Le Temps nous égare Le Temps nous étreint Le Temps nous est gare Le Temps nous est train

Cette citation de Prévert n'a rien à voir avec le sujet qui me préoccupe aujourd'hui.
Quoique.
Je ne suis pas plus préoccupée que ça en fait.
Ce n'est pas cette histoire de courbes qui va me faire sortir de mes gongs et le fait de savoir que, comme moi, Carlita a 10 kg en trop aurait même tendance à me remonter le moral.

Un petit tour dans ma semaine Instagram, si vous le voulez bien.


Une photo souvenir de l'exposition Ben qui me fait penser que si j'ai
abusé de certaines choses, c'est sans doute pas de ça.
(non je ne me confesserai pas)


Un couscous bien hallal partagé avec des amis la semaine dernière.
Je n'ai pas encore trouvé de boucher français qui vende une viande aussi savoureuse que celle-là pour ce plat.


Un rayon de lumière par la fenêtre de ma chambre et l'envie de rester au lit. Je ne suis décidemment pas du matin.


Je n'arrive jamais à me rappeler le nom de cet insecte. Un colonel, un capitaine, un nom militaire il me semble. Ca ressemble à coccinelle. Une bête à bon dieu un peu plus moche et moins sympathique. C'est comme ça sur cette planète, il vaut mieux avec une belle tronche pour s'en sortir.


Manifestation anti Bachar El Assad samedi dans les rues de Lyon. Assassin de son propre peuple. L'homme qui ne plie devant personne. Degoût.


Pièce de théâtre à Montparnasse il y a 10 jours. Avec Isabelle Carré et Samuel Labarthe. Vive le Kiosque Théatre qui nous permet d'acheter nos billets le jour même. La fatigue m'a terrassée et je n'en ai vu que la moitié. Mes amis m'ont dit qu'elle est excellente. Je me console en lisant le texte.


Explosion de printemps au-dessus des toits. C'est fou ce qu'on vous propose comme applications qui vous permettent d'enjoliver la vie.


Photo prise ce matin près de la Préfecture.
En bonne fille de la génération de 1968, je n'ai jamais acheté que des collants jetables.  Elle ne doit pas faire beaucoup d'affaires la dame.
C'est normal, c'est un métier féminin et les femmes ne sont pas là pour gagner des sous.


A la campagne. Le printemps arrivait et le chien trottinait.
J'ai joué aussi avec les filtres et ne suis pas mécontente du résultat.

Je remarque que pour une passionnée de noir et blanc, je ne l'utilise presque jamais. Je n'ose pas. Mes photos prises sur le vif n'ont pas vocation à être de l'art mais juste un regard sur ce qui m'entoure.

Sinon j'ai commencé à lire Le Chemin de l'Espérance que je vais vite finir vu l'épaisseur. Peu de mots mais de bien belles idées que j'essaierai de vous faire partager les jours prochains.

Pour le reste, n'oubliez pas : c'est François Hollande le 22 avril.
Je vous le répèterai autant de fois que nécessaire.


Bookmark and Share

Commentaires

  1. Belles photos et joli texte. Je découvre avec plaisir ce blog.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme11:22

    la bestiole, c'est un "gendarme".

    Le goût des autres

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Dieu existe ? Admettons.