29 septembre 2010

Un blogueur iranien condamné à 19 ans de prison

"Hossein Derakhshan, 35 ans, a été reconnu coupable d'avoir collaboré avec "des Etats ennemis" et de "propagande contre le système islamique", indique le site conservateur Mashreghnews, citant une source judiciaire.
La cour l'a également reconnu coupable de "promouvoir des cellules contre-révolutionnaires et d'insulter les saintetés islamiques".
Il s'est vu infliger une peine de 19 ans et demi de prison et interdire toute activité liée aux médias pendant cinq ans, selon Mashreghnews.
A l'origine du développement du blog en Iran, Hossein Derakhshan a déclenché une révolution en postant des instructions précises en 2001 sur la marche à suivre pour créer des blogs en langue persane.
En 2006 et 2007, M. Derakhshan s'était rendu, avec son passeport canadien, en Israël, l'ennemi juré de la République islamique. Il avait ensuite décrit son voyage dans des chroniques postées sur ses blogs en anglais et persan, expliquant qu'il cherchait à montrer aux Israéliens et aux Iraniens une image différente de chaque pays.
Il avait été arrêté en novembre 2008 à son retour en Iran.
Selon l'agence Fars, qui cite une autre source informée confirmant la décision, la décision de la cour n'est "pas définitive", Hossein Derakhshan pouvant interjeter appel.
M. Derakhshan est emprisonné à la prison d'Evine, à Téhéran, où deux autres journalistes canado-iraniens ont été détenus ces dernières années.
La photojournaliste Zahra Kazemi y est morte après avoir été battue en juillet 2003, tandis qu'un journaliste de Newsweek, Maziar Bahari, y a été détenu pendant quelques mois en 2009 avant d'être libéré.
Le site d'opposition Kalame.net a rapporté mardi que Issa Saharkhiz, un journaliste en faveur des réformes, avait été condamné à cinq de prison pour insulte au Guide suprême guide Ayatollah Ali Khamenei.
Selon Fars, il peut également faire appel."
Copyright © 2010 AFP

Illustration : Gohar Dashti
André Jolivet: Incantation "Pour que l'image devienne symbole"

28 septembre 2010

Back from Poitou France

Oui je sais je suis toujours en vacances. En retraite anticipée comme a dit quelqu'un ce matin.
Ben non Monsieur, j'ai 5 semaines comme tout le monde. 5 jours de RTT en plus et puis basta.
Et je les prends quand je veux d'abord. Enfin surtout quand je peux.
Et puis où je veux surtout.
Le 100ème qui me fera la réflexion au sujet de Segolène gagnera un panier garni d'une bouteille de Gewurz acheté à la foire aux vins de l'Intermarché de Civray, un pâté fabriqué par ma copine Dominique et 3 crevettes ramenées de La Rochelle que je laisse sécher sur mon balcon pour le parfum...
Nous avons suivi d'abord le train Alzheimer à cause du D.A.I. fortement touché et impliqué par le sujet. Quelques larmes sur le beau film Des Mots d'Amour et tous ceux qui cherchent une réponse pour leurs proches malades.
Un coup à Nantes où j'ai croisé Cathy.
Un coup à Bordeaux où j'ai rencontré Joëlle.
Un saut sur l'Ile de Ré pour déguster des langoustines avec Marcus.
Arrivée le dimanche soir dans le Poitou et là c'est avec l'armoire que j'ai fait connaissance.
Un sac qui trainait au milieu du passage et paf !
Quelques bosses, quelques bleus et un oeil au beurre noir.
L'armoire en chêne va bien merci.
Inutile de vous dire que là j'ai dit STOP.
On se calme. On se couche. On dort.
Et on attend tranquillement que ça se passe.
Un livre à la main.
Plusieurs même.
En regardant les ânes ruminer dans le pré.
Vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est reposant un âne.
D'abord Les Hommes Couleurs de Cloé Korman.
Ca parle de migrants et d'humains qui vivent à côté de la vie.
Je n'ai pas tant accroché que ça à l'histoire et mis du temps à arriver au bout du tunnel.
" Le tunnel abritant les chagrins des hommes et leurs espoirs croissait continûment. Au ventre de la terre ils vinrent se réfugier, cachés de l'accablant soleil ils pouvaient en paix façonner leur destin. "
Ensuite Le Coeur Régulier d'Olivier Adam.
Le Japon et la Mélancolie.
Une femme partie à la recherche de son frère décédé et qui se trouve elle même à la fin.
Mais pas tant que ça à mon avis.
On peut changer de vie mais pas de peau.
Et ce frère qui me fait tant penser à mon fils.
Parenthèse sensible et désenchantée.
"Longtemps après avoir quitté Louise j'avais repensé à cette conversation. "Il s'occupe de nous". Et moi, avais-je songé, qui s'occupe de moi ? Qui me retient si je tombe ? Qui posera sa main sur mon épaule ?"
Le dernier et pour moi le plus intéressant : Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas.
Un roman. Un vrai avec de la sueur et du balais brosse dedans.
Et des vrais morceaux de gens. Des femmes surtout parce que le ménage c'est principalement une affaire de femmes mais pas que.
Je me suis dit qu'après avoir fait otage, nettoyer la merde des autres ça devait être facile.
Pas sûr.
S'il n'y a qu'un bouquin à recommander sur les 3 c'est celui là.
Pour la solidarité.
Pour la fatigue due au manque de sommeil.
Pour regarder les autres d'un autre oeil.
Surtout quand on a un boulot et la certitude de le garder.
Et ne retenir qu'un mot "précarité" qui fait partie du quotidien de tant d'humains.
Merci Florence.
"Tout le monde m'avait mise en garde. Si tu tombes sur une petite annonce pour un boulot sur le ferry-boat à Ouistreham, fais attention. N'y va pas. Ne réponds pas. N'y pense même pas. Oublie-la. Parmi ceux que j'ai rencontrés, personne n'a travaillé là-bas, mais tous en disent la même chose : cette place-là est pire que tout, pire que dans les boîtes de bâtiment turques qui te payent encore plus mal qu'en Turquie et parfois même jamais ; pire que les ostréiculteurs, qui te font attendre des heures entre les marées avant d'aller secouer les poches en mer par n'importe quel temps ; pire que dans le maraîchage, qui te casse le dos pour des endives ou des carottes ; pire que les grottes souterraines de Fleury, ces anciennes carrières de pierre, puis abris antiaériens pendant la guerre, devenues aujourd'hui des champignonnières, qui te laissent en morceaux au bout d'un après-midi de travail. Pour les pommes, on en bave aussi, mais la saison commence plus tard. Ces boulots-là, c'est le bagne et la galère réunis. Mais tous valent mieux que le ferry d'Ouistreham."
J'ai pensé le 23 aux camarades qui défilaient. J'ai failli le faire mais nous n'étions que 2 d'après la police et 15 d'après moi en comptant le chien et les ânes.
Vous ne pouvez pas savoir comme on prend du recul quand on est loin de tout.
Il y a des jours où je me dis que finalement la vie à la campagne ça a du bon.
Le temps d'une semaine...

Illustration : Gregory Crewdson
Musique : William Baldé histoire de se remuer un peu les fesses.


William Baldé [Rayon de Soleil] Clip

16 septembre 2010

Comment devenir le pays le plus détesté en 2010

Faut avouer que France Inter depuis la rentrée c'est un peu mou du genou.
Ca commence à se réveiller à partir de 9 heures et encore ça dépend des jours.
On remercie donc bien Artus de Penguern  pour ses colères salutaires du mercredi matin.
C'est peu mais c'est déjà pas mal en période de crise.



Artus de Penguern
envoyé par franceinter. - Regardez plus de vidéos comiques.

14 septembre 2010

Eteignez tout de suite vos téléphones

Fermez vos ordinateurs.
Planquez vos dossiers.
Si vous avez quelque chose à dire, ne le dites pas.
Si vous n'avez rien à dire, idem.
Bref faites vous discrets.
Je prends ça à la rigolade mais cette affaires de "fuites" n'est vraiment pas une pub pour des couches-culottes.
On est passé gentiment de l'Affaire Bettencourt bien sûr à l'Affaire Woerth et nous voilà sur la piste d'un SARKOGATE.
Comme a dit Marie-Georges Buffet, la bande du Fouquet's a encore frappé.
D'un côté ça accuse, de l'autre ça dément.
Et la liberté de la Presse dans tout ça ?
Le Nouvel Obs à titré cette semaine "Cet homme est-il dangereux" ?
Un peu mon neveu qu'il l'est.
Un certain nombres de psy l'avaient dit pendant la campagne.
Personne n'a écouté préférant tirer à boulets rouges sur la candidate adverse qu'on traita joyeusement de folle.
En attendant on est toujours dans la merde mouise.
Meme que chaque jour on s'enfonce plus.
Dans une ambiance de plus en plus Délétère comme le dit l'ami Guy Birenbaum.

13 septembre 2010

Think pink





Et bien voilà, j'ai laissé libre le créneau Rose et il y en a une qui s'est engouffrée dedans.
Tant pis pour moi.

Elle est jeune, belle, intelligente et en bonne santé.
Ca m'énerve.
Bienvenue malgré tout dans la blogosphère politique lyonnaise Sarah.
Ca manquait de filles, je suis bien contente.
Mais ça m'énerve quand même...

