Le grain de sable

C'est étrange comme parfois les gens pensent qu'il leur suffit de vouloir quelque chose pour l'obtenir.
Alors évidemment quand le grain de sable vient se mettre au milieu de leurs beaux projets, ça les embête.
Je les comprends les gens.
Ceux qui manipulent dans l'ombre des marionnettes innocentes ou inconscientes.
Mais je comprends aussi le grain de sable.
Celui qui ne demandait rien à personne et se retrouve avec une patate chaude dont il ne veut pas.
Ce billet aurait aussi bien pu s'appeler "le grain de sable se rebiffe".
C'est une métaphore bien sûr.
Comprenne qui pourra.
Passons au grain de sel.
Celui d'Anne-Cécile qui nous parle d'Angela.
Pas Davis mais Merkel.
La Merkel
Ira, ira pas,
Se faire voir chez les grecs
Alors la Venus
Fait un bras d'honneur
A cette salope d'Europe
Sa madame Angèle
Ses euros marks
Son FMI fouettard
Mais la dame en cuir tyrolien
Dirige les 27 bordels
D'un cul ferme.
Anne-Cécile Levrat
Elle a le cul ferme la Merkel ?
Je l'imagine en costume et cuirasses en cuir.
Le fouet à la main.
Passons au poisson.
Hier c'était le 1er avril.
On a noyé le poisson.
Pauvre bête.
Passons au mot.
Le mot de la semaine, c'est désamour.
Mour mour mour !
Le mot de la fin ?
Vacances.
J'oublie tout.
Ou presque.
Disons que j'ai la mémoire sélective.
Et que de nos jours, avoir la chance de pouvoir
Aller se reposer est un luxe qu'il faut apprécier à sa juste valeur.
Apprendre et découvrir, je ne t'en parle même pas.
J'apprécie.
Sans aucun doute.
Doute, doute.
Boutique fermée pendant quelques jours.
Quelqu'un sait-il s'il y a du sable à Venise ?

Photos : David Heath et Bill Henson
Musique : Sarah Blasko

Commentaires

  1. "C'est étrange comme parfois les gens pensent qu'il leur suffit de vouloir quelque chose pour l'obtenir."
    On est là dans l’univers du magique. La magie c’est la causalité du désir dit Bergson. On est dans la magie dès qu’on croit qu’il suffit de désirer fortement pour que l’événement se produise, pour que les choses soient comme on les désire.
    Et tu sais quoi, j'ai bien souvent vérifié que ça marchait.
    Autrement, je te souhaite de bonnes vacances. Et s'il n'y a pas de sable à Venise, je t'en enverrai de mon île.

    RépondreSupprimer
  2. baillergeau19:16

    Avant tout: travail parfait d'Heath, d'Henson et de Blasko !

    Vouloir quelque chose, c'est parfois être dans le souhait de Dieu.

    Souvent on en sait rien, on pense que ce n'est pas la bonne voie et même qu'un demi-tour s'impose !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel