Est-ce ainsi que les hommes vivent ?


J'aime à penser parfois que l'être humain est bon.
Quand on voit ce qu'il est capable de faire, ça doit être un peu vrai.
Mais hélas il est aussi névrosé.
Très. Trop souvent.
Et quand je dis névrosé...
Je voulais vous parler du film Polisse de Maiwen et du livre Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan.
Deux histoires que rien ne semble rapprocher. Et pourtant, le fil conducteur est l'enfance maltraitée, que dis-je maltraitée, l'enfance saccagée, profanée oui, et par ceux qui devraient être au dessus de tout, les parents.
Et dans beaucoup de cas, même pas la misère pour expliquer ça.
L'inceste, le mot tabou à ne pas prononcer.
On ne dit pas ces choses là.
Quitte à briser des vies.
J'admire le courage de ces deux femmes qui, chacune à sa manière, disent la vérité, même si ça fait mal. J'ai pleuré avec Joe, j'ai pleuré avec Delphine.
Allez voir le film, lisez le livre si ce n'est déjà fait.
Un beau portrait de femme d'un côté, la description du fonctionnement de la Police des Mineurs de l'autre.
De la matière à réflexion d'un côté, de quoi être indigné toujours et encore de l'autre.

oOo


Pour remettre les choses à leurs places, quelques chiffres :
Source L'inceste : d'un état des lieux à une pratique de la clinique


"À travers la présentation chiffrée suivante, il s'agit bien de dresser un « profil général » qui correspondrait au plus près à la réalité des pays européens ou occidentaux. Ces chiffres portent essentiellement sur l'incidence, les victimes, les agresseurs, les conséquences de leurs actes sur les victimes et les circonstances.

L'incidence• 80% des victimes d'infractions sexuelles sont de sexe féminin.
http://www.agressionsexuelle.com/ Santé et services sociaux du Québec, Canada, site Une agression sexuelle c'est quoi ?

• 20% des femmes et 7% des hommes subiront une agression sexuelle avant l'âge de 18 ans. 20% des femmes et 7% des hommes subiront une agression sexuelle avant l'âge de 18 ans.

• 45% des violences sexuelles concernent des enfants de moins de 9 ans. 45% des violences sexuelles concernent des enfants de moins de 9 ans.

• Le risque relatif d'infractions sexuelles chez les handicapés est multiplié par 3 par rapport à la population générale. Le risque relatif d'infractions sexuelles chez les handicapés est multiplié par 3 par rapport à la population générale.

• 50% des victimes d'inceste appartiendraient à des familles touchées par l'alcoolisme. 50% des victimes d'inceste appartiendraient à des familles touchées par l'alcoolisme.

Les agresseurs• 98% des agresseurs sexuels sont des hommes, âgés de moins de 18 ans pour 19% d'entre eux. 98% des agresseurs sexuels sont des hommes, âgés de moins de 18 ans pour 19% d'entre eux.

• Dans 70 à 85% des cas, l'agresseur est connu de la victime. Dans 70 à 85% des cas, l'agresseur est connu de la victime.

• 72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille , mais 74% des personnes interrogées supposent que les violences sexuelles sont infligées aux enfants par des inconnus. 72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille , mais 74% des personnes interrogées supposent que les violences sexuelles sont infligées aux enfants par des inconnus.

Troubles, séquelles et conséquences
• Troubles multiples : une étude du Comité de protection de la jeunesse canadienne sur les cas de 85 filles ayant subi l'inceste qui a été signalé, démontre que ces filles présentaient en moyenne huit sortes de problèmes, soit d'ordre familiaux (86%), psychologiques (85%), de relations sociales (49%), scolaires (46%), de nature sexuelle Troubles multiples : une étude du Comité de protection de la jeunesse canadienne sur les cas de 85 filles ayant subi l'inceste qui a été signalé, démontre que ces filles présentaient en moyenne huit sortes de problèmes, soit d'ordre familiaux (86%), psychologiques (85%), de relations sociales (49%), scolaires (46%), de nature sexuelle (34%), de délinquance (26%), de fugue (25%) et de santé (23%).

• Troubles du sommeil :20 % à 30 % des enfants agressés sexuellement ont des problèmes reliés au sommeil. Troubles du sommeil :20 % à 30 % des enfants agressés sexuellement ont des problèmes reliés au sommeil.

• Anorexie - boulimie : 5 % à 20 % des enfants victimes éprouvent des difficultés reliées aux comportements alimentaires et à l'appétit. 50% des anorexiques et 75% des boulimiques interrogés font état d'agressions sexuelles dont ils auraient été victimes dans leur enfance. Anorexie - boulimie : 5 % à 20 % des enfants victimes éprouvent des difficultés reliées aux comportements alimentaires et à l'appétit. 50% des anorexiques et 75% des boulimiques interrogés font état d'agressions sexuelles dont ils auraient été victimes dans leur enfance.

• Fugues et délinquance : des études relatives aux jeunes fugueurs et aux délinquants rapportent qu'entre 30 % et 55 % d'entre eux avaient été victimes d'agressions sexuelles. Les victimes d'inceste auraient tendance à quitter précocement la maison, avant 18 ans. Fugues et délinquance : des études relatives aux jeunes fugueurs et aux délinquants rapportent qu'entre 30 % et 55 % d'entre eux avaient été victimes d'agressions sexuelles. Les victimes d'inceste auraient tendance à quitter précocement la maison, avant 18 ans.

• Les séquelles : les perturbations psychologiques sont les séquelles les plus étudiées et qui ont probalement le plus d'impact. Ces perturbations sont notamment décrites par Sgroi : la culpabilité, la peur, la dépression, la perte d'estime de soi (60 et 87% des victimes d'inceste seraient modérément ou gravement affectées dans leur Les séquelles : les perturbations psychologiques sont les séquelles les plus étudiées et qui ont probalement le plus d'impact. Ces perturbations sont notamment décrites par Sgroi : la culpabilité, la peur, la dépression, la perte d'estime de soi (60 et 87% des victimes d'inceste seraient modérément ou gravement affectées dans leur estime d'elles-mêmes) et les problèmes de sociabilité, la colère et l'hostilité refoulées, la diminution de l'aptitude à faire confiance à quelqu'un, la confusion des rôles, la pseudo-maturité, alliée à l'incapacité d'accomplir les activités de développement ; des problèmes de maîtrise de soi et de contrôle. "


oOo

Source photo : Bruce Davidson
Fond sonore : Gainsbourg Père et Fille


Commentaires

  1. On ne dit jamais assez le boulot fait par les Canadiens en ce domaine et tu fais bien de rentrer dans le détail.
    Cependant, il reste des choses qui ne se réparent pas et que l'absence du pardon ne fait qu'accentuer.
    Par ailleurs,partager la conviction que dans le monde se poursuit sans retour l'oeuvre de création qui réduira l'ampleur du mal pour les temps qui viennent, comparés aux temps présents et passés, devrait apporter une lumière à des vies détruites.
    Mes mots peuvent heurter mais ils sont les miens.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

L'important est-ce la rose (suite...)