Ou on nous explique que les gros mots c'est pas bien

Il y a des jours comme ça où l'actualité a de quoi te faire pondre 3 notes d'affilée.
Donc il y a un gars (un footballeur) qui s'est fait virer parce qu'il avait traité un autre gars d'enculé.
Dites moi, le gars qui en a traité un autre de "pauvre con" il y a quelques temps, il est toujours à sa place ou bien on l'a déjà viré depuis longtemps ?

(Promis juré je ne ferai pas de note sur l'affaire Bettencourt même si la proximité entre l'Etat et les grandes fortunes me laisse songeuse).

Commentaires

  1. baillergeau22:20

    Si les mots prononcés n'avaient pas été rapportés, l'entraîneur les aurait oubliés.
    L'honneur d'un entraîneur, ça vaut combien ?

    Affaire Bettencourt ?
    Rien à signaler, les agissements sont conformes à l'idée que la droite au pouvoir se fait de la politique et de l'honneur.
    L'honneur d'un ministre ou d'un procureur de la droite au pouvoir, ça vaut combien ?

    PS: Je ne mélange pas la droite au pouvoir avec d'autres droites, jadis au pouvoir, surtout en ce qui concerne l'honneur.

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement le parallèle que j'ai fait: l'hôpital se fout de la charité...

    RépondreSupprimer
  3. Hahaha,
    je m'étais fait en rigolant la réflexion, mais plutôt sur l'angle médiatique.

    Apparemment, l'incriminé aurait dit exactement : "va te faire voir, toi et ton système de merde" (en marmonnant qui plus est)

    RépondreSupprimer
  4. On vit une époque où le mot honneur ne veut plus rien dire Baillargeau
    Homer : tout à fait.
    Dorham : en plus Domenech est dur d'oreille donc y'a rien qui prouve qu'il l'ait dit en vrai ;-)

    RépondreSupprimer
  5. baillergeau20:53

    Trublyonne, comment peux-tu savoir ?
    "Les gens qui ont vraiment de l’honneur n’en parlent jamais" disait «Papa» après cinq Bloody Mary.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)