04 mars 2016

Bye Bye l'autoroute ?

S'il y a vraiment quelque chose qui excède les lyonnais, c'est cette portion d'autoroute qui traverse la ville via le tunnel de Fourvière et Perrache.
Avant d'être lyonnaise, j'ai été parisienne et j'ai subi comme beaucoup les bouchons liés à cette absurdité elle même liée aux décisions du maire de l'époque, Louis Pradel, grand amoureux du béton, qui souhaitait moderniser la ville suivant les critères en vigueur dans les années 60.
Heureusement que j'avais ici de la famille, ce qui m'a permis de m'arrêter et de découvrir les charmes cachés du lieu et de commencer à l'apprécier.
Si on m'avait dit à l'époque que j'y habiterais un jour et que je ferais partie de l'équipe municipale, j'en aurais bien souri je pense.
Bref, pour en revenir à l'autoroute, cette semaine une nouvelle perspective est apparue : le déclassement de l'A6 et de l'A7 en vue de la réalisation d'un boulevard urbain.
C'est peut-être un détail pour beaucoup de français mais pour les lyonnais ça veut dire beaucoup.
Plus d'engorgements, plus d'étranglements, plus d'embouteillages... (ou presque) et nettement moins de pollution.
D'accord il va falloir trouver une solution pour les parisiens et autres automobilistes qui empruntent cette voie régulièrement, et je ne parle pas des routiers.
Le sujet récurrent du contournement de la ville va revenir sur le tapis avec les coûts plus ou moins exorbitants annoncés depuis quelques années mais on avance.
Lyon est depuis quelques jours la 38ème ville la plus agréable au monde (classement Mercer), je sens qu'on est bien partis pour gagner encore quelques échelons et ça fait plaisir parce que cette ville, nous les lyonnais, on l'aime vraiment beaucoup.




3 commentaires:

  1. Je ne comprends pas très bien ce que viennent faire les Parisiens dans le tunnel de Fourvière (sauf s'ils viennent précisément à Lyon) : il y a déjà un bon moment que l'ont peut contourner Lyon par l'Est pour rejoindre l'autoroute du Midi plus au Sud. Donc, ma question est : par qui sont créés les embouteillages dont vous parlez (et dont je garde un souvenir éprouvant, en effet, quand je venais régulièrement à Lyon au début des années 80) ?

    RépondreSupprimer
  2. Tiens Didier Goux. C'est sympa de venir commenter ici. Il y a beaucoup de monde qui emprunte l'autoroute. Et pas que des parisiens d'ailleurs. La rocade (coutournement est) est également bien engorgée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça, je sais, qu'elle peut être engorgée ! Et encore, je m'arrange pour y passer toujours aux heures dites "creuses".

      Cela étant, vous ne dites pas par qui est embouteillé le tunnel de Fourvière. Mais enfin, bon, comme je ne l'emprunte plus jamais, la réponse n'est pas non plus essentielle à ma survie…

      Supprimer