10 mars 2016

Dieu existe ? Admettons.

Piqué sur le mur Facebook d'une amie.
---
Deux bébés discutent.
- Bébé 1 : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?
- Bébé 2 : Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Nous sommes ici pour devenir forts et nous préparer pour ce qui nous attend après.
- Bébé 1: Pffff... tout ça, c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement ! A quoi ressemblerait une vie hors du ventre ?
- Bébé 2 : Eh bien, il y a beaucoup d'histoires à propos de "l'autre côté"... On dit que, là-bas, il y a beaucoup de lumière, beaucoup de joie et d'émotions, des milliers de choses à vivre... Par exemple, il paraît que là-bas on va manger avec notre bouche.
- Bébé 1 : Mais c’est n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Tout le monde le sait. On ne se nourrit pas par la bouche ! Et, bien sûr, il n’y a jamais eu de revenant de cette autre vie... donc, tout ça, ce sont des histoires de personnes naïves. La vie se termine tout simplement à l’accouchement. C'est comme ça, il faut l'accepter.
- Bébé 2 : Et bien, permet moi de penser autrement. C'est sûr, je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler, et je ne pourrais rien te prouver. Mais j'aime croire que, dans la vie qui vient, nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.
- Bébé 1 : "Maman" ? Tu veux dire que tu crois en "maman" ??? Ah ! Et où se trouve-t-elle ?
- Bébé 2 : Mais partout, tu vois bien ! Elle est partout, autour de nous ! Nous sommes faits d'elle et c'est grâce à elle que nous vivons. Sans elle, nous ne serions pas là.
- Bébé 1 : C’est absurde ! Je n’ai jamais vu aucune maman donc c’est évident qu’elle n’existe pas.
- Bébé 2 : Je ne suis pas d’accord, ça c'est ton point de vue. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante. On peut sentir quand elle caresse notre monde. Je suis certain que notre Vraie vie va commencer après l’accouchement...
- Bébé 1 : Moi je suis surtout convaincu qu'après l'accouchement il n'y a rien. Cela est tout simplement irrationnel.
---
C'est joli n'est-ce pas ?
En ce qui me concerne, ça ne m'a pas vraiment convaincue.
Pas du tout d'ailleurs.
Mais admettons.
Si Dieu existe, en tout cas il ne fait pas beaucoup d'effort pour nous le montrer car, si je me réfère à la métaphore ci-dessus, au bout du bout la Maman va prouver au bébé non croyant qu'elle existe.
Tandis que Dieu, rappelez moi depuis combien de siècles on parle de lui sans le voir ? Tout comme les extra-terrestres, l'arlésienne ou le monstre du Loch Ness.
Mais admettons.
Si on se réfère à la taille de l'univers, Dieu a tellement de travail que s'occuper de la planète Terre et de ses encombrants habitants c'est vraiment le cadet de ses soucis. Il n'existe même pas un Ministère chargé de s'occuper de nous donc nous voici comme certains quartiers de la République, livrés à nous même et incapables de nous en sortir sans l'aide d'une puissance supérieure.
Ce qui me rend dubitative quand à ses capacités à faire son boulot.
Moi je serais croyante, je demanderais à ce que Dieu soit destitué et qu'un vote genre Primaires soit effectué afin de lui trouver un remplaçant un peu plus efficace. 
Parce qu'après tout, je lui trouve un petit côté dictateur à ce Dieu qui existe à l'insu de notre plein gré et qu'on ne peut pas détrôner parce qu'il ne fait pas bien son travail... Pas vous ?

8 mars 2016

Le 8 mars est la Journée internationale des Droits des Femmes (pas lajournée de la Femme)

Je voulais faire un billet à propos de la récupération commerciale de cette journée O combien symbolique mais Laurence Rossignol l'a fait à ma place. Donc allez le lire ici afin de vous informer.
En même temps il est 22 h 15 au moment où j'écris ces lignes donc le matraquage est terminé et on nous annonce pour demain une éclipse solaire et une grève générale contre le projet de loi El Khomri de réforme du code du travail.
Donc inutile de vous dire que dès demain nos problèmes féminins seront repassés à leur place, soit au second plan. 

4 mars 2016

Bye Bye l'autoroute ?

S'il y a vraiment quelque chose qui excède les lyonnais, c'est cette portion d'autoroute qui traverse la ville via le tunnel de Fourvière et Perrache.
Avant d'être lyonnaise, j'ai été parisienne et j'ai subi comme beaucoup les bouchons liés à cette absurdité elle même liée aux décisions du maire de l'époque, Louis Pradel, grand amoureux du béton, qui souhaitait moderniser la ville suivant les critères en vigueur dans les années 60.
Heureusement que j'avais ici de la famille, ce qui m'a permis de m'arrêter et de découvrir les charmes cachés du lieu et de commencer à l'apprécier.
Si on m'avait dit à l'époque que j'y habiterais un jour et que je ferais partie de l'équipe municipale, j'en aurais bien souri je pense.
Bref, pour en revenir à l'autoroute, cette semaine une nouvelle perspective est apparue : le déclassement de l'A6 et de l'A7 en vue de la réalisation d'un boulevard urbain.
C'est peut-être un détail pour beaucoup de français mais pour les lyonnais ça veut dire beaucoup.
Plus d'engorgements, plus d'étranglements, plus d'embouteillages... (ou presque) et nettement moins de pollution.
D'accord il va falloir trouver une solution pour les parisiens et autres automobilistes qui empruntent cette voie régulièrement, et je ne parle pas des routiers.
Le sujet récurrent du contournement de la ville va revenir sur le tapis avec les coûts plus ou moins exorbitants annoncés depuis quelques années mais on avance.
Lyon est depuis quelques jours la 38ème ville la plus agréable au monde (classement Mercer), je sens qu'on est bien partis pour gagner encore quelques échelons et ça fait plaisir parce que cette ville, nous les lyonnais, on l'aime vraiment beaucoup.