Source Photo : 666 photography



HELMUT FRITZ "CA M'ENERVE" CLIP OFFICIEL

Helmut Fritz | Clips vidéo MySpace

09 septembre 2010

Etats d'âme

Je n'ai guère de motivation vis à vis de ce blog en ce moment.
La pêche que j'avais en rentrant de vacances est retombée bien rapidement je trouve.
Le voyage en Chine a été plus fatiguant que prévu mais je pars une semaine  en septembre dans le Poitou (et oui territoire Segoléniste) au milieu des ânes (qui a dit que ça ne changera pas de d'habitude ?).
Des nouvelles pas réjouissantes au travail pour commencer.
Du côté de ceux qui nous gouvernent, pas la peine de vous faire un dessin. L'autisme de Sarkozy et sa bande commence à me faire vraiment peur. Leur virage à droite aussi.
Bref rentrée un peu galère comme pour beaucoup avec quand même la bonne nouvelle du futur mariage de ma fille, un déménagement à l'horizon et, si tout va bien, ma désignation bientôt comme suppléante de Christian Coulon pour les prochaines cantonales. Un petit voyage en prévision aussi, mon D.A.I.* ne pouvant rester en place 5 minutes.
Pas de quoi me plaindre. Ma vie a vraiment été plus difficile que ça.
Ce qui ne m'empêche pas de me poser des questions.
Sur la motivation des gens.
Sur leur façon de considérer l'intérêt général.
Ou leur propre intérêt.
Prenons le travail. Nous sommes en situation difficile. Un client de perdu et pas 10 de retrouvés hélas.
L'intérêt général de tout le monde est de retrouver un équilibre perdu et chacun s'y emploie du mieux qu'il peut.
A moins de vouloir se retrouver au chomage ou d'avoir une porte de sortie ailleurs, l'idée est d'avancer ensemble.
Grosso modo. Enfin c'est comme ça que je le ressens.
Prenons l'etat. Nous sommes en situation difficile. Les caisses sont vides, c'est la crise, etc...
Sarkozy nous a chanté la chanson de la solidarité sauf que là qu'est ce qui prime ? L'intêret personnel bien sûr. Chacun s'accroche à son fromage, celui qui rapporte bien, plus que bien d'ailleurs.
La valse des millions, la mauvaise foi, le mensonge.
Et l'intérêt de la nation dans tout ça ?
La France est notre bien commun à tous.
Certains nantis s'en sont emparés, ne pensant qu'à leur intérêt particulier, creusant un fossé de plus en plus profond entre eux et le peuple.
Un peuple qui ne trouve souvent aucune autre solution que se tourner vers l'extrême droite et la xénophobie, quand ce n'est pas vers des extrêmes religieux.
Des nantis qui arrosent de billets de banque ceux qui sauront le mieux protéger leurs propriétés et leur coffres-forts au lieu de s'en servir pour des causes importantes.
Je schématise bien sûr mais notre pays ressemble de plus en plus à une caricature.
Et je me demande quand tombera la goutte d'eau qui fera déborder le vase.
A moins qu'en bons masochistes, les français préfèrent continuer à souffrir.
Il serait peut être bon de confier l'Etat aux psy, après tout ils ne pourraient sans doute pas faire pire...

Bande son : Brice et sa Pute qui a choqué notre collègue Stéphane Guilland qui trouve inconvenant de le programmer à Monplaisir (ailleurs on ne sait pas...)
Pour info, c'est du punk Stéphane. Pas le genre de ton électorat (retraités de droite) effectivement. Mais il y a aussi des jeunes à Monplaisir. De plus en plus d'ailleurs.
Photo : Cyndi Sherman

* Directeur des Affaires Internationales

03 septembre 2010

Des liens bordel


Notre ami Nicolas nous le rappelant régulièrement, je viens de jeter un oeil sur mes statistiques et renvoyer la balle à tous ceux qui m'ont mis en lien dans leurs blogs depuis le mois de mars 2010.
Il s'agit de :

Partageons nos apéros 8
Le coucou de Claviers 7
Bah ! 7
Partageons mon avis 6
Sarkofrance 5
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs 5
Carnet de notes de Yann Savidan 4
A perdre la raison 4
Rimbus le blog 4
Engagée 4
Les coulisses de Sarkofrance 3
Les privilégiés parlent aux Français 3
Mon Mulhouse 3
Les Pensées de Manu 2
Lyonnitude(s) 2
A toi l'honneur 2
La Maison du Faucon 1
Intox2007.info 1
Partageons l'addiction 1
Peuples.net 1
des pas perdus 1
Nouvel Hermes 1
le blog de polluxe 1
Le blog de Hypos 1
Lait d'BEU 1
Météo Mulhouse 1
Variae 1
Je voulais vous dire 1
Philippe Méoule 1
le blog vaguement littéraire de dedalus 1
Le jour et la nuit 1
Mon Mulhouse les Photos-Montages 1
Laure Leforestier 1
Dans ma bulle 1
EXIGENCE / La Gauche Civique 1

Ouf j'ai du m'y reprendre à deux fois pour la finir cette liste.
Tant de monde, je n'en reviens pas.
Merci à eux tous en tout cas.

Un petit coup de Muddy Waters pour fêter ça.
Une photo de Peter Marlow à cause du rouge.
Et bon week-end à tous.