Qu'est ce que tu préfères : une dictature laïque ou une dictature religieuse ?

Quand j'étais gosse, on s'amusait avec les copines à se demander, qu'est ce que tu préfères les pêches ou les marrons ?
Ben voilà ce matin c'est comme si on s'amusait entre gamines.
Les coups tu préfères que ça soit le curé ou le soldat qui te les donne ?
Je me souviens aussi de ce que je répondais à l'époque.
Rien, je préfère rien.


Photos piochées au hasard sur le net.
C'est pas le choix qui manque.



Bookmark and Share

Commentaires

  1. Hum... Pas facile de choisir...
    Tu parles de la Libye?

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien jouer à ce jeu, mais il faut choisir sinon c'est moins drôle. Tu préfères avoir les oreilles et le nez qui poussent, qui ne s'arrêtent jamais de pousser, jusqu'à être contrainte de les nouer pour éviter de te prendre les pieds dedans OU BIEN être accompagné partout, tout le temps, par une famille de canards, sans possibilité de pouvoir t'en débarrasser, que ce soit pour aller aux toilettes ou à un dîner d'amoureux, partout et tout le temps. Tu préfères quoi ?

    RépondreSupprimer
  3. Ta première photo semble un montage mal fait dans photoshop mais sur le principe, tu as raison, pourquoi choisir !
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Le régime de Khadafi n'était pas laïque ...La charia y a toujours été appliquée, avec une certaine radicalisation à partir de la promulgation du code sur le statut personnel de 1994.
    Khadafi a même activement contribué à l'islamisation des pays d'Afrique noire, qu'il finançait. Chez son voisin soudanais, on voit ce que cela donne, avec l'extermination des darfouris animistes, par le gouvernement soudanais ... qui n'agit pas directement - mains propres - mais n'empêche pas les tribus jandjawids de détruire les habitants du Darfour et tout particulièrement les fillettes, les filles, les femmes ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

L'important est-ce la rose (suite...)