On ne lâche rien...


C'est juste un commentaire que Lediazec a laissé hier chez Mrs Clooney qui m'a interpellée ce matin.
Sans doute parce qu'en ce moment je n'ai pas d'autres soucis que ceux que je me créée.
Et que le besoin de vacances se fait sentir.

Photo : Betty Grable




Commentaires

  1. Oui, je twittais tranquillement, égoïstement, quand j'ai senti que notre compagne filait un mauvais coton, bien réel, bien angoissant, bien prenant,que je me suis senti dans l'obligation de lui tendre une main solidaire.
    Bisous à notre Mrs préférée et on s'accroche !

    RépondreSupprimer
  2. vous êtes trop mignons tout les deux....
    je vous embrasse
    pas d'inquiétude, l'animal(e) est costaud.
    :)

    RépondreSupprimer
  3. Rodolphe, vieux sacripant ! Toujours à traîner avec les filles ! ;)

    RépondreSupprimer
  4. @ b.mode. Ah, les filles ! Les seules à ne frapper que lorsqu'elles sont obligées. Enfin... Certaines, pas toutes !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne frappe jamais, par contre je griffe et je mords ;-)
    Ca va les Bretons ?

    RépondreSupprimer
  6. @ Trubly. Perso, plein l'cul d'être heureux. A part ça, je vais bien.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  7. Bueno Trub, je suis en vacances à partir de ce soir !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel