Willy Ronis est mort








Le photographe Willy Ronis, représentant célèbre de la photographie humaniste, est mort, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 99 ans, a annoncé, samedi 12 septembre, une source proche du photographe. Après la mort de Robert Doisneau, dont la réputation l'avait longtemps éclipsé, Willy Ronis était devenu le principal représentant de l'école dite "humaniste" : il a fait partie de ces photographes qui, dans les années d'après-guerre, ont dépeint la France sous des traits souriants : petits métiers, bords de marne, couples d'amoureux, enfants farceurs…

Source le Monde

Commentaires

  1. J'aurais mis ma main au feu que tu ferais un hommage...Superbes photos...RIP

    :)

    CC

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme12:16

    Je viens te découvrir ton blog en tapant Willy Ronis sur google et je viens de le mettre dans mes favoris, c'est bien ce que tu fais.
    Je vais te suivre

    RépondreSupprimer
  3. Nous étions allés voir son expo à l'Hôtel de Ville, Heure-Bleue et moi. C'était beau et même émouvant (nous avons connu les années 50 à Paris, nous, j'allais à l'école en blouse grise...)
    En plus j'aime la façon dont tu le dis: "Willy Ronis est mort".
    Ca nous change de "Machin à disparu", genre "on sait pas où il est passé", ou "Bidule nous a quittés", comme s'il allait revenir la semaine prochaine.
    Bref, ce n'est pas du parler édulcoré, genre "La crise pousse les banques à la prudence en matière de prêt" au lieu de dire clairement "les banques ont fait un montage financier qui s'est cassé la gueule et le brave salarié se retrouve chômiste d'un côté sans pouvoir payer ses traites tandis que les banques se refont une santé avec les impôts du même chômiste." Mais bon, faut pas dire ça... C'est brutal et c'est pas bien..

    RépondreSupprimer
  4. moi aussi, j'étais triste...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le non choix est-il un choix ?

L'important est-ce la rose (suite...)