Robot multifonctions

J'écoutais ce matin François Ozon sur France Inter.
A propos de son film Potiche.
Une femme qui s'émancipe dans les années 70.
Pascale Clarck nous a passé une vieille pub pour un robot qui faisait tout pour la femme au foyer.
En 70 c'était encore notre seule et unique place, le foyer.
Il y avait même le chanteur Gilber O'Sullivan qui chantait "A woman's place is in the home".
On ne sait pas ce qu'il est devenu depuis le pauvre.
Peut être que quelques féministes lui ont fait la peau ?
Ozon explique que Ségolène Royal serait en partie à l'origine du film.
Le comportement de certains hommes politiques et des reflexions du genre "qui va garder les enfants" pendant la dernière campagne ont été la courroie avec cette histoire ancienne mais pas tant que ça.
Je me tâte pour aller le voir. Je n'aime pas le théâtre de boulevard mais la brochette d'acteurs donne envie.
Mais bon, je me suis déjà avalé les interminables Petits Mouchoirs de Guillaume Canet, j'ai envie d'autre chose que de la comédie à la française.
Un truc intelligent et drôle à la fois. Tiens je veux bien pleurer aussi, mais pas sûr un quadra fêtard qui s'est pris un camion parce qu'il était trop bourré.
Sinon je me suis aperçue que je n'avais plus beaucoup de cerveau disponible pour commenter régulièrement l'actualité.
En même temps, les histoires de remaniement qui mettent les journalistes dans tous leurs états depuis des mois, l'anniversaire de la mort de De Gaulle et autres fantaisies dont on nous abreuve ces temps-ci histoire de faire digérer la pilule de la Loi sur les Retraites, ça donne pas beaucoup envie. Je ne vois pas bien quelle valeur je pourrai ajouter à tout ça.
Tout juste si les niaiseries de Mariton à l'Assemblée Nationale qui nous rejoue l'air du Mariage avant tout me font ricaner.
Quand à Houellebecq ben c'est Houelebecq quoi.
A côté, mes multifonctions  : travail/mandat/famille/ voyages/blog qui souvent marchent simultanément commencent à peser lourd sur la pauvre femme que je suis.
Et oui pas de bol je ne suis pas un robot. Je suis une femme des années 2010 (Michel Sardou sors de mon corps) et j'ai envie de profiter de mes moments de repos pour me mettre un peu en mode off.
Ce qui va se passer ce week-end, même si j'ai prévu d'aller faire la fête avec Manu et Nicolas pendant mon séjour à Paris.
Et c'est promis, on ne va pas boire du lait.
Et tant pis pour mon classement.
Et tant mieux pour ma qualité de vie.
A bientôt en tout cas, je ne suis jamais loin quoiqu'il arrive.

.
Musique : Gilbert  O'Sullivan, on a même retrouvé la vidéo. Son corps je ne sais pas.

Commentaires

  1. Je n'ai pas (encore) invité Manu à la bouffe du midi (je n'ai envoyé qu'aux LB et assimilés). Elle sera bien sûr la bienvenue.

    RépondreSupprimer
  2. Quoi ? Plus de cerveau disponible ? Ben alors c'est quoi toute cette foisonnante matière, un nuage de coca-cola ?

    RépondreSupprimer
  3. hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii G O sullivan !

    RépondreSupprimer
  4. @Nicolas je verrai avec elle demain soir.
    @mike je ne sais pas, de la pâté pour le chien certain soirs
    @olympe je savais qu'il te plairait beaucoup le G OSullivan :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonne balade à Paris.

    RépondreSupprimer
  6. Pour les féministes, je pense que le plafond de verre a sauté.
    Les ministres/femmes du gouvernement Fillon apportent la réponse à l'affirmation de Françoise Giroud: "La femme sera libérée quand elle aurait le droit d'être à la fois mauvaise et femme.

    RépondreSupprimer
  7. Bon, je passais par là et j'ai vu du rouge. Comme c'est ma couleur préférée, je me suis arrêté.
    Le robot multifonctions n'est pas du genre féminin. Déclaration qui n'engage que moi. Et toi aussi, un petit peu mon neve, tu dis, toi ?.... Oui, toi aussi, ça t'engage.
    Quant à Houellebec, lui, il est vraiment multifonctions ; à la fois écrivain et soporifique, vide et plein de vide à la fois.
    Je me suis toujours demandé s'il était concave ou convexe... Je pense quand même qu'il est intelligent. Sinon, comment arriverait-il à nous vendre sa "soupe" ?
    C'est un peu brouillon mais je repasserai... si vous permettez.

    RépondreSupprimer
  8. @marcus, il n'a pas arrêté de pleuvoir à Paris. Misère.
    @baillergeau : et oui, les femmes revendiquent même d'être mauvaises. Fadela et Rama l'ont-elles été suffisamment ?
    @J.earthwood : bienvenue ici. Moi aussi j'ai trouvé que c'était brouillon, c'est pour ça que je fais une petite pause, histoire de rassembler mes idées.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel