besoin de voir pour savoir que sur cette vidéo il n'y a que des hommes et des fusils.
La violence est un mot féminin qui définit un acte brutal majoritaire perpétré par des hommes.
Voir mon billet d'hier.
Par contre je n'ai pas été voir la vidéo chinoise sur la petite fille écrasée sans que personne ne s'arrête.
Elle est morte ce matin.
Par respect pour elle et parce que je sens que je vais encore avoir envie de vomir.
Savez vous ce qu'est le Global Peace Index ?
Le journal The Economist essaye de classer les pays selon leur degré de pacificité.
En premier l'Islande et la Nouvelle Zélande (allez les petits... s'exciter sur un terrain de rugby permet d'être plus calme dans la vie ?)
En dernier la Somalie.
Revoir mon billet d'hier.
Et la France dans tout ça ? 36ème entre le Botswana et la Croatie.
Aie j'aurais pas du l'écrire, j'en connais qui vont encore hurler à l'insécurité et que c'est la faute aux immigrés.
Je vous laisse vous amuser avec cette liste.
Ou vous indigner.
C'est selon que vous soyez un homme ou une femme.
Un violent ou un pacifiste.
Un aigle ou une colombe.
Ce que vous voulez quoi.
En ce qui me concerne j'ai choisi mon camp.








Bookmark and Share

Information culture Lyon 8ème
Tomber la façade - Déambulation théâtrale -
Vincent Bady - les Trois Huit
Dimanche 23  octobre à 15 h - 16h30 et 18 h
Dans quelques mois, Simon Starlind, artiste plasticien écossais, sélectionné dans le cadre du programme "8ème art" créera, le temps d'une seule journée, une oeuvre singulière : sur la façade aveugle d'un immeuble d'habitation boulevard des Etats Unis, il creusera deux grands trous et une machinerie adaptée fera passer en bas le bout de mur prélevé en haut et inversement... En amont de cette intervention, Vincent Bady et une équipe de comédiens présentent une installation théâtrale sur le site de la future installation artistiqaue. Ils ont recueilli de la bouche des habitants des immeubles concernés, des paroles et des témoignages sur leurs perceptions/descriptions/histoires de ce quartier urbain et sur l'oeuvre à venir. Ils en font la matière d'une déambulation théatralisée, ludique et poétique, comme pour occuper l'horizon d'attente du futur évènement...


20 oct. 2011

Pour Marie Dedieu et toutes les femmes qu'on ne respecte pas

Jusqu'à l'annonce de sa mort hier, j'ignorais tout de cette femme. Comme la majorité des gens je suppose.
La tête prise par les Primaires, je n'avais même pas entendu parler de la prise d'otage dont elle était victime.
Comme beaucoup sans doute aussi, j'ai cherché qui elle était sur le web.
Une femme de 66 ans tétraplégique, souffrant d'un cancer et d'une insuffisance respiratoire.
Une militante féministe des années 70 partie chercher le repos et la douceur sur une ile de l'Ocean indien.
Sa vie ne tenait sans doute qu'à un fil.
Un fil rompu par des soldats qui l'ont arraché à son havre de paix pour la laisser mourir par manque de soins.
Des hommes venus d'un pays en guerre, des insurgés islamistes somaliens qui aujourd'hui essayent de revendre sa dépouille.
Une femme âgée et malade.
Des hommes armés en bonne santé.
Je pense à ma mère, 79 ans, qui s'est faite agresser il y a deux semaines par des individus qui l'ont jetée à terre pour lui voler son collier. Elle sortait de l'Hôpital où elle avait accompagné mon père malade. Plus de peur que de mal.
Une femme âgée fragile.
Des jeunes en pleine forme venus d'un pays à l'est d'ici.
Je viens de déjeuner et j'ai comme une envie de vomir là...

