13 mars 2012

Une vie riche et pas une vie de riche

J’ai vu ce slogan quelque part, je ne sais plus où.
Je le trouve beau.
Il représente tout ce que je peux souhaiter à chacun.
Même si un peu de richesse ne nuit pas.
Je n’aime pas ce mot quand même.
Ca sert à quoi d’être riche si ce n’est pour redistribuer ou aider les autres.
En France, il y a grosso modo 350 personnes très très riches.
Genre la famille Bettencourt.
Tout le reste de la population ne l’est pas.
Si on prend 75 % de beaucoup ça fait combien ?
Donc il faut commencer à réfléchir sur comment partager la richesse.
Sans majuscule.
Rayer le mot Pauvreté de notre vocabulaire.
Avec (hélas) une majuscule.
Je ne sais pas vous, mais je pense beaucoup à tout ça en ce moment.
Il y a la France, objet de nos désirs actuels.
Il y a l’Europe qui nous gratouille beaucoup.
Il y a le Reste du Monde qui avance bien sans nous.
L’argent passe d’une poche à l’autre.
On avance on avance c’est une évidence…
Je suis à une époque de ma vie où j’ai trouvé la sérénité financière et affective.
Ca aide drôlement je peux vous dire.
Ca ne m’empêche pas de continuer à enrichir mon existence de partages, de voyages, de dialogues, d’actions au quotidien.
Ca me remplit mon agenda.
Ca me plait et me fatigue à la fois.
Ce que j’ai obtenu, j’espère tant le renvoyer aux autres.
La Sérénité.
Un joli mot pour dire la tranquillité, le calme, l’apaisement.
Une vie riche et pas une vie de riche quoi !

oOo

Photos : Berenice Abbott. A aller voir d'urgence au Jeu de Paume si ce n'est pas déjà fait.
Elle y est exposée en même temps que l'Irreductible Ai Wei Wei.

Bookmark and Share

1 commentaire:

  1. D'un autre côté, comme une vie de pauvre est presque toujours une vie pauvre…

    RépondreSupprimer