Le logiciel social-démocrate est-il obsolète ?

14 h 30.
Mélenchon. Minc.
Minc y croit. Mélenchon n’y croit pas. Grosso modo.
Minc veut animer un peu le débat en y mettant un peu de différenciation et parle du Brésil.
Mon voisin de droite vient de lâcher un scoop de droite à propos de Michel Havard.
S’il y a encore un équilibre relatif en Europe, c’est parce que nous sommes à l’abri de l’euro clame Minc.
Je mets une phrase sur Facebook, je twitte en vitesse.
Melenchon creuse. Il se définit classiquement comme un socialiste français et crache sur la social démocratie. Il n’aime pas les gens qui se gargarisent avec ce mot. La salle rit. Tous les sociaux démocrates européens siègent avec la droite et même l’extrême droite.
Tiens il est question de Barroso. C’est un drame.
Il parle du capital transnationalisé. Je me dis que j’aurais du faire sciences po comme tous les petits jeunes qui sont autour de nous, je comprendrais mieux tous les mots utilisés. Ce que j’entends est passionnant mais là franchement le retranscrire j’ai du mal. Trop complexe pour moi et même si j’écris vite, pas possible de taper en même temps. Ou alors demander à Melenchon de parler plus lentement mais là c’est pas possible. Il est pour une monnaie unique au service du progrès social. C’est beau comme du Zola. Applaudissements.
Minc le traite de pianiste sur de lui et décide de jouer de l’autre main.
Tiens il est question de la banque centrale.
Minc est franchement plus chiant que Melenchon.
Il parait que le premier a voir flairé la crise c’est Jean Claude Trichet, genre pilote d’avion qui a enlevé le pilote automatique et mis des sous dans le système.
Mélenchon le titille et Minc déclare qu’il est moins con qu’il pouvait le souhaiter. Rire. Applaudissements.
Il est question de rénover la social démocratie. Au Miror ? avec de l’huile de coude ?
Melenchon est pour l’économie de marché finalement et parle de plomberie. J’ai loupé un truc on dirait mais il y a le téléphone de Romain qui n’arrête pas de sonner, ça me déconcentre.
Le capitalisme c’est dépassé. Applaudissements.
L’euro c’est pas bien. La banque centrale c’est bien mais faut savoir s’en servir. On ne donne pas d’argent aux banques qui ne veulent pas remettre d’argent dans le circuit et gardent le pognon pour pouvoir continuer à spéculer.
Minc lui reproche de faire les questions et les réponses et ils parlent d’auto ridiculisation.
C’est vrai que faire taire Melenchon c’est comme me faire taire quand je suis en forme, pas facile. Ca discute a côté de moi au sujet d’Havard. Je me demande pourquoi Benoit Apparu n’est pas venu. Ca aurait évité des échanges désagréables. Mais bon.
Mélenchon continue et cherche l’erreur tout en demandant de relire Marx. Minc, le ton patelin, on dirait un curé, parle de paupérisation absolue et de paupérisation relative. Il prévient qu’il va choquer. La croissance économique du monde est la plus importante jamais vue ces dernières années grâce au financement du système financier. Vaches grasses, vaches maigres. Le système malgré ses dysfonctionnements ne marche pas si mal.
Toutes ces grandes théories économiques et politiques me semblent si loin des préoccupations journalières du citoyen lambda. Je me sens très mémère à chien (dixit Romain) de base finalement. Je lâche prise, j’arrête. On en est à la position du président chinois à Pittsburg. Je vais fumer une clope en attendant 16 h 30 et le débat des 2 François, Bayrou et Hollande, dont le thème est «la gauche et le centre ont-ils quelque chose à se dire » ? à moins que je décide d’aller faire de l’œil à Valls qui parlera de la refondation du P.S. avec Aurélie Filippetti. Va savoir.
15 h 30. Fin pour le moment.

Même thème traité chez Erick.

Commentaires

  1. Mazette, tu est courageuse. Par ce que supporter les inepties de Minc qui juge les choses au regard de ses clients ou du marché de le rue Cler dans le 7e over-friqué parisien.

    RépondreSupprimer
  2. Oui mais en face il y a Meluche et ses accents passionnés que j'aime bien...

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme13:25

    Bonjour,
    désolé d'être un peu raide sur ce que je vais dire mais tout de même... si vous trouvez ça trop complexe au point préférer fumer et vous voir comme mémère à chien, ça confirme ce que pensait Blum dans "A l'échelle humaine" (ouvrage écrit en détention) : la population ne valait pas mieux que la soit disant élite, aussi perdue et réduite à des réflexions hyper autocentrées. Il faut lire, chercher, chercher, analyser, comparer, c'est dur, ça prend du temps oui mais c'est mieux que de dire "c'est trop complexe".
    Par ailleurs je constate que ce texte expose essentiellement vos faits et gestes "je twitt etc" et vos réactions affectives... mais que cela s'arrête là. Je ne dis pas que l'affectif doit être absent, simplement que s'arrêter à ça c'est tuer la réflexion ; je me demande de plus quel intérêt cela a à part exposer ses faits et gestes. Mais bon...
    Je suis dur, mais ça m'énerve un peu, alors disons qu'il faut peut être prendre ma réaction elle aussi affective mais aussi j'espère argumentée comme une main tendue.
    Je suis moi même militant PS et en désaccord avec cette manière de faire.
    http://clavaboudchuc.over-blog.com
    (comme ça ne marche pas je mets ici mon adresse : stephane.grim@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup Méluche aussi. je suis sa démarche actuelle avec attention... J'ai du reste voté pour Généreux aux z'européennes

    RépondreSupprimer
  5. video meliora13:23

    Je l'ai toujours dit Minc mérite des baffes et méluche sait en donner

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel