Déjà le 15 janvier.

Source Musée Gadagne
J'aimerais avoir les facilités de certains de mes collègues à raconter leur vie au jour le jour. Je pense en particulier à Thierry Philip qui a le talent de raconter simplement ce qui fait le sel de sa vie de Maire. Voilà quelqu'un qui a bien compris ce qu'est un blog. Ce n'est pas le cas de beaucoup de personnalités politiques. Je voulais le faire savoir, moi qui vais fêter mes 10 ans de blogueuse quelque part vers la fin de l'année (je n'ai plus la date en tête).
10 ans à écrire. Beaucoup au début. Beaucoup  moins maintenant.
Faire un billet me demande beaucoup plus de temps et de réflexion qu'avant.
Et il faut avouer que si en 2004 je pouvais anonymement écrire tout ce que je voulais, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Tout le monde dans mon entourage plus ou moins proche sait qui je suis et ce pseudo sensé me permettre de pourfendre la bêtise et l'adversaire politique n'est plus qu'une défroque fort sympathique qui permet de me différencier des twittos et autres blogueurs politique.
Et parce que dans Trublyonne, il y a Lyon.
Lyon la ville dont je suis tombée amoureuse il y a 15 ans, la ville où j'ai reconstruit ma famille, mes racines, à tel point que j'ai même choisi de m'y engager il y a 5 ans. Ils méritaient bien que je leur donne un peu de mon temps et de mes facultés, cette ville et ses habitants qui m'ont si bien accueillie quand j'ai débarqué seule avec mes enfants, là dans ce 8ème arrondissement qui, je l'ignorais alors, allais devenir le centre de ma vie.
Ce soir va se tenir le dernier Conseil d'Arrondissement de ce mandat. Mon dernier de Conseillère. Dans quelques jours, nous allons entrer en campagne. 
A un moment de ma vie où je pourrais commencer à envisager un avenir plus paisible, j'ai choisi de me représenter.
Parce que tous ces petits moments que je n'ai pas su raconter, ces rencontres avec les habitants, les membres des associations, les animateurs culturels, les autres élus, les artistes et même les sportifs, ces petits et même souvent grands moments, je les ai adorés. Et que quand on aime et qu'on a encore la faculté et la niaque de faire avancer les choses, on ne laisse pas tomber comme ça.
J'espère de tout cœur que les habitants de notre arrondissement et de toute la ville, nous offriront la possibilité de le continuer à faire. Nous allons avoir 2 mois pour expliquer à tous ceux qui n'auraient pas encore compris le travail que toutes les équipes de Gérard Collomb ont accompli au jour le jour depuis 2008. Explications pas forcément nécessaires, il suffit de se promener en ville pour le constater. La qualité de vie ici c'est important.
Et puis parce que je me suis énervée avec Dieudonné en début d'année, je me suis aperçue que je ne vous avais pas présenté mes vœux. Je rattrape cette erreur en vous souhaitant à tous, lecteurs réguliers de ce blog ou pas, habitants connus et inconnus du 8ème, une année 2014 pleine de projets et d'amour. Et bien sûr la santé, parce que sans la santé... Enfin vous savez quoi.




Bookmark and Share

Commentaires

  1. Merci Trublyonne, mes voeux.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne et heureuse année Trublyonne et haut les cœurs pour les municipales !

    RépondreSupprimer
  3. Tous mes vœux la Dame ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonne année les amis. Je la sens bien celle là aussi !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le non choix est-il un choix ?

L'important est-ce la rose (suite...)