2 mars 2011

Gainsbourg, fumeur de Gitanes, entre autres...

"There's a trilogy in my life, an equilateral triangle, shall we say, of Gitanes, alcoholism and girls... and I didn't say isosceles, I said equilateral."
Serge Gainsbourg









Sur ma table de chevet, il y a l'album de Joann Sfar. J'aime à penser qu'il veille sur moi.
En face, il y a Bashung. J'aime à penser aussi que tous les deux sont en train de siroter une menthe à l'eau dans un bistro quelque part au Paradis. Avec Dieu à côté d'eux, son havane au coin de la bouche. Je sais le Paradis n'existe pas mais il faut nous faut bien croire que les gens qu'on aime continuent d'exister et de vibrer quand ils nous ont quitté. Le coeur n'est pas qu'une mécanique et les étoiles brillent même si on ne peut pas les atteindre.
Je ne sais pas s'il aurait aimé l'époque où nous vivons. Je n'en suis pas sûre du tout même mais comme d'habitude il aurait tourné tout ça en dérision et fait un bras d'honneur au malheur et à la connerie.
Il nous manque, comme nous manquent tous ceux qui ont marqué notre jeunesse d'une empreinte indélébile. J'espère que nos enfants auront quelques icônes comme lui dans leur paysage. Moitié ange et moitié démon. Humain, tellement humain...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire