Les Poussegrain vous connaissez ?

Non ? Ben vous allez connaître.
Un petit extrait pour commencer :
.

Ensuite Blanche se tut, elle n’était pas causeuse au labeur, mais fit beaucoup pour soulager le tourment identitaire du jeune Poussegrain et l’illuminer quant au bon usage de la sexualité. Le poulain d’abord monté à cru, elle mena un trot pantelant aussi prolongé que ses forces le permirent. Les bras collés au corps, les poings crispés, Juste l’écoutait haleter et geindre, épaté que sa contribution pacifique put engendrer autant d’effets. Enfin hors d’haleine, la vaillante chavira sur l’herbe, le garçon toujours planté dans son entre-cuisses.
« T’es un coriace, toi ! Besogne un peu, mon bichou !»

.

Ca vous plait ?

Je dirait même plus, ça vous titille d'en savoir plus ?

Facile.

Vous cliquez ICI


C'est le feuilleton que notre camarade Michel Grimaud et sa chère et tendre épouse nous offrent en ce moment,  à notre plus grand plaisir.

Il suffit d'aller dans le répertoire pour lire les premiers épisodes et de s'abonner au flux RSS pour connaître la suite.

(si vous n'y connaissez rien en flux RSS c'est que vous êtes un vrai boulet)

On en parle ici aussi en bien : Partageons mon avisChez Dedalus.



Photo tirée d'un film. Devinez lequel ? En tout cas c'est à lui que j'ai pensé en lisant ce texte.

Commentaires

  1. Eh! mais dis donc, sacré promo ! J'en suis tout chose, mille merci Trub !

    RépondreSupprimer
  2. Le Coucou,

    Trub n'a rien compris.

    Trub,

    Michel Grimaud n'est pas le nom du Coucou mais le pseudo qu'il a pris avec son épouse...

    RépondreSupprimer
  3. Merci Le Coucou.
    J'ai très bien compris Nicolas mais je brouille les pistes exprès !

    RépondreSupprimer
  4. Cornebidouille et sacripouète !
    S'il y a de l'ensemencement favorable dans une terre grassement labourable, comptez-moi ben dans les ceusses qui veindront r'luquer un peu...
    (à défaut de participer)

    RépondreSupprimer
  5. Palsembleu MHPA !
    En attendant personne n'a trouvé le film. Est ce qu'il faut que je mette une carotte ? Une bouteille de vin en provenance directe de ma cave ?

    RépondreSupprimer
  6. baillergeau21:43

    Il n'y a qu'une Justine, celle du divin Marquis.

    RépondreSupprimer
  7. Hum, pour la photo, je dirais bien Claude Jade, dans "Mon oncle Benjamin"?

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme22:36

    Bonjour, serait-ce "Benjamin ou les mémoires d'un puceau" de Michel Deville ? Cordialement. Gilles

    RépondreSupprimer
  9. Trub10:34

    Non c'était bien Claude Jade dans Mon Oncle Benjamin avec Jacques Brel. Le Coucou a gagné la bouteille !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)