24 mars 2012

La minute essentielle d'Anne-Cécile Levrat








OPA Mélenchon
Résurrection cynique
Des fantômes de la Bastille
L'ex-Socialo
Pilleur de 6ème république
Au secours Montebourg
Activant
Les jeunes activistes
Ré-activant
Les vieux combattants
Gonflant les rangs
Anti-socialistes
Propageant
Les pro-droites
Tribun
De la tribu noniste
Mais cachés derrière la bannière rouge
Ce sont les embastillés
Qui seront cocufiés
En l'an douze...

21 mars 2012

Il y a des jours, on a honte d'exister

On a honte de se lever le matin, d'être bien portant, d'avoir ce qu'il faut pour vivre correctement, un travail, un toit. D'avoir des amis, des joies, des indignations, des envies et des projets.

Honte parce qu'on s'aperçoit que tant de gens n'ont rien de tout cela. Et que ce rien les amène à un extrême qui engendre des actes dont l'origine se trouve dans des mots tels que : haine - violence - vengeance - racisme - desespoir - xenophobie - discrimination...

Honte parce qu'il est facile de faire l'amalgame et de l'utiliser pour arriver à gagner des points dans la lutte pour le pouvoir.

J'aurais presque honte d'être française tant entendre hurler les loups me donne un sentiment de malaise.

L'histoire n'est pas terminée hélas.

Je ne suis pas sûre d'avoir envie d'en connaître la conclusion.


[Tapies]

Bookmark and Share

14 mars 2012

Le Temps nous égare Le Temps nous étreint Le Temps nous est gare Le Temps nous est train

Cette citation de Prévert n'a rien à voir avec le sujet qui me préoccupe aujourd'hui.
Quoique.
Je ne suis pas plus préoccupée que ça en fait.
Ce n'est pas cette histoire de courbes qui va me faire sortir de mes gongs et le fait de savoir que, comme moi, Carlita a 10 kg en trop aurait même tendance à me remonter le moral.

Un petit tour dans ma semaine Instagram, si vous le voulez bien.


Une photo souvenir de l'exposition Ben qui me fait penser que si j'ai
abusé de certaines choses, c'est sans doute pas de ça.
(non je ne me confesserai pas)


Un couscous bien hallal partagé avec des amis la semaine dernière.
Je n'ai pas encore trouvé de boucher français qui vende une viande aussi savoureuse que celle-là pour ce plat.


Un rayon de lumière par la fenêtre de ma chambre et l'envie de rester au lit. Je ne suis décidemment pas du matin.


Je n'arrive jamais à me rappeler le nom de cet insecte. Un colonel, un capitaine, un nom militaire il me semble. Ca ressemble à coccinelle. Une bête à bon dieu un peu plus moche et moins sympathique. C'est comme ça sur cette planète, il vaut mieux avec une belle tronche pour s'en sortir.


Manifestation anti Bachar El Assad samedi dans les rues de Lyon. Assassin de son propre peuple. L'homme qui ne plie devant personne. Degoût.


Pièce de théâtre à Montparnasse il y a 10 jours. Avec Isabelle Carré et Samuel Labarthe. Vive le Kiosque Théatre qui nous permet d'acheter nos billets le jour même. La fatigue m'a terrassée et je n'en ai vu que la moitié. Mes amis m'ont dit qu'elle est excellente. Je me console en lisant le texte.


Explosion de printemps au-dessus des toits. C'est fou ce qu'on vous propose comme applications qui vous permettent d'enjoliver la vie.


Photo prise ce matin près de la Préfecture.
En bonne fille de la génération de 1968, je n'ai jamais acheté que des collants jetables.  Elle ne doit pas faire beaucoup d'affaires la dame.
C'est normal, c'est un métier féminin et les femmes ne sont pas là pour gagner des sous.


A la campagne. Le printemps arrivait et le chien trottinait.
J'ai joué aussi avec les filtres et ne suis pas mécontente du résultat.

Je remarque que pour une passionnée de noir et blanc, je ne l'utilise presque jamais. Je n'ose pas. Mes photos prises sur le vif n'ont pas vocation à être de l'art mais juste un regard sur ce qui m'entoure.

