Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Elles sont fortes ces américaines quand même

Voici la traduction de la fin du poème lu par la jeune poétesse Amanda Gorman lors de l'investiture de Joe Biden, par Thomas Austenfeld, professeur de littérature américaine à l’Université de Fribourg (Suisse). ... Alors laissons derrière nous un pays meilleur que celui qui nous a été laissé. A chaque souffle de ma poitrine martelée de bronze, nous relèverons ce monde blessé pour en faire une merveille. Nous nous lèverons des collines mordorées de l’Ouest. Nous nous lèverons du Nord-Est balayé par les vents où nos aïeux ont réalisé la révolution. Nous nous lèverons des villes bordées de lacs dans les Etats du Midwest. Nous nous lèverons du Sud baigné par le soleil. Nous reconstruirons, réconcilierons, et récupérerons. Dans chaque recoin connu de notre nation, dans chaque coin appelé notre pays, notre peuple, diversifié et beau, émergera malmené et beau. Quand le jour arrive, nous sortons de l’ombre, enflammés et résolus. L’aube nouvelle éclot quand nous la libérons. Car il y a touj

Derniers articles

Suis-je passée à côté de la vraie liberté ?

Les 12 petits bonheurs de 2020

2021 l'année du citoyen

Champagne pour les uns, caviar pour les autres

"Les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des évènements et les petits esprits discutent des gens."

Et le Mont-Blanc demeure

Pourtant la vie...

Lambeaux

Réveil

I wanna be loved by you