Photo : Harry Callahan


Information culture Lyon 8ème :

«Je suis l’enterrée vivante / La dévoyée / Celle qui renverse dans sa course
 sa servilité de femme. Mon exil porte en lui tant de contradictions que j’ai toujours préféré le taire. Pourquoi raconter que je suis étrangère de partout ? Ni d’ici ni de là-bas, ça intéresse qui une fille de l’entre-rien? Pourtant aujourd’hui je décide de dire.»
FILLE DE...
Leila Anis / Géraldine Bénichou / Théâtre du Grabuge
Ce soir à 20 heures au Nouveau Théâtre du 8ème

Bookmark and Share

19 oct. 2011

Après les primaires, ça somme dur au Gouvernement

Je vieillis, je vieillis. Avant il me fallait une journée pour me remettre d'une journée de bureau de vote, maintenant c'est deux, surtout quand la participation a été belle comme ce fut le cas ces deux dimanche.
En plus à une époque, je me serait précipitée sur mon blog pour y crier ma joie. Maintenant je la déguste tranquillement devant ma télé en reposant mes os fatigués.
Comme tout le monde je rigole en voyant les barons de l'UMP s'agiter dans tous les sens. Perturbés on dirait. Surtout Copé qui se permet de "sommer" Hollande de s'expliquer. Et que si on risque de perdre le AAA c'est la faute aux socialos (air connu).
Bref, le cinéma habituel recommence.
Je viens de lire en biais sur les actualités que Carla serait ENFIN sur le point d'accoucher. J'imagine que son cher mari l'a aussi sommée de se retenir et de ne pas mettre bas avant la fin des primaires... Si c'est un garçon, il pourrait l'appeler François, c'est joli comme prénom (et en plus c'est celui de mon fils).

En dehors de ce cirque, il y a un truc qui qui m'énerve grave depuis quelques jours. C'est l'histoire de la fameuse taxe sur les mutuelles complémentaires santé que le Gouvernement a décidé d'appliquer dans le cadre du plan de rigueur. Les contrats des mutuelles vont augmenter de 11,8 % en 2012 d'après les calculs de Que Choisir.
Jeudi dernier, c'est une augmentation de 4,7 % que la Mutualité française a annoncée pour l'an prochain, nous répercutant bien entendu la fameuse augmentation qu'elle même doit subir.
"Entre 2005 et 2011, les taxes sur les contrats de mutuelles ont été gonflées cinq fois par le gouvernement, soit 740 % d'augmentation et un montant moyen de 75 euros par an et par personne.
A cela, il faut ajouter l'augmentation des dépenses de santé, le vieillissement de la population et les désengagements de l'assurance maladie, répercutés de la même façon sur les tarifs des mutuelles. Au final, la note est salée pour les Français, avec une facture moyenne passée de 35 euros par mois et par assuré en 2005 à 50 euros cette année.
"En intégrant ces autres facteurs, nous tablons sur une hausse de 8 % du tarif des contrats de mutuelle l'an prochain, plutôt que les 4,7 % annoncés", estime Mathieu Escot." Source Le Monde
La conséquence de toutes ces augmentations est que 4 millions de français n'ont plus de couverture complémentaire n'ayant plus les moyens de la payer.
Conséquence dont le Gouvernement se fiche comme de l'an 40 bien entendu.
Xavier Bertrand somme (décidément c'est une habitude chez ces gens) les Mutuelles de ne pas répercuter ces frais aux usagers et les Mutuelles ne l'entendent pas de cette oreille bien entendu.
La preuve, ma Mutuelle société vient de nous annoncer une majoration de 3.19 % des cotisations brutes du 4ème trimestre 2011. Je n'ai pas encore calculé à combien ça me reviendra mais je sens que je vais continuer à m'énerver.
M'énerver pour tous ceux qui faute de Mutuelle ne peuvent pas avoir accès à des soins nécessaires pour leurs dents, leurs yeux et autres organes dont l'utilité n'est plus à prouver.
Je plaisante mais comme d'habitude le fossé entre les riches et les plus démunis se creuse et je n'ai cité ici qu'un exemple.

