7 mai 2010

Jouons au Monopoly géant

Ce matin, pas réveillée, le nez dans mon thé, j'écoute les informations.
Après la Grèce, l'Espagne tangue et le Portugal chavire.
Je demande au spécialiste maison des affaires internationales si ça craint de ce côté là.
Ca craint répond-il.
Et de se lancer dans des grandes explications (il est plus réveillé que moi) sur Trichet, Merkel, l'inflation et la déflation,  les dettes que certains devront payer sur plusieurs générations, les banques (ah les banques, il y avait longtemps).
L'énormité des chiffres annoncés me parait tellement... énorme. A ce niveau là ça ne représente plus rien tellement c'est gros.
Imaginons.
J'achète la rue de la Paix avec des sous que je n'ai pas. J'emprunte à droite à gauche. Et puis pour faire bonne mesure j'achète les Champs Elysées. En bonne socialiste, normalement je devrais construire plein de logements sociaux dessus mais vous savez ce que c'est le luxe, pas trop compatible avec le social. Alors j'installe des gens friqués dedans, des copains à qui je fais de bonnes conditions pour qu'ils puissent investir leur argent dans les beaux commerces de l'avenue ou bien installer des banques. J'y mets des fonctionnaires parce que mon pays, la Trublyonnie, est composée à 30 % d'employés de l'Etat. Faut ce qu'il faut aussi. Bref je dépense beaucoup mais je ne gagne pas grand chose. Au bout d'un moment les organismes qui m'ont prêté de l'argent me réclament ma dette plus les intérêts. C'est ballot j'avait pas pensé aux intérêts. Du coup me voilà avec 1000 milliards (ou millions selon la Citygroup Bank) d'Euros à rembourser. Seulement voilà, je n'en ai pas la queue d'un. Qu'est ce que je fais alors ? Ben comme on est en train de jouer, j'accuse mon adversaire d'avoir triché en achetant la rue de Paradis sans me prévenir. Je file me coucher en faisant la tête et je déclare un plan d'austérité sexuelle pour l'année à venir. Un gel du budget courses pendant qu'on y est, patates et riz tous les jours jusqu'à nouvel ordre. Ca lui apprendra à spéculer dans mon dos d'abord. (Je sais, j'évite aussi d'aller en prison, je suis mauvaise joueuse j'avoue).
Imaginons.
Ce n'est qu'un jeu n'est ce pas ?
Demain tout le monde va se réveiller et tout sera comme avant. Une Europe belle et forte comme on l'a rêvée depuis toujours avec une chouette monnaie unique qui vaut plus que les autres et qui nous rend si fiers...
Nos dirigeants se réunissent aujourd'hui à Bruxelles. Sûr qu'ils vont tout arranger. On compte sur eux. On a les mêmes intérêts n'est ce pas ?

6 commentaires:

  1. Paneloux20:59

    Dans cette affaire, quand on a compris, c'est qu'on nous a mal expliqué.

    Il y a toujours une partie "gigogne".
    Derrière les pertes grecques, il y les obligations d'Etat achetées par la France et ses banques et par l'Allemagne et ses banques.
    Derrière, il y a les ventes d'armes à la Grèce faites par la France.

    Demain sera un autre jour.

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement, qu'en Europe, la Marcusie (qui est à la fourmi, ce que la Trublionnie est à la cigale) se trouve dans une situation nettement plus avantageuse : Endettement à 0% de son Pib, pas de déficit budgétaires et même des excédents budgétaires.
    Tu veux que je monte un plan avec le FMI ? J'emprunte à 4 % et je te prête à 8 %, ça te va Trub ?
    PS : sous réserve d'une garantie hypothécaire sur les Champs Élysées.

    RépondreSupprimer
  3. Marcus tu as le sens des affaires toi aussi, tu ne serais pas banquier à tes moments perdus ???

    RépondreSupprimer
  4. Moi, je dépense tout, après, on s'en fout !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. certains estomacs diront que régime patate et riz c'est déjà pas si mal !!!
    qu'en matière de régime sexuel, on se fait mettre par derrière à tous les coups et là, ça fait plus de mal que de bien

    mais voilà, je suis comme tout quidam, bête, manipulable et corvéable à merci

    franchement, j'aimerais au moins ne pas m'en rendre compte, la vie serait moins pénible

    reste comme solutions prendre un ticket pour une autre planète (mon fils est contre ! pas question de polluer un autre monde )ou trouver un nouveau supervirus pour éradiquer la connerie humaine ( ce qui solutionnerait tous nos pbs de surpopulation, alimentation, eau, pollution, banqueroute, criminalité, etc etc vu qu'il ne resterait plus ou presque d'humains sur terre)

    ah en voilà une idée quelle est bonne, qui s'y colle ???

    RépondreSupprimer
  6. Paneloux09:55

    Ouf !
    Un moment (3-4 h du matin) j'ai cru que les européens allaient interdire la vente des produits financiers pourris, heureusement ils ne l'ont pas fait,les amis de Sarko peuvent dormir en paix.
    Confirmation - le FME (FMI pour l'UE) aura son siège au Luxembourg, principal paradis fiscal,les amis de Sarko peuvent dormir en paix.

    RépondreSupprimer