08 février 2012

Vous reprendrez bien une pincée d'Aimé Cesaire !

«Liberté, égalité, fraternité, prônez toujours ces valeurs, mais tôt ou tard, vous verrez apparaître le problème de l’identité. Où est la fraternité? Pourquoi ne l’a-t-on jamais connue? Précisément parce que la France n’a jamais compris le problème de l’identité. Si toi, tu es un homme avec des droits avec tout le respect qu’on te doit, et bien moi aussi, je suis un homme, moi aussi j’ai des droits. Respecte-moi. A ce moment-là, nous sommes frères. Embrassons-nous. Voici la fraternité.»

J'en profite pour vous remettre aussi une pincée de Tapies qui représente bien mon humeur du moment.



Et puisque nous aimons beaucoup Aimé Cesaire, allons le lire ICI.




Bookmark and Share

1 commentaire:

  1. Grekov07:23

    Un exemple de tolérance, d'ouverture sur la différence et de refus de la xénophobie fondé sur le respect absolu de la culture et des valeurs d'Autrui pendant cette période d'intolérance génocidaire que fut la seconde Guerre Mondiale : Le traité d'AMITIE germano-soviétique du 28 septembre 1939

    A lire absolument....

    RépondreSupprimer