15 déc. 2010

Sarkozy reçoit des blogueurs influents

Ca a commencé comme ça : "Selon nos informations, Nicolas Sarkozy va déjeuner avec des personnalités de l'Internet français jeudi prochain, à l'initiative de Claude Guéant".
Je ne vous raconte pas l'émoi sur Twitter.
Tout le monde y a été de son commentaire :"et qui est invité" "et qui y va" "et moi j'y vais peut être" "et moi même si on m'invite j'y vais pas" "et moi ce jour là j'ai piscine" etc...
Bref tout le monde y est allé de sa petite idée jusqu'à ce que finalement David Abiker crache le morceaux : les personnalités invitées, autrement dit des blogueurs influents, Versac, Dupin, Eolas etc.
Amusant de constater qu'il n'y a que des hommes.
Je dis ça je dis rien parce qu'aller déjeuner avec le président qui ne pige rien au Ouèbe et n'a qu'une idée en tête, le museler, je ne le souhaiterais même pas à mon pire ennemi (quoi que...). Et puis râler parce qu'on n'est pas invité alors que ça fait 3 ans qu'on tape sur lui tous les jours où presque, c'est être soit hypocrite, soit maso.
Donc laissons ces messieurs se dépatouiller comme ils pourront avec l'animal. Cette réunion ne servira à rien qu'à faire des bulles (internet bien sûr).
Je suis autrement plus choquée ce matin par la réélection de Berlusconi sauvé parait-il grâce aux voix de 2 femmes qui auraient été achetées, toujours parait-il, pour ça. On parle même d'un montant de 500.000 euros chacune. Le "leader physiquement et politiquement faible, vaniteux et inefficace" (d'après Wikileaks) va encore continuer à faire des dégâts et c'est dommage. La caricature du pouvoir corrompu par l'argent, la belle image de démocratie que nous donnent nos voisins. Ma moitié italienne en frémit. Ma moitié française aussi mais pour des raisons bassement plus matérielles, le chauffage est en panne au bureau et je vous écrit ce billet avec manteau, mitaines, bonnet et écharpe. Si j'avais su, j'aurais piqué un brasero ce week-end au Parc de la Tête d'Or...
Bonne semaine à vous et bon courage à nos valeureux blogueurs masculins influents. S'ils ont besoin qu'on leur fasse un petit massage et degustation de petite gâteaux  après l'entrevue, pas de souci, on fera passer le message aux blogueuses spécialistes.
Quand aux italiens ma foi il va leur falloir encore patienter un peu avant de s'en sortir.

Illustration : Keith Carter

13 déc. 2010

Besoin de Toi(T) : Les petites Cabanes Précieuses 2010

Une vente aux enchères au profit du Foyer de Notre Dame des Sans-Abri est organisée par le Collectif d'Artistes Singul'ART en partenariat avec la Mairie de Lyon 8ème et Le Foyer Notre Dame des Sans-Abris.

Ce projet est un moyen ludique pour amener la réflexion de chacun dans une relation de réciprocité, un désir de partage, base de la citoyenneté.

Ces petites Cabanes Précieuses sont créées à partir de divers matériaux, bois, métal, tissu, céramique, cuir. .… Elles sont des oeuvres d'Artistes « Singuliers » et sont exposées au public dans l'Atrium de la Mairie de Lyon 8ème, 12 avenue Jean Mermoz, à compter du lundi 13 décembre 2010 jusqu'au 07 janvier 2011

Vernissage le jeudi 16 décembre à 18h30 suivi de la Vente aux Enchères à 19h30 sur place.

Je compte sur vous.

http://singulart.over-blog.com/

1 déc. 2010

Neige hier soir, gadoue ce soir, patinoire demain soir ?

J'aime la neige.
Non en fait je l'adore.
La dernière fois qu'il a neigé autant, c'était le 8 janvier. Je me souviens parfaitement de la date parce qu'il m'est arrivé quelque chose de très spécial ce jour là.
2 heures 30 pour rentrer chez moi et je n'ai pas battu le record, Heidi a fait plus fort que moi à ce qu'il parait.
Ce matin je suis descendue gambader dans la poudreuse avec le chien qui en avait plein les moustaches. J'ai réussi ensuite à rejoindre la zone industrielle contrairement à pas mal de mes collègues qui n'ont pas pu sortir du piège blanc dans lequel nous sommes tombés.
Ce n'est pas faute que les services du Grand Lyon aient fait le maximum mais nous ne sommes pas une station de ski.
Je pense à tous les sans logis pour lesquels des gymnases ont été ouverts spécialement, qu'ils aient des papiers ou pas.
Attention les parisiens, ça arrive chez vous aussi.

"Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil".


P.S. Demain soir, ELLE remet son Grand Prix des Blogueuses. J'ai été sélectionnée dans la catégorie Société mais je n'ai pas voulu faire de publicité sur cet évènement compte tenu que je suis "en campagne" et que je pense que certaines de mes camarades beaucoup plus régulières dans la publication de billets le méritent bien mieux que moi. Je penserai bien à elles en tout cas et souhaite une bonne soirée à Mamzelle Carneto qui me représentera très bien.

Re-PS : si vous n'avez pas été encore voir le film Le Nom des Gens, dépêchez vous d'y aller, ce fil est vraiment formidable. Rien à voir avec l'interminable Petits Mouchoirs et à Potiche, aussitôt vus aussitôt oubliés. Je pense même que je vais y retourner une seconde fois tellement j'ai aimé.

Photo : Bruce Davidson - USA. New York City. 1992. Lola in Central Park with birds and snow. Source : Magnum Photos





Bookmark and Share