Les femmes et la politique

J'ai été sélectionnée récemment par le collectif Digital MuM en référence #tweetpolitique pendant la campagne des présidentielles,

10 femmes pour twitter à gauche, au centre et à droite !

Chacun ses idées, chacun ses espoirs... mais avec un point commun l'engagement !

Si ce n'est déjà fait, je vous invite à me suivre sur Twitter sur le compte @trublyonne

"Les résultats de l'enquête « Les Digital Mums et la Présidentielle », publiés cette semaine, nous apprennent que 87% d'entre nous iront voter en mai.
Mais voter pour qui ? 44% des Digital Mums seraient encore indécises..."

S'il n'y avait que les Digital Mums.

Les autres aussi.

Pour cela il est nécessaire d'échanger, questionner, lire, regarder, écouter et partager pour se faire une opinion.

Ici la couleur est clairement annoncée à gauche toute tendance rose.
Et quand on s'est fait une idée, une opinion et qu'on a envie de la défendre, il faut aussi s'engager. Je sais, je sais, ce n'est pas simple et les femmes restent plus volontiers dans l'associatif où elles trouvent plus de retour de leurs actions que dans un combat politique où l'on peut se perdre parfois.

Oui mais :

A titre informatif, au 1er janvier 2011 le nombre de personnes habitant en France Métropolitaine et dans les DOM était estimée à 65.026.885 habitants.


J'ai trouvé la répartition Hommes/Femmes par tranche d'âge :


-  0-14 ans : 18,5% - hommes 6.180.905 - femmes 5.886.849 *
-  15-64 ans : 64,7% - hommes 21.082.175 - femmes 21.045.867
-  65 ans et plus : 16,8% - hommes 4.578.089 - femmes 6.328.834

Quant à la participation en politique de plus de la moitié de la population française, je vous livrer juste quelques chiffres :


D'après l'Observatoire des Inégalités, "La représentation des femmes en politique progresse, mais bien lentement. On ne compte encore que 18,5 % de femmes à l’Assemblée et 21,8 % au Sénat.


En 2011, 76 femmes ont été élues au Sénat et représentent 21,8 % de la Haute Assemblée. Pour la première fois depuis longtemps, cette part est en diminution : elles étaient 21,9 % en 2008.


Lors des législatives de 2007 la proportion de femmes élues a atteint 18,5 %. Un net progrès par rapport à 2002 (12,5 %).


A ce rythme de progression en nombre de sièges obtenus par les femmes (+ 36) la parité serait atteinte à l’Assemblée dans 25 ans, sauf s’il se passe le même phénomène qu’au Sénat.


Si l’on compte 48 % de femmes dans les conseils régionaux en 2010 contre 47,6 % en 2004 et 27,5 % en 1998, seules deux femmes sont à la tête d’une région, contre trois auparavant.


Parmi les conseillers généraux élus en mars 2011, 13,8 % sont des femmes, contre 10,9 % en 2004 et 9,8 % en 2001. Six femmes seulement sont présidentes de conseil général.


Aux élections municipales de 2008, le pourcentage de conseillères municipales était de 35 %.


On peut noter cependant une différence importante entre les communes de moins de 3 500 habitants, non soumises aux contraintes de la loi sur la parité, qui comptent 32,2 % de conseillères municipales, et les autres communes qui en comptent 48,5 %.


Malgré ces chiffres encourageants, seuls 13,8 % des maires sont des femmes, et celles-ci ne dirigent que 6 des 38 communes de plus de 100 000 habitants."

Je rêve d'un pays où la parité serait parfaitement respectée.
D'un pays où les femmes pourraient s'engager sans que ça nuise à leur carrière professionnelle ou à leur vie privée.
Je rêve d'autres pays ou au minimum le droit de disposer d'elles-mêmes leur serait accordé. Ou leur parole vaudrait bien celles des hommes. Et leur intelligence et leurs capacités reconnues.
Je rêve.
Je rêve.
Laissez moi rêver.


* si j'ai bien compris, il y a un déficit de 294056 filles dans la tranche 0-14 ans, ce qui voudrait dire que plus de garçons sont nés ces dernières années ? Pour les 65 ans et plus, c'est d'accord : on vit plus vieilles c'est bien connu mais là je me pose des questions...

Commentaires

  1. Il naît 105 garçons pour 100 filles, sauf dans les pays (comme la Chine et l'Inde) qui pratiquent l'avortement "sélectif" des filles.
    Au fil du temps l'équilibre finit par se faire du fait d'une fragilité plus importante des garçons...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Dieu existe ? Admettons.