Le jeu de la vie

La télévision et moi c'est une histoire d'amour qui s'est terminée il y a déjà longtemps.
Je la regarde encore à l'occasion à cause du poste que mes enfants ont acheté, principalement pour leurs jeux vidéos d'ailleurs.
Un peu les informations comme mardi soir en dinant.
Celles-ci terminées, j'ai zappé histoire de voir et rien comme d'habitude.
Ah si, une chaine qui passait un "documentaire" ou des gugusses américains s'amusaient à voir à partir de quelle pression exercée sur un cou on pouvait étrangler quelqu'un (catcheur russe et python à l'appui). C'était sensé être scientifique à ce qu'on a cru comprendre.
On a appuyé sur le bouton off au bout de quelques minutes en se disant que vraiment le monde de la télé n'était plus le notre.
Et puis  ne voilà t'il pas qu'hier matin j'entends parler du jeu de la mort devant être diffusé hier sur la 2.
Impressionnante mise en abime quand même.
La télé se donnant en spectacle.
Bon c'était une chaine publique aussi. Je voyais mal TFOne faire la même chose.
Du coup hier soir, me retrouvant pour une fois tranquille à la maison, j'ai décidé de regarder.
Au niveau de ce qui peut se passer à la télé, ça ne m'a rien apporté bien sûr.
Qu'on fasse faire n'importe quoi à des gens n'est pas inédit.
J'ai eu en tête l'image des romains, des gladiateurs et des chrétiens qu'on donnait à manger aux lions.
Le Cirque quoi.
Rien de bien nouveau sous le soleil.
Du sang et des sensations.
Et le public bien motivé qui applaudit quand on lui dit d'applaudir...
L'intérêt de cette émission était bien évidemment ailleurs.
Tout le monde l'aura je l'espère compris.
Le rapport à l'autorité.
L'obéissance aveugle.
La conscience qu'on fait taire même si on sait que c'est mal.
Ah les injonctions de l'animatrice !
"Continuez vous n'avez pas le choix."
Qu'est ce que l'autorité ? Qui la détient ?
On m'a toujours appris à être gentille et obéissante.
Je respecte l'autorité en général.
Surtout quand celle-ci est légitime.
Encore faut-il que celle ci me respecte.
Dans ces conditions, je deviens méchante.
Et je lutte pour ma survie.
Mais là bien sûr c'est de l'autoritarisme.
J'ai vécu quelques expériences de vie à la fois professionnelles et personnelles dont je suis sortie indemne.
Enfin presque, ça laisse quand même des traces.
Des personnes qui détenaient l'autorité mais l'utilisait mal, très mal.
Combien d'être humains se sont retrouvés dans cette position ?
Combien de soldats ?
Combien de victimes de la guerre ?
Combien de femmes et d'enfants ?
Victime devenus bourreaux ,
Combien de salauds ordinaires (merci Sartre) ?
Avec ou sans télé, il est bien connu que l'humain est un être imparfait et que personne ne peut dire comment il réagira dans une situation similaire.
On appelle ça le "jeu de la vie".
Ca fait quelques centaines d'années qu'il existe et il n'est pas prêt de s'arrêter.

Illustration : Full Metal Jacket
Le choix de Sophie à voir ICI
François Jost, La Télé-réalité (coll. Mytho)
De quoi la télé-réalité est-elle le symptôme? Que nous révèle-t-elle sur la France du début du XXIe siècle et sur ses téléspectateurs? François Jost est professeur à luniversité Paris III-Sorbonne...

C'est pas vraiment le sujet (quoique) mais il aborde des thèmes très intéressants.



Commentaires

  1. Je n'ai pas regardé l'émission ; en revanche je connais bien l'expérience de Stanley Milgram, que j'ai étudié à l'école et dont on voit une excellente illustration dans le film "I comme Icare".
    En gros, la télévision trouve le moyen de rendre l'expérience de Milgram super-top-méga-fun. Vive la modernité !

    RépondreSupprimer
  2. baillergeau17:51

    Attendons l'instant où la mort sera véritablement en direct !
    Il n'est pas certain que l'humanité/statistique s'en émeuve ?
    Dis fiston, où on peut fuir ?

    RépondreSupprimer
  3. Christie http://alluvions-mc.blogspot.com/
    a mis en ligne il y a quelques jours, le 10 mars pour être précise un extrait du film reprenant l'expérience Milgram.
    Pour ce qui me concerne, c'est effrayant cette soumission à l'autorité.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

L'important est-ce la rose (suite...)

La valse de Ravel