26 févr. 2009

C'est jeudi c'est St Nestor



Bonne fête à tous les Nestor d'abord.

Ensuite la devinette du jour : qui a dit "le Progrès, ce long chemin ardu qui mène jusqu'à moi" ? (attention il y a une colle, je n'ai pas dit "qui a écrit")
La réponse ici pour ceux qui ont la flemme d'aller voir sur Google.
Et un petit tour par là pour savoir comment j'envisage de sauver la planète...
Bon courage les fauchés-qui-ont-encore-la-chance d'avoir un boulot : c'est jeudi, la semaine tire à sa fin.

25 févr. 2009

Chère Martine

Je sais que tu es très occupée en ce moment et que par conséquent tu ne peux pas avoir l'oeil à tout.
C'est pour cette raison que je me permets de t'envoyer ce petit message pour te signaler que Jack Lang, toujours socialiste aux dernières nouvelles, vient d'être envoyé en mission à Cuba par Nicolas Sarkozy (tu sais le gars qui nous a battu aux dernières élections présidentielles !).
Je dis ça parce que s'il t'a raconté qu'il va là bas pour s'acheter des cigares, et bien c'est du pipeau...
Dans l'attente de tes commentaires,
Amitiés socialistes.
Sylvie

23 févr. 2009

Comment j'ai loupé ma note culture

Je voulais profiter de mon passage à Paris pour voir une de ces expo que le monde nous envie. On m'avait dit grand bien de la vente St Laurent-Bergé mais 4 heures de queue dans le froid, ça n'est pas possible quand on n'a que 5 heures devant soi. J'ai donc choisi la Monnaie de Paris et David La Chapelle. Pas mieux. Deux heures à vue de nez. J'ai donc rebroussé chemin, traversé le Louvre et les Jardin des Tuileries pour rejoindre mon Musée fétiche, celui où jamais personne ne va - ou presque - le Jeu de Paume où se tenait une expo sur Robert Franck. Pas de bol, là aussi, j'ai estimé une heure d'attente. Découragée, j'ai laissé tomber et m'en suis revenue à Lyon les poches vides et avec l'idée que la foule ce n'est vraiment pas pour moi. Une consolation, j'ai croisé une bande de mouettes ricaneuses dans les jardins des Tuileries et quelques belles statues de Maillol...

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Gaël. Il n'a pas le temps d'aller au bistro. Moi non plus. Dommage on aurait pu fêter ça ensemble mais on n'habite même pas la même ville. Tiens, en parlant de bisto, Romain vient d'ouvrir un nouvel espace : "La phrase qui tue". Si vous avez quelques jolis aphorismes ou autres brèves de comptoir à lui confier, n'hésitez pas à le faire.

Du côté des Femmes Engagées, le blog commun continue avec pour thème, ce qui nous a fait réfléchir cette semaine. Ce n'est plus forcément le lundi, c'est toute la semaine maintenant, l'engagement n'ayant pas de jour fixe. Ca sera jeudi ou quand je pourrai en ce qui me concerne.

Côté Mairie, je continue à me former à la Démocratie Participative en général et aux Conseils de quartier en particulier. Un petit quizz ICI vous permet de vérifier vos connaissances sur le sujet. J'espère que le débat ira un peu plus loin que les crottes de chien , sujet très emmerdant j'avoue. Heureusement qu'il n'y a pas de vaches en ville, j'imagine l'allure des trottoirs.

Du côté du Gouvernement, l'annonce de la fusion Banque Populaire / Caisse d'Epargne et de la nomination à sa tête de François Perol continue à faire débat. Comme Jean-Louis Bianco, je ne suis pas vraiment choquée, la compétence me paraissant effectivement primordiale. Reste à savoir s'il va pouvoir rester indépendant vis à vis d'Omnipotent 1er.

Photo : Robert Franck

20 févr. 2009

Pause musicale engagée

Colette Magny - 1926 - 1997

"Dans la famille coup de poing, Ferré c'est le père, Ribeiro la fille, Lavillier le fils, et moi la mère" disait-elle.
Si Colette Magny n'avait pas fait don de sa voix aux opprimés elle aurait fait une éblouissante carrière comme chanteuse de blues et du reste. Mais voilà la Colette elle ne transigeait pas et sur les barricades de la chanson elle jetait ses pavés. Ce n'était plus une chanteuse engagée mais une chanteuse citoyenne. Comme un hippopotame en colère elle fonçait sur les préjugés.
La suite chez Esprits Nomades.


