A-t-on toujours ce qu'on mérite ?

Ce matin en lisant les nouvelles je tombe sur une interview de DSK à CNN, revenant sur son arrestation et laissant entendre qu'il n'a pas compris ce qui lui est arrivé en Mai 2011.
Dans mon écran, je vois que certains se posent la question de savoir si Sarkozy avait mérité la sanction des sages ?
Je pense que ces deux hommes sont persuadés que ce qui leur est arrivé n'était pas mérité, au regard de tout ce qu'ils ont pu apporter à la Société.
Un qui aimait trop le sexe et ne respectait pas les femmes.
Un qui aimait trop le pouvoir et a tout fait pour l'obtenir.
je n'ai pas de réponse à apporter à ce questionnement.
Tout le monde dans sa vie se trouve un jour confronté à une difficulté ou un choc de vie et se pose cette question.
L'ai-je vraiment mérité ?
Mon mari m'a quitté ? l'ai-je vraiment mérité.
Je suis tombée malade ? l'ai-je vraiment mérité.
Mon patron me licencie ? l'ai-je vraiment mérité.
Il l'a bien mérité!
Il n'a pas mérité ça.
Voilà tout ce que tu mérites, ce que vous méritez.
Qui va souvent de paire avec "on t'avais bien prévenu".
Mes associations d'idées m'ont amenée à penser à la Médaille du Mérite que Sarkozy a du joyeusement distribuer pendant sa présence à l'Elysée. Et en cherchant dans Google, je trouve ça :


Je ne sais pas si ce Parti mérite qu'on l'aide d'ailleurs, ni s'il mérite tout ça. Va donc savoir. Ca ne mérite pas une médaille d'ailleurs. Même pas le mérite agricole, ou alors pour Chirac à titre posthume.
Bref je n'aime pas cette notion d'avoir ou pas ce qu'on mérite.
Les choix de vie ne sont pas toujours fait en fonction de ce qu'ils peuvent apporter. Les miens jamais en tout cas.
J'ai eu de sales moments : les avais-je mérités ?
J'ai de très bons moments : pareil ?
La vie est faite de hauts et de bas qui ne dépendent hélas pas de nous, enfin pas toujours.
Maintenant on peut proposer la création d'une médaille du Mérite Malgré Tout pour les sarkozystes qui y croient toujours  et les strausskanhiens qui regrettent encore. Une médaille en chocolat bien sûr. Ces gens ne méritent pas mieux.


Commentaires

  1. Bobiyé (Belle illustration) ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Revoici mon commentaire, nettoyé des 15 fautes d'orthographe :

    Il n'en demeure pas moins que, quelques soient les jugements purement moraux que l'on puisse former sur tel ou tel personnage, la présomption d'innocence n'a pas tellement joué en faveur de DSK, sur les multiples affaires qui lui sont tombées dessus depuis 2 ans, pour au final, qu'il soit blanchi de toute accusation.

    Sur Sarkozy, je pense que la justice n'a pas encore fini son travail et que ce ne sera pas la même issue...

    RépondreSupprimer
  4. "Revoici mon commentaire, nettoyé des 15 fautes d'orthographe :
    Il n'en demeure pas moins que, quelques soient les jugements "

    Il en reste une: "quels que soient" et non "quelques soient"
    Et paf ! ;-)

    Pour en revenir au billet de trublyonne.
    On a longtemps pensé qu'on avait les gouvernants qu'on méritait.
    A la lumière de la dégradation sociale à tous points de vue et la croissance de la férocité de la population, j'en suis venu à croire que nos gouvernants, qui passent beaucoup de temps à se plaindre de nous, n'ont finalement que les citoyens qu'ils méritent.
    Ça montre que la vertu de l'exemple existe.
    A mauvais gouvernants, mauvais citoyens...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Il n'y a pas de vie minuscule ou la société inclusive