Sinon j'ai commencé à lire Le Chemin de l'Espérance que je vais vite finir vu l'épaisseur. Peu de mots mais de bien belles idées que j'essaierai de vous faire partager les jours prochains.

Pour le reste, n'oubliez pas : c'est François Hollande le 22 avril.
Je vous le répèterai autant de fois que nécessaire.


Bookmark and Share

13 mars 2012

Une vie riche et pas une vie de riche

J’ai vu ce slogan quelque part, je ne sais plus où.
Je le trouve beau.
Il représente tout ce que je peux souhaiter à chacun.
Même si un peu de richesse ne nuit pas.
Je n’aime pas ce mot quand même.
Ca sert à quoi d’être riche si ce n’est pour redistribuer ou aider les autres.
En France, il y a grosso modo 350 personnes très très riches.
Genre la famille Bettencourt.
Tout le reste de la population ne l’est pas.
Si on prend 75 % de beaucoup ça fait combien ?
Donc il faut commencer à réfléchir sur comment partager la richesse.
Sans majuscule.
Rayer le mot Pauvreté de notre vocabulaire.
Avec (hélas) une majuscule.
Je ne sais pas vous, mais je pense beaucoup à tout ça en ce moment.
Il y a la France, objet de nos désirs actuels.
Il y a l’Europe qui nous gratouille beaucoup.
Il y a le Reste du Monde qui avance bien sans nous.
L’argent passe d’une poche à l’autre.
On avance on avance c’est une évidence…
Je suis à une époque de ma vie où j’ai trouvé la sérénité financière et affective.
Ca aide drôlement je peux vous dire.
Ca ne m’empêche pas de continuer à enrichir mon existence de partages, de voyages, de dialogues, d’actions au quotidien.
Ca me remplit mon agenda.
Ca me plait et me fatigue à la fois.
Ce que j’ai obtenu, j’espère tant le renvoyer aux autres.
La Sérénité.
Un joli mot pour dire la tranquillité, le calme, l’apaisement.
Une vie riche et pas une vie de riche quoi !

oOo

Photos : Berenice Abbott. A aller voir d'urgence au Jeu de Paume si ce n'est pas déjà fait.
Elle y est exposée en même temps que l'Irreductible Ai Wei Wei.

Bookmark and Share

7 mars 2012

Mobilisation des blogueurs pour les Restos du Coeur

J'ai reçu un mail qui m'a paru intéressant.
Les Restos qui en sont à leur 26ème année d'engagement ont demandé aux blogueurs de relayer leur campagne pour leur Collecte alimentaire annuelle qui se tiendra les 9 et 10 mars.
La publication de billet devrait permettre la distribution de repas aux bénéficiaires des Restos qui sont hélas de plus en plus nombreux.
1 billet de blog = 10 repas parait il.
Les restos me demandent d'être créative mais hélas je n'en ai pas le temps (je suis en campagne qu'est ce que vous croyez). Je me contente donc de leur faire un petit coucou de loin histoire de participer à l'opération.
Les blogs participants à la campagne peuvent se retrouver ici : http://www.ensemble-pour-les-restos.fr/
Si vous passez par ici et que ça vous dit de relayer, n'hésitez surtout pas.
Je vous embrasse.
A bientôt.




Bookmark and Share

La polémique Dujardin

Je sais j'arrive un peu après la bagarre mais c'est la faute d'Anne-Cécile Levrat qui m'a glissé le poème suivant lors de notre dernière rencontre :

Putain
l'artiste oscarisé
l'ex zéro SS
grande gueule muette
tête à claquette
the Artist
made in France
fuck l'Amérique
sans stars ni oscars
bande-annonce
des médias en folie
le nouveau Chaplin
de chez Sarko
pas de pot
pour Charlot

La fameuse polémique ne concerne en fait que nous deux.
J'aime bien Dujardin (même si son sourcil commence à être franchement agaçant) et pas elle.
Elle l'a entendu à la radio et trouve qu'il raconte beaucoup de conneries.
En ce qui me concerne, je me demande si ce n'est pas ça qui fait son charme...





Bookmark and Share