Le temps de finir ce billet, toujours rien du côté de la Muette, mais d'après Voici ça serait une fille... Sommée de quoi faire celle là quand elle sera en âge de comprendre ? Pauvre gosse quand même.


Bookmark and Share

Photographie : Jeff Wall dont Lunettes Rouges parle très bien ici.

10 oct. 2011

Mais quelle journée mes amis, quelle journée !

Bonjour vous,
Tous les présidents et assesseurs de bureaux de vote pourront vous le confirmer, une journée d'élection en général c'est long. On attend les électeurs qui arrivent par vagues aux moments clefs de la journée, celle où l'on sort pour acheter le pain, le journal, ou promener le chien.
Hier, ça a été un défilé continu. Les plus âgés le matin et les jeunes après. Des familles entières, les parents ramenant les enfants après ci nécessaire. Le tout avec le sourire. Non mais vous ne pouvez pas imaginer, un bureau de vote avec rien que des sympathisants de gauche. Et fiers de la signer cette fameuse charte : 
« Je me reconnais dans les valeurs de la Gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire. »
Si un jour la droite décide de faire une primaire  quelle pourra être sa charte ? "Je me reconnais dans les valeurs du fric, de l'individualisme, du chacun pour soi, de l'injustice et du libéralisme" ?
Ce matin, je n'ai pas envie de parler des chiffres si ce n'est ceux de la participation qui fut au delà de nos espérances.
Espérance, le voilà le mot, me dire que les 5 années de sarkozisme que nous venons de vivre ne sont qu'un mauvais cauchemar et que la France va se réveiller...
Hier j'ai voté Royal (la fidélité camarade), dimanche prochain ça sera François Hollande.
Entre les deux, j'espère que la semaine ne sera pas trop agitée.
Je vous la souhaite belle et pleine de projets.
Bonne journée.
A bientôt.

Musique Platinum Pied Pipers 'On a cloud' (à cause du titre sans doute et parce que ça shake à fond de bon matin)


Photos de Yann Rabanier pour Libération : (bizarre vous avez dit bizarre ?)





 

14 sept. 2011

Pascal Foucher, ce n'est qu'un début continuons le combat !


"Si le rire est le propre de l’homme, Pascal Foucher en est un à 200% ! Le personnage peut être caractérisé de gourmand, voire boulimique, et cela dans des domaines aussi variés que le travail, la gastronomie, l’œnologie, mais avant toute chose la vie."

J'ai piqué cette présentation de l'individu en question sur le site Suite101 qui a relayé son histoire.

Trouvé de ses nouvelles également chez :

La maison du cancer où il est fortement recommandé d'aller commenter.

et, the last but not the least, chez Dom l'ex-ménagère de moins de 50 ans qui va bien finir par les avoir, depuis le temps...

En dégustation, le compte-rendu de Cathiminie lorsqu'elle avait rendu visite à Pascal à Reims dans l'épicerie Fossatti et intitulé l'Ile de la Tentation.
Histoire de prouver à ceux qui ne le connaissent pas à quel point nous avons affaire à un homme qui aime la vie et les bonnes choses.

Bookmark and Share

13 sept. 2011

Mes 3 P de la semaine

Aujourd'hui, je plagie sans vergogne les 3 C de Zette une des blogueuses les plus épatantes du Net français.
Mon premier P : c'est bien sûr Pascal Foucher qui n'est pas en pleine forme ce matin. J'ai transmis son dossier à quelques politiques spécialisés dans la médecine en espérant qu'ils voudront bien se pencher dessus. Je continue de pense que, au même titre qu'un cancéreux à le droit de choisir sa mort quand il n'y a plus rien d'autre à faire que souffrir, on doit lui reconnaître le droit de prendre un médicament qui peut permettre sa survie ou du moins un meilleur confort. Surtout quand ses médecins le disent et qu'on se heurte seulement à une décision administrative. Quand on sait le temps qu'il faut à l'Administration pour réagir, les malades ont le temps de passer plusieurs fois l'arme à gauche. Je suis en colère pour lui.