En écoute, la chanson "Les multinationales déboisent" interprétée par Caroline Personne que je remercie de sa prestation hier pour l'anniversaire du 8ème arrondissement. Ce fut un beau moment.

19 févr. 2009

Le quizz du jour

Qui a dit "si à 50 ans t'as pas de Rolex, t'as raté ta vie" ?

  • Nicolas Sarkozy
  • Olivier Besancenot
  • Salma Hayek
  • Barak Obama
  • Nicolas J
  • Jacques Seguela
  • Soeur Emmanuelle

And ze winner iz ...




Bonne journée les fauchés !

18 févr. 2009

C'est mercredi, c'est vas te faire voir

Ce qu’il y a bien avec un blog, c’est qu’il permet de se défouler à l’occasion, surtout quand on en a un peu gros sur la patate.
Alors aujourd’hui dans la catégorie "Vas te faire voir" (pour faire poli quand même) c’est :
- tout ceux qui changent d’avis au dernier moment
- qui te refilent un dossier foireux pour voir comment tu vas t’en tirer
- qui crachent leur venin
- qui n’ont pas de tripes
- qui n’ont pas de couilles (ah oui il y a une nuance)
- qui tergiversent
- qui reculent pour mieux sauter
- qui remettent au mois prochain alors qu’ils savent bien ce qu’il en est aujourd’hui
- qui n’ont pas les mêmes enjeux que le commun des mortels
- qui attendent que ça soit la crise pour réagir
- qui s’étonnent que ça soit la crise
- qui ne cherchent pas de pistes
- qui prennent des mesures mais pas les bonnes
- …. Cerise sur le gâteau … qui passent à la télé pour un oui pour un non.
Donc tous ces gens sont priés poliment mais fermement d’aller se faire voir.
Ailleurs.
Ou pas.
Et de nous éviter de couler avec eux.
De préférence.
Crédit Photo : Norman Parkinson - 1955

17 févr. 2009

C'est mardi c'est Femmes Engagées


Et oui, chez nous c'est tous les jours l'engagement...
A lire en cliquant sur l'image.
Photo : Dorothea Lange - 1936

Et puis dans la série '"c'est pas la crise pour tout le monde", une petite information trouvée sur le Nouvel Obs : "le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, percevra désormais une indemnité annuelle brute de 220.000 euros. Le montant de son indemnité a été relevée de 71.000 euros par un arrêté publié samedi 14 février au Journal officiel....En plus de l'indemnité fixée par l'Etat, la rémunération du président de l'AMF inclut son traitement de haut fonctionnaire classé "hors échelle" dont le montant n'est pas connu, selon le Code monétaire et financier." Comme le parti communiste l'a déclaré dimanche, je ne lui conseille pas d'aller fêter son augmentation en Guadeloupe.

Bon mardi les fauchés de la terre...

15 févr. 2009

C'est lundi, c'est femmes engagées...

...sur le blog collectif ou justement il est question d'engagement.

Plus une photo suite au Tag que m'a envoyé Romain dont le principe est :

1 Mentionner qui vous a passé la chaine (c'est fait!)
2 Choisir la 6ème photo dans son dossier le plus récent (mais on peut tricher...)
3 La publier sur son blog.
4 Tagger 6 autres blogueurs : l'ensemble des Femmes Engagées à l'occasion. Ca doit faire 6 ou presque.

And the winners are : ma fille et mon chat...




P.S. Ma note sur l'engagement paraitra demain.

Congé parental : les bras en tombent à toute la blogosphère

Ca a commencé hier matin, je zappais les news quand je suis tombée sur l'info. Ensuite Hypos s'y est mise et après ça a été comme une trainée de poudre. Voici les liens des blogs qui s'indignent de la dernière gaffe de Sarkozy (dans le désordre)

Lozère Socialiste
J'en ai rien à dire
Laure le Forestier
CC
Hypos
Mrs Clooney

Marc Vasseur
La France de toutes nos forces
Falconhill
Nelly Margotton
Sarkofrance
Olympe
Christine Bellego
Hypos encore
J'aime bien
Brave patrie
Mauvaises mères
Sarkozynews à qui j'ai piqué le dessin (merci Nono)
Yann Savidan
Une autre vie
Section socialiste Ile de Ré

Voilà. Liste arrêtée dimanche 15 février à 13 h 30.
A mon avis l'Elysée pensait que tout le monde était en train de faire la queue au tire-fesse et que ça allait passer comme une lettre à la Poste ou une augmentation du prix de la clope en plein mois d'août.
Ben non.
Et à mon avis c'est pas fini.


14 févr. 2009

Miscellanées de la semaine

Nul n'ignore plus mon goût pour les photos en noir et blanc. Photos qui racontent toute une vie en une seule image de préférence.
Après la photographe australienne, Olive Cotton dont le monde sensible m'a touchée, voici un cliché de l'homme qui vient d'obtenir le Prix World Press Photo 2008, Anthony Suau. La photo en question que je n'ai pas pu copier (cliquez sur le lien ci-dessus) montre un shérif armé pénétrant dans une maison après l'expulsion des occupants, incapables de rembourser leur prêt. Terrible illustration de la crise des subprimes. On se croirait en temps de guerre. J'aime bien celle que j'ai utilisée aussi. Cette femme en pleurs en face d'un cercueil et ce soldat debout... Toute une vie et une mort sur un seul cliché.
Ce fut une semaine chargée (oui je sais chez moi c'est un pléonasme, toutes mes semaines sont chargées). Beaucoup de travail dans la zone industrielle où j'ai remplacé mes collègues en congé pour la partie Femme au Travail. Un conseil d'arrondissement pour la partie Femme Elue. Une Commission Administrative de Section pour la partie Femme Militante. Un peu de temps en famille pour la partie Femme Tout court. Pas de note sur la partie Femme Engagées mais beaucoup d'échanges entre nous.
Comme tout le monde j'ai écouté les nouvelles du monde sur ma radio préférée, en particulier l'émission d'hier en direct de la Guadeloupe. J'ai presque eu pitié de ce pauvre Jego embourbé dans un dossier qui risque de lui péter à la figure, la rébellion commençant à s'étendre dans les DOM. Même chose pour Pecresse et Darcos. Je trouve tout à fait étonnante cette manie d'utiliser un "médiateur" pour règler les problèmes. Serait-ce que nos ministres ne sont pas assez compétents pour cela ? Quoi, des membres du gouvernement triés sur le volet par notre bien-aimé président ? Comme dirait je ne sais plus qui, ça me troue le cul. Ah oui j'oubliais aussi Rachida dont les jours sont comptés... Kouchner, ah oui Kouchner. Non rien finalement, rien à dire à ce sujet. Au train ou ça va on va se retrouver avec Sarko, Fillon et Hortefeux avec Besson dans leurs bottes et basta ! Ou alors on aura un gouvernement fait uniquement de médiateurs. Sarko fichera le bordel comme à son habitude et les médiateurs mediatiseront.
Quelle ambiance vous ne trouvez pas ?
Allez une petite dernière pour la route parce que c'est samedi et que j'ai autre chose à faire : Sarko a décidé de raccourcir le congé parental. Comme d'habitude une solution à l'emporte-pièce pour un problème qui lui passe au dessus de la tête sûrement : le travail des femmes et surtout qui garde les enfants pendant qu'on travaille... ce qui demande un peu plus de réflexion et une réorganisation de notre société un peu plus intelligente aussi : garderies, crèches en tout genre. Bref donner les moyens aux femmes d'aller travailler la tête tranquille. Mais ça notre président et ceux qui l'entourent, la tête pleine de chiffres, ont du mal à l'imaginer on dirait.




10 févr. 2009

Visages de femmes

Xavière Tiberi

Deux femmes. Deux visages. Deux procès. Deux histoires de vie différentes.




Shérazade Belayni

Une question : où est le gâchis ?

9 févr. 2009

C'est lundi, c'est femmes engagées


Cliquez sur la photo pour voir ce qu'il s'y passe.

Photo : Olive Cotton.






Robert Plant and Allison Krause- Through The Morning

5 févr. 2009

Chroniqueuses malgré nous

En novembre, je ne m'étais pas gênée pour brocarder le classement Elle-Wikio qu'à l'instar de Christelle Membrey j'avais trouvé un peu trop restrictif, créant pour l'occasion une catégorie "c'est jeudi c'est blog de filles" histoire de me moquer des catégories un peu trop féminines à mon goût. Lorsque qu'Alexandre m'a proposé leur classement en avant première, j'ai ricané un peu mais j'ai dit oui. Par curiosité d'une part bien sûr mais aussi parce que j'ai de nouveau l'occasion d'expliquer au journal Elle que j'avoue ne plus lire depuis un bon moment que je ne suis toujours pas d'accord avec lui.

D'abord l'expression "chroniqueuse" qui pour moi recouvre la majorité des blogs féminins, on chronique la vie quotidienne, la politique, la cuisine, la mode ou la beauté (les hommes font de même d'ailleurs), c'est grosso modo l'essence même d'un blog la chronique. Après il y a des choix, en fonction des sensibilités. Ici on parle politique par exemple, mais pas que. Je rappelle à mes nombreux lecteurs que je suis une chroniqueuse tout à fait banale qui a décidé un jour d'entrer en politique à l'occasion des élections présidentielles. J'ai opté pour la gauche, transformant ce qui était un blog tout à fait personnel en outil de soutien à celle que j'avais choisi : une chroniqueuse socialiste ayant décidé de se présenter au grand dam du troupeau d'éléphants qu'elle a coiffé sur le poteau. De la politique sur le net à la politique sur le terrain, il n'y a qu'un pas que j'ai franchi allègrement l'an dernier, me retrouvant chroniqueuse d'arrondissement déléguée à la Culture. Depuis la chronique est ma vie, mon cheval de bataille, la prunelle de mes yeux... chroniqueuse le jour, chroniqueuse la nuit...

Sérieusement, les journalistes d'Elle, est-ci si difficile pour vous de reconnaître que sur le net, comme dans la vie réelle, il y a des Femmes Politiques Engagées qui font plus que chroniquer ? S'il vous plait, soyez sympa, donnez nous cette reconnaissance. Dans la liste qui suit, il y a peu de blogueuses que je reconnais de ma famille et qui elles mêmes ne se reconnaitront pas dans la mienne. Il y en a même que je ne connais pas du tout d'ailleurs n'ayant jamais eu l'occasion de les croiser. Je ne parle pas ici de la qualité des blogs mais du contenu. Sans aucunement critiquer celles qui ont choisi la légèreté (au contraire ça m'amuse de les lire à l'occasion), je trouve que ce classement est un joyeux bazar sans queue ni tête qui n'apporte aucune crédibilité aux unes et aux autres. C'est mon avis bien sûr et vous n'êtes pas obligées de le partager Mesdames les Journalistes, vos motivations étant bien plus commerciales que les miennes, vous avez un journal à vendre, moi des idées à défendre et un travail à faire. Ce ne seront en tout cas sûrement pas Bah, Olympe, Quitterie et le Monolecte qui diront le contraire...

Une exception quand même : le blog "un temps de retard" que je conseille à tous d'aller lire. Il raconte l'histoire d'une jeune femme sans logement avec ses deux enfants depuis un an à Paris. Un blog qui a touché beaucoup de monde parce que cette histoire peut arriver à n'importe qui et a déclenché une vague de solidarité. Il n'a pas été mis à jour depuis Janvier mais on espère qu'une solution a été trouvée.

Voilà. Hier je n'ai pas écouté Sarko mais j'ai déjà entendu au moins 20 fois le mot "pragmatique" sur France Inter alors confiance n'est pas ? Ce soir je vais à l'Assemblée Générale de la MJC locale dont je suis membre du C.A., demain matin normalement c'est à nouveau distribution du journal du député sur le marché. Après si tout va bien, repos en compagnie de mon cher et tendre. Je vous souhaite à toutes et tous un excellent week-end.

1Bah !?
2Trublyonne voit la vie en rouge
3Les Pensées de Manu
4Un temps de retard
5Ménagères de moins de 50 ans
6Sois belle et parle
7Rêves de Comptoirs
8Bouche de là
9Pimousse
10Pivoine Merlin
11Olympe et le plafond de verre
12Deedee
13Le Monolecte
14Des Jeunes libres de s'engager
15Une fille ordinaire... ou pas
16Cachemire & Soie
17Mes DouDouX et CompaGnie
18Virginie B
19So GlamoUrous
20Crepe georgette

Classement par Wikio.

Photo Nicolas Moore


Découvrez Berry!

Operation Télé Off


Source : collectif Torapamavoa.

Notre omni-président a décidé de s’exprimer jeudi 5 février sur TF1 et France 2 pour nous parler de la crise et des réponses qu’il compte y apporter.
Parce que, compte tenu de ses connaissances en économie, il n’est pas le mieux placé pour nous parler de la crise économique…
Parce que nous savons que les solutions qu’il tentera d’apporter viseront plus à calmer la grogne ambiante (et gagner en popularité) qu’à mettre en place une réelle stratégie de relance dans le pays…
Parce que il devient très difficile de faire entendre une voix d’opposition en France …
Parce que nous savons que notre Président est obnubilé par le succès de ses prestations télévisées, et que le meilleur moyen de lui faire comprendre que nous ne sommes pas contents, que nous soyons de gauche comme de droite, est de lui faire faire un bide médiatique…
Et enfin parce qu’il y a des tas de choses plus sympas à faire dans la vie que de regarder notre Président pour lequel nous avons déjà une indigestion d’images, et que nous n’en pouvons plus de le voir se pavaner sous les dorures…
Nous boycotterons sa prestation télévisée de jeudi soir !


Denoncez, vous serez régularisés

Après la trahison, Besson teste la délation.
Quand touchera-t-il le fond ?

Et Yama, elle en pense quoi Rama ?
Rien me souffle-t-on dans l'oreillette.
On vient de lui offrir une belle muselière de chez Cartier à ce qu'il parait.
Quand touchera-t-elle le fond elle aussi ?

2 févr. 2009

C'est lundi, c'est femmes engagées


Mon billet du jour se trouve sur le nouveau blog des femmes engagées.


Le thème de la semaine était " Les Américains ont Obama, nous avons Sarkozy".


Je vous invite à aller nous lire là-bas... Quelques blogueuses pour le prix d'une, par les temps qui courrent c'est un cadeau royal (sans jeu de mots).


Bon début de semaine à tous.



Découvrez Eddy Mitchell!

1 févr. 2009

La psychologie des éléphants

"Ils ne s’arrêteront jamais. Leur psychologie est très simple en fait. Elle est liée à la conception profonde qu’ils ont de la politique. Ils pensent très basiquement : Je suis mâle, je suis dans le cursus, j’ai fait les bonnes études, j’ai tous les mérites, je suis l’homme qu’il faut. C’est une conception patrimoniale et possessive de la politique, comme le capitalisme des héritiers. […] La primaire a été pour eux un rapt profond qu’ils ne surmonteront jamais. S’ils étaient vraiment sages, ils se diraient qu’ils ne sont, que nous ne sommes que des passagers de la politique et que, puisque j’ai été choisie par les militants, puis par le peuple, ils doivent me suivre. (…)La décomposition du PS, au fond, ils s’en moquent, ils pensent que de toute façon ils gagneront au prochain coup. Ils pensent que l’agonie sera tellement lente qu’ils ramasseront inévitablement la mise. (…) Moi, je suis très claire. S’il y en a un de meilleur que moi, qu’il y aille, je ferai même sa campagne en 2012. Mais pardon, pour le moment, je ne vois pas. J’aime cet argument stupide qui consiste à me dire : "Ségolène, protège-toi, le parti détruit toujours celui qui le dirige…" Eh bien soit ! qu’il me détruise. Puisque je suis nulle de chez nulle. Parce que c’est bien ça, non ? Je suis nulle de chez nulle. La bonne aubaine, le parti qui me détruit… mais non, évidemment, c’est un argument spécieux, abject. La vérité, c’est qu’on ne peut pas prendre le risque. On ne sait jamais… si on prenait le risque que le parti ait 700.000 adhérents, qu’on ouvre les grilles de Solférino, qu’on fasse revenir les artistes et les intellectuels, qu’on se remette à réfléchir joyeusement à la politique. Mon dieu, quelle horreur, cette femme est dangereuse, c’est une sorcière… Surtout pas elle… on ne sera plus chez nous (rires). (…) Le poison est entré si violemment dans ce parti. Et, eurêka ! ils ont trouvé une femme pour battre une autre femme. Avec l’idée que nous nous battrons au sang et qu’eux pourront ramasser la mise en 2012. C’est de l’inconscience à l’état pur, c’est de l’irresponsabilité, c’est une forme de perversion absolue. (…) Et pendant ce temps, les Français vont souffrir… Mais ils s’en foutent éperdument, ils ne pensent qu’à eux, à ce processus de congrès stupide."
Ségolène Royal

Extrait du livre qui crée la polémique mais qui est peut être une ébauche de réponse à la question que m'a posé Le Goût des Autres dans le commentaire déposé sur la précédente note... Je sens que je vais en énerver quelques uns aujourd'hui et que c'est pas bien n'énerver les gens le dimanche. Tant pis j'assume.




Découvrez Beirut!