4 févr. 2010

Le femmicide vous connaissez ?

Il n'est jamais trop tard pour apprendre des mots.
Même si ces mots sont synonymes d'horreur et de violence.
J'écoutais hier soir l'excellente émission Et Pourtant Elle Tourne sur France Inter, émission qui nous fait découvrir chaque jour comment la société va dans différents pays du monde.
Hier l'Uruguay et les violences faites aux femme.
Le femmicide est une forme de violence parmi tant d'autres.
Jusqu'à cette semaine, je pensais que le mot "homicide" couvrait tous les crimes pouvant être perpétués contre un être humain, qu'il soit masculin ou féminin.
Mais là il s'agit d'un crime qui vise à éliminer uniquement une femme.
Comme un enfanticide pour un enfant.
Pour de multiples raisons : crimes d'honneur, crimes passionnels, élimination de foetus ou bébés car il faut absolument un descendant mâle, assassinat de prostituées, de femmes trop libres au goût de certains, de femmes ayant choisi de divorcer... Bref les raisons d'assassiner une femme sont multiples, surtout dans des sociétés patriarcales où l'homme est dominant. Hier l'Uruguay. Demain ? Pourquoi pas la France parce qu'une jeune fille refusera de porter le foulard ou de se plier à la Loi des grands frères.
Comment ?
Ca c'est déjà produit ?
Suis je sotte, je croyais que nous vivions dans un pays où la liberté était un acquis pour tout le monde.
Pour information, le mot peut s'écrire avec un seul "m" mais ça ne change rien au problème.
Le combat est loin d'être terminé...

Photo : Rosa Valdez


1 commentaire:

  1. "la liberté était un acquis pour tout le monde"

    Les libertés qui sont les plus dures à acquérir, sont aussi les plus dures à préserver.

    Les problèmes ont démarré quand l'homme (masculin) a fait croire que dieu (?) l'a fabriqué (?) en premier...

    RépondreSupprimer