Mon second P : ce sont les Primaires que j'ai du mal à suivre à cause du 3ème P. J'invite tous ceux qui ont envie d'aider la gauche à avancer en allant voter. Une grande première en France, un parti où la démocratie est présente (pas comme chez ceux d'en face), de bonnes raisons d'y participer.

Mon troisième P : comme Partance. J'ai eu du mal à trouver un synonyme à déménagement commençant par P mais celui la me plait. Je suis en partance pour une nouvelle vie et c'est drôlement bien. L'avantage c'est que celle-ci est à deux rue de l'actuelle, me permettant de rester dans mon cher 8ème, près de mes amis et de la Mairie. Quand on a trouvé un point d'ancrage, on y reste.

En écrivant ces mots, je pense à la chanson d'Etienne Daho, les Voyages Immobiles, que je vous offre ici avec une belle mise en scène de Michel Gondry.

Et puis, pour complèter le paquet cadeau,  un poème d'Henri Michaux (mon poète favori) sur le thème du voyage intérieur :
Emportez-moi dans une caravelle,
Dans une vieille et douce caravelle,
Dans l'étrave, ou si l'on veut, dans l'écume,
Et perdez-moi, au loin, au loin.
Dans l'attelage d'un autre âge.
Dans le velours trompeur de la neige.
Dans l'haleine de quelques chiens réunis.
Dans la troupe exténuée des feuilles mortes.
Emportez-moi sans me briser, dans les baisers,
Dans les poitrines qui se soulèvent et respirent,
Sur les tapis des paumes et leur sourire,
Dans les corridors des os longs et des articulations.
Emportez-moi, ou plutôt enfouissez-moi.

Extrait de "L'espace du dedans"

Illustration : René Maltête dont je ne me lasse décidément pas.


