Burqa-sse-couilles et compagnie

Pour commencer, tu as une folle.
Folle d'accepter de se balader voilée de la tête aux pieds.
En noir qui plus est, comme un fantôme.
La religion moi je veux bien mais ça me semble être plus culturel qu'autre chose.
Et ce n'est pas dans la culture française de se ballader comme ça.
J'essaie toujours de prendre les choses à la plaisanterie en imaginant que sous la couche épaisse, la dame se promène en tenue sexy, guépière, bas résilles etc... Au moins ça mettrait du piment à la chose.
Mais vu le genre d'humour des intégristes, je doute, je doute.
Folle de prendre le volant dans cette tenue au risque de créer un accident.
Je serais flic, je verbaliserai aussi.
La folle n'est pas contente. Elle le fait savoir. Pourquoi pas ? On peut toujours réclamer après tout.
Sauf qu'elle est mariée à un rigolo barbu intégriste en robe blanche qui rigole pas non plus.
Les dames en noir sont toujours accompagnée de ce genre de type.
(L'autre jour j'en ai vu un tout seul à vélo, j'ai espéré qu'il se casse la figure à cause de sa robe mais non. Dommage.)
Le barbu ramène aussi sa science et on découvre qu'il serait (conditionnel surtout) marié plusieurs fois et qu'il toucherait plein de sous grâce à ça. Il a aussi gagné la nationalité française grâce à son mariage.
Du coup, Hortefeux ramène aussi la sienne de science. Boutons le barbu félon hors de France.
Ensuite Boutefeux passe le ballon à Besson qui s'occupe de l'immigration comme chacun le sait.
Une patate chaude ça s'appelle. On ne va pas pleurer sur Besson pour les raisons qu'on connait par coeur également.
Tout ce bordel, ça s'appelle de la récupération.
Je pense à mes potes musulmans. Musulmans "normaux". Qui pratiquent leur religion sans enquiquiner personne et s'adaptent au monde qui les entoure. Comme les cathos, les protestants etc. Eux aussi ça doit bien les gonfler ces histoires. Stigmatiser tout un pan de la société à cause de quelques rigolos même pas drôles barbus voilés et gonflés ça a de quoi te les briser menu non ?
Je pense à mes pas tout à fait potes racistes qui doivent bien ricaner et vont envoyer force mails à droite plus qu'à gauche pour clamer, vous voyez bien on n'est plus chez nous on est envahis on va tous finir comme eux... voilées et barbus.
Je pense à mes copines féministes qui doivent avoir les cheveux qui se dressent sur la tête en entendant le barbu dire que le fait de vivre avec 4 femmes ne pose pas problème puisque ce ne sont pas des épouses mais des maitresses (sic). Et si j'avouais vivre avec 4 hommes dont un serait mon mari et les autres mes amants on me traiterait de quoi ? De salope bien sûr. Encore une fois certains essaient d'importer en France du culturel et non du religieux, vestige d'une époque révolue où l'homme devait subvenir aux besoins de la femme. Avec quand même une légère adaptation aux temps modernes, c'est la femme qui subvient au besoin de l'homme grâce aux allocations.
Au dela de la contreverse, je pense qu'il faut clairement indiquer ce qui peut se faire où non dans notre pays et qu'il y a des principes de base à la République qui ne peuvent déroger. La liberté oui mais pas n'importe laquelle. L'égalité oui mais tout le monde le visage dénudé. La fraternité oui mais parce je te respecte et que tu me respectes.
Si ça doit passer par une Loi pourquoi pas.
Pour conclure, je pense à la phrase de Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu'à la mort pour votre droit de le dire".
Pourquoi pas, encore faut-il que ça doit une cause juste, et celle de la burqa ne l'est pas.
Alors que celle des femmes battues l'est.
Celle des prostituées.
Celle des enfants qui travaillent.
Celle des SDF.
Celle du chômage.
Etc.
Il y a tant de combats à mener de nos jour que celui de cette personne semble vraiment petit et ridicule et que la liberté n'est pas non plus celle de faire n'importe quoi.

Pour sourire quand même un peu, aller sur le site de Charlie Hebdo et les Burqalambours qui m'ont inspiré le titre de ce billet.



Bande son : Gil Scot Heron - Me and the devil










Commentaires

  1. Perso, déjà, je ne bois pas d'alcool. Il m'arrive de ne pas me raser la barbe le week-end. Pour la polygamie, je veux bien faire un effort d'adaptation. Mais pour ce qui est de renoncer à manger du cochon, ça non jamais ! Faut pas "charrier" quand même.

    "Et si j'avouais vivre avec 4 hommes dont un serait mon mari et les autres mes amants…" Ah j'en étais sûr ! Toutes ces réunions municipales, autant de prétexte pour aller les rejoindre sans doute ? insatiable Trub, va.

    RépondreSupprimer
  2. Une bonne tartine de rillettes Marcus ! ils ne savent pas ce qu'ils perdent.
    Oui mais je n'ai rien avoué donc tu peux te perdre en conjectures autant que tu veux ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Paneloux09:44

    La société de notre temps n'accepte pas que l'on se promène nu(e) dans la rue.
    La société de notre temps n'accepte pas qu'une femme (ou un homme) disparaisse sous une burqa.
    La société de notre temps montre de plus en plus de femmes et d'hommes nus sur les supports de pub des trottoirs et des écrans.

    "L'histoire des moeurs" de Jean Poirier date de 1990, il y aura du boulot pour la mise à jour!

    RépondreSupprimer
  4. Moi le truc qui me gonfle aussi c'est voir une partie de la blogo de gauche juste taper sur Htrtefeux en oubliant le peu respectable mari. Heureusement tu ne tombe pas dans ce travers.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel