Besson est-il un homme heureux ?

Je sais, ma question peut paraître incongrue mais c'est l'idée qui m'est venue à l'esprit ce matin en lisant les nouvelles concernant le grand débat qui a fait pchittt.
A quoi pense un homme le matin en se rasant quand comme lui on a trahi famille et amis par opportunisme, pensant trouver l'occasion de se mettre enfin en valeur.
Dans l'intérêt du pays semble-t-il.
Mais cet intérêt mérite-t-il qu'on y sacrifie son âme ?
J'ai croisé un vieil ami perdu de vue la semaine derniere.
J'ai failli lui poser la même question à propos du bonheur.
Et puis je me suis dite que finalement le bonheur n'était pas utile pour avancer dans la vie. J'en suis l'exemple vivant. Chaque chute m'a permis de remonter. Le combat était inscrit dans mes gênes, j'ai mis du temps à le découvrir.
Sans doute qu'il l'est aussi dans celles de cet ami à qui je n'ai pas posé la question.
Et certainement qu'il l'est dans celles d'Eric Besson.
Et tant d'autres.
(liste trop longue)
Sans doute que le bonheur est là.
Dans la lutte.
Contre nos faiblesses.
Contre les autres.
Ceux qui nous ont aidés ou ceux qui nous ont enfoncé.
L'important au bout du compte est de se dire un jour "j'ai fait ce que je devais faire" en s'endormissant la conscience tranquille.
Je pense que je vais reformuler la question "Besson a-t-il la conscience tranquille ?"
Seul lui le sait le matin en se regardant dans la glace.

Photo : Masao Yamamoto
Musique : Happiness- Adam Cohen feat. Virginie Ledoyen

Commentaires

  1. "Besson a-t-il la conscience tranquille ?"

    Oui...

    RépondreSupprimer
  2. Je suis peut être un peu innocente mais j'ose espérer que non

    RépondreSupprimer
  3. Non, je crois qu'il est "fou" (ce qui n'a rien de péjoratif, tous les dirigeants sont nécessairement un peu fous, avec un égo surdimensionné, pour dépenser tant d'énergie pour en arriver là, pour arriver au sommet de l'état).

    RépondreSupprimer
  4. Donc le pays est dirigé par des fous. **peur**

    RépondreSupprimer
  5. Authueil avait fait un bon billet sur le sujet. ici.

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement.
    "Une fois de plus, on a les élites qu'on se donne. C'est nous qui acceptons que seuls des tarés puissent avoir une chance d'accéder à la présidence de la République."
    Ote moi d'un doute, il veut se présenter à la prochaine élection présidentielle Besson ?

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi la prochaine ?

    RépondreSupprimer
  8. Je suis intimement convaincu que l'être humain ne change pas du jour au lendemain...comme ça !
    D'un claquement de doigts on passe de : mec bien à pire raclure....
    Fondamentalement, ce type n'a pas réellement changé. Il a seulement changé d'employeur.
    Ce qui est effrayant rétrospectivement, c'est qu'avant, il travaillait pour l'autre camp.
    Pour mon camp !

    RépondreSupprimer
  9. @Nicolas : tu veux dire qu'il est capable de faire un coup d'état ?
    @captainhaka : c'est ce que je me dis aussi. si on avait gagné les élections, il aurait été aussi ministre ? ** peur encore **

    RépondreSupprimer
  10. Trub,

    Non ! Jusque que ça peut être la suivante...

    RépondreSupprimer
  11. La conscience en politique ?
    De nos jours où "le politique" a si peu de prise sur le cours des choses, la conscience n'est-elle pas encombrante ? A-t-elle encore du sens ?

    RépondreSupprimer
  12. @Nicolas : ah !
    @Marcus : ça me fait penser au Jimmy Cricket de Pinocchio cette conscience qu'on ballade avec soi et qui doit bien enquiquiner certains par moments. Mais finalement ils doivent arriver à faire des arrangements avec celle-ci comme ils en font avec leurs amis. Tu as raison finalement, supprimons la conscience et vivons comme des animaux. Et Que le plus fort gagne.

    RépondreSupprimer
  13. baillergeau17:52

    La gauche et la droite de gouvernement ont laissé venir à des postes importants ces personnages, froids comme des serpents, qui pensent que tout est technique ou habillage, le fond restant à ceux qui écriront après.

    La politique a toujours pensé utiliser ces personnages.
    Ca se termine toujours en drame ou en comédie, c'est selon le contexte.

    RépondreSupprimer
  14. Les commentaires ci-dessus sont assez désespérants sur les personnes politiques.
    Soit je suis une indécrottable optimiste (je ne crois pas l'être), soit le monde a changé sans que je m'en aperçoive (je n'y crois pas non plus), mais je pense en écho au commentaire de Baillergeau que certains politiques ont encore une conscience qu'ils ne bradent pas.
    Maintenant ce gouvernement est bien mal parti, parce que faire de politique en arriviste et non en humaniste ne peut pas conduire bien loin ni durer très longtemps.

    RépondreSupprimer
  15. Il pense surtout à son ministère, son chauffeur et sa voiture de fonction je pense.
    Certaines personnes ne "fonctionnent" pas comme toi et moi. Ils n'ont pas d'affect. Seul le résultat compte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

Il n'y a pas de vie minuscule ou la société inclusive