Bookmark and Share

8 sept. 2011

Il faut aider le soldat Pascal Foucher

Bonjour,
Hier, ayant fait mon billet, je me suis dit avec soulagement que j'en avais pour un moment avant d'écrire sur ce blog.
Hélàs, il y a des circonstances où on ne peut se taire parce qu'il s'agit de la vie d'un humain, hier étranger, aujourd'hui ami.
Pascal m'a envoyé un sms très tôt ce matin (il est un des seuls autorisé à le faire sinon je grogne) pour me demander des tuyaux sur la presse lyonnaise.
J'ai réfléchis (si si dès fois le matin je peux) et décidé qu'avant de refiler le bébé à un quelconque journaliste qui n'en aura sans doute rien à faire, il fallait faire le buzz autour de son histoire. On sait bien que les gens bougent quand d'autres l'ont déjà fait, personne ne prend vraiment de risque, surtout pour des histoires comme ça.
Or donc, notre Pascalou atteint d'un cancer répondant au doux nom de myélome et se battant contre lui comme un lion depuis 5 ans, est arrivé au bout du rouleau.
La saloperie de crabe qui le ronge a resisté malgré la greffe réalisée avec la moëlle osseuse de sa soeur.
Non seulement, ça le bouffe mais ça le fait souffrir. Hé oui, c'est comme ça le cancer, ça ne te tue pas en douceur.
Il reste pourtant une possibilité pour l'aider (parce que le sauver c'est très conditionnel) : le pomalidomide qui a été essayé sur un échantillonnage de 200 personnes entre les us et la france. Mélangé à d'autres medoc, il est visiblement efficace sur un certain nombre de cas lui ressemblant. Pas assez de recul cependant pour dire que c 'est le médoc miracle, mais sur le papier dans son cas il pourrait faire baisser la maladie, lui enlevant pas mal de douleurs et lui faisant gagner du temps pour que la science progresse.
Ce matin il m'a écrit : "Je ne  te cache pas que la situation est grave et ....assez désespérée. Je n'ai plus aucune solution ce jour sauf de prier, mais comme disait Desproges,.... comme je suis athée Dieu merci...."
Donc ce médicament que ses hématos lui prescriraient de suite (si c'était possible) lui est refusé car le protocole a inclus comme règle, que les allogreffés n'y avaient pas le droit.
On pourrait le lui accorder mais.... toujours conditionnel. Ca dépend de qui ? de Quoi ? L'affaire Servier se profile derrière tout ça et la trouille de faire un précédent sans doute.
Aprés une étude en cours (fin en décembre) sur 200 nouveaux cas aux USA et après presentation et validation de celle ci au Ministère de la Santé en décembre, il pourrait avoir droit à une ATU, soit une autorisation temporaire aprés étude de son dossier.
Sauf que décembre dans son cas ça risque bien d'être trop tard....
Ce matin, Pascal a fait un billet sur son Blog à l'attention de l'Elysée et relayé un article du Journal l'Union de Reims qui explique assez bien l'aspect ubuesque de la situation.
Il m'écrit encore celà :
"Aujourd'hui j'ai l'impression qu'il m'est plus facile de trouver quelqu'un pour me faire "partir" , que d'avoir un médoc existant qui peut me sauver ou preserver ma vie...
Maintenant quand j'interviens en presse ou radio j'essaye d'élever le débat en l'amenant (pour donner matière à la presse) en évoquant une reflexion européenne sur le pourquoi n'aurait on pas le droit a choisir sa méthode a se soigner dans une situation comme la mienne , ou tout a été essayé, dans une impasse aujourd'hui, alors qu'un médicament validé est là disponible".
.
Son message a déjà été relayé par Guy Birenbaum dans ses oeufs pondus du jour.
Egalement par Fanette sur le Post et par Bembelly qui parle de Solidarité.
Un très beau mot que j'espère vous mettrez en pratique pour l'aider dans sa lutte pour survivre en relayant nos articles au maximum.
Je vous en remercie.
Belle journée
Sylvie

Photo intitulée au Secours par René Maltête.
Vidéo (courte) : Alain Chabat reprenant Pierre Desproges.

