Etats d'âme

Je n'ai guère de motivation vis à vis de ce blog en ce moment.
La pêche que j'avais en rentrant de vacances est retombée bien rapidement je trouve.
Le voyage en Chine a été plus fatiguant que prévu mais je pars une semaine  en septembre dans le Poitou (et oui territoire Segoléniste) au milieu des ânes (qui a dit que ça ne changera pas de d'habitude ?).
Des nouvelles pas réjouissantes au travail pour commencer.
Du côté de ceux qui nous gouvernent, pas la peine de vous faire un dessin. L'autisme de Sarkozy et sa bande commence à me faire vraiment peur. Leur virage à droite aussi.
Bref rentrée un peu galère comme pour beaucoup avec quand même la bonne nouvelle du futur mariage de ma fille, un déménagement à l'horizon et, si tout va bien, ma désignation bientôt comme suppléante de Christian Coulon pour les prochaines cantonales. Un petit voyage en prévision aussi, mon D.A.I.* ne pouvant rester en place 5 minutes.
Pas de quoi me plaindre. Ma vie a vraiment été plus difficile que ça.
Ce qui ne m'empêche pas de me poser des questions.
Sur la motivation des gens.
Sur leur façon de considérer l'intérêt général.
Ou leur propre intérêt.
Prenons le travail. Nous sommes en situation difficile. Un client de perdu et pas 10 de retrouvés hélas.
L'intérêt général de tout le monde est de retrouver un équilibre perdu et chacun s'y emploie du mieux qu'il peut.
A moins de vouloir se retrouver au chomage ou d'avoir une porte de sortie ailleurs, l'idée est d'avancer ensemble.
Grosso modo. Enfin c'est comme ça que je le ressens.
Prenons l'etat. Nous sommes en situation difficile. Les caisses sont vides, c'est la crise, etc...
Sarkozy nous a chanté la chanson de la solidarité sauf que là qu'est ce qui prime ? L'intêret personnel bien sûr. Chacun s'accroche à son fromage, celui qui rapporte bien, plus que bien d'ailleurs.
La valse des millions, la mauvaise foi, le mensonge.
Et l'intérêt de la nation dans tout ça ?
La France est notre bien commun à tous.
Certains nantis s'en sont emparés, ne pensant qu'à leur intérêt particulier, creusant un fossé de plus en plus profond entre eux et le peuple.
Un peuple qui ne trouve souvent aucune autre solution que se tourner vers l'extrême droite et la xénophobie, quand ce n'est pas vers des extrêmes religieux.
Des nantis qui arrosent de billets de banque ceux qui sauront le mieux protéger leurs propriétés et leur coffres-forts au lieu de s'en servir pour des causes importantes.
Je schématise bien sûr mais notre pays ressemble de plus en plus à une caricature.
Et je me demande quand tombera la goutte d'eau qui fera déborder le vase.
A moins qu'en bons masochistes, les français préfèrent continuer à souffrir.
Il serait peut être bon de confier l'Etat aux psy, après tout ils ne pourraient sans doute pas faire pire...

Bande son : Brice et sa Pute qui a choqué notre collègue Stéphane Guilland qui trouve inconvenant de le programmer à Monplaisir (ailleurs on ne sait pas...)
Pour info, c'est du punk Stéphane. Pas le genre de ton électorat (retraités de droite) effectivement. Mais il y a aussi des jeunes à Monplaisir. De plus en plus d'ailleurs.
Photo : Cyndi Sherman

* Directeur des Affaires Internationales

Commentaires

  1. euh des psys à a tête de l'état? non je ne crois pas que ce serait une bonne idée. je sais de quoi je parle!Ils doivent juste être à l'extérieur pour empêcher de roronner en rond! des trublyons? Tu aurais pu être psy trublyonne avec un pseudo pareil!

    RépondreSupprimer
  2. Baillergeau18:33

    Puisque tu vas avoir le bonheur d’aller en Poitou, je te précise un point d’histoire que tu ne connais peut-être pas.
    Lorsque les Arabes ont fait une pointe jusqu’à Vouillé la Bataille (86), ils ont échangé avec les Pictons, des chèvres contre des femmes.
    Qui étaient les civilisés et les barbares ? Arabes ou Pictons ?

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien le punk, trublyonne, quelque fois c'est vraiment rafraichissant (outre qu'il permet de se réveiller quand on s'endort) cet après midi, me suis écouté un petit dead kennedys "california uber alles" et autant la forme que le propos me réjouissent.
    Normal, le "pas la pêche", on est tous comme ça, un peu, en ce moment, et suffit pas d'une (ou deux) manif pour inverser le cours des choses, malheureusement.
    Heureusement, un ensoleillement généralisé est prévu pour 2012 (allelouya cher peuple, s'il en reste encore un...), après, hein, et en attendant, hein...
    Bon courage, en tout cas.

    RépondreSupprimer
  4. Au milieu des ânes ?
    De quoi de quoi, on parle de moi ?

    RépondreSupprimer
  5. @cath à mon avis ils ne font pas suffisamment de bruit les psy
    @Baillergeau : merci de ton érudition.
    @mike merci. bon courage aussi.
    @marcus : tu t'es bien reconnu dis donc...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)