Aller voir ailleurs ?

Ma bouffée d'oxygène depuis un an est d'aller voir comment ça se passe dans d'autres pays.
Le DAI ne sachant tenir 5 minutes en place, je le suis à mon plus grand plaisir.
Demain départ pour Budapest.
Capitale de quel pays ?
Et oui la Hongrie.
On oublie celui dont le nom finit par Y qui se pavane chez le roi du Maroc ces jours ci et va bientôt rentrer fier comme Bar-Tabac clamer que c'est lui le plus fort et que le peuple n'a plus qu'à se taire et manger des nouilles encore.
.
J'ai jeté un oeil sur l'actualité du pays :
.
- Les boues rouges. On en a fort peu parlé  mais c'est une véritable catastrophe qui peut arriver dans n'importe quel pays, même chez nous.
.
- Les experts du Comité des droits de l'homme de l'ONU ont sévèrement critiqué jeudi la situation des Roms en Hongrie, estimant qu'ils étaient victimes de "discriminations" et de "mauvais traitements". Les Roms sont devenus les nouveaux parias de l'Humanité.
.
- Le taux de chômage en Hongrie, frappé de plein fouet par la crise économique en 2008, demeure supérieur à la moyenne des 27 pays de l'Union européenne qui était de 9,6% en août, selon le dernier chiffre de l'office des statistiques européen Eurostat. Ah oui c'est vrai, il y a la crise.
.
- La Commission européenne demande instamment à la France et à la Hongrie de se conformer aux normes de l'Union européenne en matière de qualité de l'air. À ce jour, ces États membres n'ont pas remédié de manière efficace au problème des émissions excédentaires de minuscules particules en suspension dans l'air appelées «PM10». France/Hongrie même combat.
.
- La Hongrie soutient la candidature turque pour rejoindre l'Union européenne et tentera de faire avancer le dossier d'Ankara pendant sa présidence de l'UE au premier semestre 2011, a indiqué mercredi le chef de la diplomatie hongroise Janos Martonyi.
.
- Le chef d'orchestre hongrois Adam Fischer a décidé de quitter l'Opéra de Budapest, reprochant au gouvernement conservateur de Viktor Orban ses interventions répétées dans les affaires de l'institution musicale. Edifiant. Lire là suite ici.
.
- Angelina Jolie escroquée : Actuellement en Hongrie, où elle a débuté le tournage de son premier film en tant que réalisatrice, Angelina Jolie avait repéré un entrepôt à Budapest pour y implanter les bureaux de sa production le temps du tournage.
Après avoir repéré l'entrepôt, Angelina Jolie a négocié un loyer à payer pour disposer des lieux. Mais contrairement à ce qu'elle croyait, la personne auprès de laquelle elle a négocié la location et donné l'argent n'était autre qu'un escro ! La belle a donc perdu 2.750 dollars après avoir découvert que le bail qu'elle avait signé était illégal.
Réflexion : l'actrice a-t-elle un cerveau ?
.
Et puis j'ai gardé le meilleur pour la fin :
.
- Hongrie : adoption d'une réforme controversée de financement des retraites !
Le parlement hongrois a adopté lundi un plan gouvernemental controversé visant à rediriger des fonds de pension privés vers les caisses de l'Etat, ce que les critiques considèrent comme un simple moyen de réduire le déficit budgétaire de l'année prochaine.
Cette législation, adoptée par 249 voix pour et 11 contre, prévoit qu'une partie des salaires des employés qui doivent normalement être placés dans des fonds de pension privés soient redirigés vers les caisses de l'Etat, rapportant 1,5 milliard d'euros supplémentaires à l'Etat.
La Hongrie a mis en place en 1998 un système de retraites en trois volets: un système public, des fonds de pension privés obligatoires et des fonds de pension volontaires.
Les Hongrois versent 9,5% de leur salaire brut dans les fonds de retraite. Les salariés entrés sur le marché du travail depuis 1998 doivent verser 8% de leurs salaires dans des fonds de pension privés et 1,5% dans le système public. Les personnes déjà salariées antérieurement avaient la possibilité de rester complètement dans le système public si elles le souhaitaient.
Mais le programme du gouvernement de centre-droit du Premier ministre Viktor Orban, qui cherche tous les moyens de combler le trou des finances publiques, prévoit que les cotisations aux fonds privés obligatoires seront reversées au système public, au moins pour la période de novembre 2010 jusqu'à la fin 2011.
Cette mesure s'inscrit dans un mouvement plus large du gouvernement visant à persuader les salariés de retourner vers le système public de retraites. M. Orban a comparé les fonds de pension privés à la roulette.
Mais les critiques, y compris l'Union européenne, considèrent ces changements comme un nouvel effort du gouvernement pour réduire le déficit grâce à des mesures trop temporaires.
(Source AFP)
.
Illustration photo : Borbala Sütő-Nagy - http://sunabora.hu/
Illustration musicale : Julien Clerc - Partir
.
Vous savez quoi finalement ? Mis à part la langue, je crois que je ne vais pas être si dépaysée que ça.
Bon week-end de Toussaint.
A bientôt.


Commentaires

  1. Quelqu'un connait la "qualité" des fonds de pension privés hongrois ?

    RépondreSupprimer
  2. Bah puisque tu ne vas pas être dépaysée, pourquoi partir????
    Ok je sors mais avant je te souhaite un bon voyage et te charge de faire des bisous de ma part à ton accompagnateur.

    RépondreSupprimer
  3. Aucune idée Baillergeau mais je vais me renseigner !
    Annie : j'y vais de ce pas :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Dieu existe ? Admettons.