7 sept. 2011

La fidélité camarade

Bonjour,
Vous avez passé de bonnes vacances j'espère.
Je suis revenue des contrées lointaines et fabuleuses de l'Argentine, avec un blog en vrac et 5 heures de décalage horaire que je récupère petit à petit.
J'ai également payé à Google les 12 $ pour le nom de domaine et tout est rentré dans l'ordre.
Travail repris depuis lundi sans trop de souci mais la tête encore du côté de la Quebrada de Humahuaca.
Côté Mairie, reprise aussi en douceur, mon agenda se remplit lentement mais sûrement.
Côté privé, déménagement en préparation. Les enfants sont partis voler de leur propres ailes, il était temps de retrouver un nid pour moi et le Grand Zident (private joke). Le bonheur de rester dans notre cher quartier de Monplaisir.
Bref tout va pour le mieux dans mon petit monde (pourvou que ça doure).
Bembelly me réclamait hier un billet sur Twitter.
J'avoue que j'ai la flemme. Non pas que je sois absente du web, mais plus présente sur les réseaux sociaux qu'ici.
A l'écoute bien sûr mais pas forcément l'envie de parler de tout ce qui nous entoure, préférant laisser une trace visuelle. Parfois les mots sont inutiles. Et Instagram tellement sympa.
Je voulais quand même parler de ce qui occupe bon nombre de gens de gauche (et de droite aussi) pour cette rentrée. Les primaires citoyennes.
Et par conséquent, le choix du candidat.
Autant vous dire tout de suite, pour moi le candidat le plus capable de porter la gauche au pouvoir est François Hollande. Je l'avais déjà écrit il y a quelques temps sur ce blog mais c'était avant la catastrophe new-yorkaise (je ne parlerai plus de DSK ici ou ailleurs, qu'on se le tienne pour dit).
Mais mais ... je me souviens qu'en 2006/2007 je me suis battue bec et ongles pour défendre la candidature de Segolène Royal. J'y ai cru très fort comme beaucoup. Je ne crois plus en sa possibilité de devenir Présidente mais je sais que beaucoup de ses idées ont inspiré pas mal de monde. Je n'aime pas la communication qui est faite autour d'elle, les surexités de Désir d'Avenir me gonflent car il donnent d'elle une image complètement fausse, mais comme Jean-Jacques Queyranne, Najat Vallaud Belkacem ou Jean-Louis Bianco (sans oublier tous les autres inconnus) j'ai envie de continer avec elle, au moins au premier tour.
C'est sans doute bêtement sentimental mais c'est ainsi. "La fidélité Camarade". Je ne me justifierai pas non plus à ce sujet.
Donc dans l'ordre : 1 Royal - 2 Hollande.
Quant à Martine Aubry, je la respecte beaucoup mais je n'ai jamais bien apprécié ses méthodes (enfin surtout celles de certains de ses conseillers mais chuuut pas de noms).
De toute manière, en bonne militante socialiste, je me plierai au verdict des urnes et défendrai (toujours bec et ongles) le candidat choisi, quel qu'il soit, en 2012, l'important étant de virer Sarkozy et sa clique. Une clique qui souhaite remettre les leçons de morale à l'ordre du jour de l'Ecole  alors qu'elle n'est même pas fichue de bien se tenir...
Mais ça c'est une autre histoire, dont je parlerai à l'occasion, quand je pourrais ou voudrais le faire, grande faignasse que je suis.
Bonne rentrée à vous tous.
Sylvie

Photo : Purmamarca - La montagne au 7 couleurs.
Illustration sonore : Chic et pas cher - Arno


Bookmark and Share

2 août 2011

Les nouvelles sont pourries d'où qu'elles viennent

Nous avons eu ces derniers temps une succession de mauvaises nouvelles allant du décès d'un ami au massacre de manifestants en Syrie, sans compter celui d'Oslo.

On s'aperçoit que dans la moisson quotidienne d'informations qui nous sont données, peu de bonnes choses apparaissent.

J'ai d'ailleurs tapé la requête "bonne nouvelle" dans Google qui me donne :

- accord des américains (pas vraiment sûre que ça en soit une)

- bon chiffre pour l'industrie (juste pour la semaine sans doute)

- utilisation du tel portable non source de cancer (on veut se rassurer)

- augmentation du taux du livret A (faut que je mette des sous sur le mien au fait)

- possibilité de jouer gratuitement à l'Euromillion sur internet (ça sent l'arnaque ou pas ?)

- amende à 17 € (ah bon c'est une bonne nouvelle ça ?)

- 2 bébés oursons aperçus dans les Pyrénées (planquez les, les chasseurs arrivent)

- présence de pétrole en Colombie (tu les sens venir les beaux puits de pétrole ?)

Voilà voilà. Ca c'est des bonnes nouvelles de choc vous ne trouvez pas ?

De mon côté une bonne et une mauvaise nouvelles : je pars en congés dans 2 semaines. Le lieu ? Argentine et (entre autres) la région de Salta. Ca c'est la bonne nouvelle.

Pour la mauvaise, au vu des images de la région de Salta depuis dimanche, il fait un temps pourri.

Je ne parle pas volontairement de ce qui s'est passé là bas et termine ce billet mi figue mi raison sur la citation suivante trouvée dans le Comte de Monte-Cristo : "Le monde est-il donc peuplé de tigres, de crocodiles ? - Oui ; seulement les tigres et les crocodiles à deux pieds sont plus dangereux que les autres."

Et encore, les tigres et les crocodiles sont bien moins dangereux que les humains... Dumas a vécu trop tôt pour le comprendre...

Photo : Martin Munkacsi
Bookmark and Share