Mais ils sont ou ?


Bon, une chose est sûre, cette première journée de BibéLyon aura été marquée par les absents. S'ils ont toujours tort, c'est bien connu, on est en droit de se demander où ils sont passés ? Martine Aubry, honneur aux femmes, les ministres Hervé Novelli et Benoit Apparu, Lech Walesa. Et peut-être d'autres moins célèbres donc, excuses bien plates, mais ils nous auront échappé.
Tout ce petit monde a décidé, après avoir dit oui, de dire non. Ou de ne rien dire comme Martine Aubry (c'est Laurent Joffrin qui a cafté !). Bref, c'était un peu bordel à hôtel de ville. Pauvres organisateurs, obligés de suppléer aux absents, de résister aux pressions de ceux qui auraient bien aimé, de ceux qui voulaient, de ceux qui se voyaient un destin de tribune et des autres.
Heureusement, le temps fort de l'après-midi a été respecté. Pile poil. Bayrou et Hollande étaient là, quasiment main dans la main. Y'avait d'lamour sous la tente, j'vous l'dit ! Même Gérard Collomb a failli en verser une petite larme. Pensez-donc, sa stratégie à lui qu'il a de mélanger rose-rouge-vert-orange (ce qui en l'occurrence donne une couleur indéfinissable et néanmoins contrastée) se trouve quasi validée par les orateurs. Larme de crocodile voyant un mouton dans sa baignoire d'Azouz Bégag, à qui ne devrait pas échapper la tête de liste orange aux régionales, rictus écolo d'Etienne Tête qui se demande si demain…, espoir d'une carrière pour les autres qui piétinent devant les grilles.
Bon, l'amour, c'est bien beau, mais ils étaient où ceux qui n'étaient pas là ? Ensemble ? Peut-être, mais où bon Dieu ?  Fée clochette, en bonne mère de famille, suggère qu'ils ont été terrassés par la grippe H1N1. Ce qui pourrait expliquer que Martine n'ait pu téléphoner, totalement aphone, au fond de son lit. Ou qu'Apparu n'ait pas respecté jusqu'à son nom. Mais pas crédible. Ils ont droit au vaccin, eux ! Ils sont stratégiques pour le pays, eux !
Ils ont peut-être cru que le Forum se déroulait à Paris ? Pourquoi pas, la "province", c'est difficile et ça doit être sale. On a tous en tête cette ministre qui avait campé place Bellecour bottes au pied tout un mois. Et puis être réveillé au chant du coq dans sa chambre de la Tour Rose, c'est d'un déplacé ! Même si le rose, ça convient bien au teint !
Et s'ils étaient tout simplement en train de compter leurs adhérents ? En effet, le PS vient de radier 48 000 adhérents inactifs ce qui a bien dû occuper Martine. Et l'UMP serait effarée du nombre qu'il lui faudrait passer au broyeur. Mais tout ceci n'explique pas l'absence de Walesa, seule star du tableau. Peut-être s'est-il égaré à l'AKGB pour un temps d'Ostlagie et une vodka fédérative ?
Vous avez une piste de réponse ? Merci d'écrire à la rédaction de BibéLyon…

Retrouvez nos papiers en live blogging sur
http://romainblachier.typepad.fr/

Commentaires

  1. Anonyme00:56

    Ah la clonette ! JM lit tous les blogs et il se met en boucle...

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme01:26

    Pourquoi Romain n'a-t-il pas repris l'article ?
    Il ya quelque chose dedans qui gène Jaruzelski ?

    RépondreSupprimer
  3. Romain est en train de poser nu ! ;O) (Ça va lui rester !)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel