A quoi pense Bernard Henri Levy quand il écrit ?

Je ne vais pas revenir sur l'affaire Botul qui a fini par mettre notre grand homme en colère ce matin sur France Inter, s'exclamant qu'il emmerdait tous ceux qui ne voyaient en son pavé de plus de mille pages que les 3 lignes erronées à ce sujet.
Erreur tragique ou comique, c'est selon bien entendu.
Cette erreur donne quand même une petite idée de la somme d'orgueil et du besoin de reconnaissance absolu qui animent BHL.
Un besoin fort, très fort.
Et à quoi peut donc penser un homme qui pense si fort à ça ?
Hein ?
Dites moi ?
Fastoche.
Au prix Nobel, tout simplement.
BHL écrit tous les jours pour obtenir le prix Nobel de littérature, c'est pas aussi compliqué que ça.
Ca explique tout, le dandysme, l'engagement, les romans, le cinéma...
Avec l'ombre de l'homme né dans le même pays que lui qui plane au dessus de tout ça.
Combien pariez-vous que dans le bureau de Levy, juste en face de lui, il y a la photo de Camus recevant le Nobel ?

Commentaires

  1. BHL est à la philosophie ce que Mickaël Vendetta est à la création théâtrale, ou NS à la politique, le (gros)niveau zéro !

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme14:06

    A rien, ce n'est pas lui qui écrit mais un "nègre"... peu payé et qui se venge en inventant Botullllllllllllllllllll.

    RépondreSupprimer
  3. baillergeau17:46

    Sur la photo, Camus pense qu'il pourrait se la faire, mais juste pour être dans le livre des Records !
    Ou alors...
    "Je pensais que mes livres n'étaient pas bons, mais pas au point que me soit infligé une telle compagnie!"

    RépondreSupprimer
  4. Non. Trop ridicule. Le Nobel d'Oslo aime couroner des auteurs discrets. Sauf que BHL se met en vitrine et se pose en victime - les deux mots se confondant pour lui tant il a fait des victimes sa raison d'être - Son seul art est d'avoir tendu ce triste piège logique: vous ne m'aimez pas, vous êtes antisémites. Vous n'êtes pas en accord avec moi, vous êtes du camp du mal. Vous parlez, vous êtes suspects.

    RépondreSupprimer
  5. baillergeau00:04

    BHL est avant tout un grand journaliste d'investigation.
    ça ne lui plaira pas, mais c'est la vérité.
    Pour ses autres activités de plume ou de mise en scène, je ne me risquerai pas à un avis.

    Pour ce qui est de son comportement quotidien, la vie avec une épouse en représentation permanente, ne doit pas aider à trouver un comportement supportable pour les autres.

    RépondreSupprimer
  6. vous vous trompez crdéhère Trublyonne. BHL emmerde ceux qui s'intéressent à sa vie privée. Ecoutz l'enregistrement. S'intéresser à la personne plutôto qu'à l'oeuvre est fréquent chez les adversaires de BHL, comme chez les antisémites. Il arrive que les deux hanes se confondent.

    RépondreSupprimer
  7. @jfgnrsmeur
    Ah, l'antisémitisme! Voila la seule défense de BHL! Vous m'attaquez donc vous êtes antisémites! Viendrait-il à l'idée de Jean-François Kahn et de tant d'autres quand ils sont attaqués de hurler au complot antisémite?
    Non! BHL est nul et n'a que cela: culpabiliser en marquant du sceau de l'infamie ceux qui dénoncent l'escroquerie de cette "fast pensée" médiatique.

    RépondreSupprimer
  8. Mais pourquoi est ce que ce genre de comportement se cristallise justement sur lui ? Pourquoi se met-il en situation de se faire critiquer et hurle-t-il à l'antisémitisme pour se défendre ? Beaucoup de grands auteurs sont juifs, je pense en particulier à Marek Halter, et personne ne se permettrait de faire la moindre réflexion à leur sujet.
    Qu'est ce qu'il y a en BHL qui déclenche ce genre de comportement ?

    RépondreSupprimer
  9. J'ai entendu l'émission et j'ai trouvé qu'il avait eu raison de dire ça !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Il n'y a pas de vie minuscule ou la société inclusive