L'internet me file des boutons mais je me soigne par le blues

Monsieur Veronis m'annonce que je ne suis pas assez backtwittée.
Et vous savez pourquoi je ne suis pas assez backtwittée ?
1° parce que je suis blonde sans doute et que mon blog n'a aucun intérêt
2° parce que suis fainéante et que je fais peu de billets
3° parce que je m'en fous un peu aussi j'avoue
Donc j'ai filé les clefs du blog à Nicolas pour qu'il s'occupe des boutons ceux que j'ai installés hier n'étant apparemment pas conformes.
Cliquez dessus tant que vous voulez, même quand je ne blogue pas, ça ne mange pas de pain et ça fait avancer le schmilblick.
---
Pour les lyonnais qui ne savent pas quoi faire ce soir, je vous informe qu'il y a ce soir une réunion sur le thème "La défense des libertés" animée par notre député Jean-Louis Touraine.
Ca se passe à la Mairie du 8ème au 12 avenue Jean Mermoz et c'est à 19 heures.
J'y serai en retard vu qu'avant j'ai une réunion du Conseil de Quartier des Etats-Unis.
C'est un sujet très important dont il faut débattre constamment car à mon avis plus on avance plus on recule dans ce pays suite aux choix politiques de ceux qui nous gouvernent.
---
Toujours pour les lyonnais qui aiment le jazz et veulent passer une bonne soirée. Nous fêtons jeudi prochain le 10 à partir de 19 heures, toujours à la Mairie, l'ouverture du Festival Festi'Jazz sur la Route de Vienne en compagnie de Jean-Paul Bouteiller, programmateur de Jazz à Vienne, avec un concert exceptionnel de RON CARTEL. En première partie, il y aura les Blues Tempo : c'est du local mais c'est du bon. Du blues du blues du blues !
Pour en savoir plus sur cet évènement planétaire, allez jeter un oeil sur leur blog : http://festi-jazz.blogspot.com/
Samedi matin en plus il y a mâchon et le mâchon c'est bon.
On en reparlera dans le courant de la semaine.
---

Commentaires

  1. Joseph GRAND09:51

    Quartier des Etats-Unis

    Fort militantisme ouvrier disparu avec les ouvriers.
    "Réinventer une autre forme de vivre ensemble"
    On croit que ça remplace, mais on se trompe.
    Le militantisme, ce n'est pas le déjeuner sur l'herbe.

    Il n'y a peut être pas de réponse, en dehors de l'entrisme, façon trotsko, dans les puissants mécanismes aujourd'hui connus, qui régissent nos vies.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme07:21

    Venu, vu et entendu, Blues Tempo c'est du très bon,ça sonne et quelle énergie ! Ron Cartel poussif au début pour finir sur les chapeaux de roues et J.P Bouteiller intéressant exposé sur le Blues et le Jazz, mais surtout révélant que les début de Jazz à Vienne avait démarrer au Théatre du 8ème aujourd'hui Maison de la danse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)