Inventaire paradoxal etc # 6

A force de traquer LA photo sur le net, mon oeil a fini par s'adapter et à voir dans l'objectif ce que d'autres ne voient pas. A moins que ça soit le hasard. Il y avait un air de vacances dimanche et tant pis pour la pile de trucs urgents à faire et les clients étrangers pour qui le 14 juillet ne veut strictement rien dire.

Norah Berra affirme qu'une activité politique ne constitue en rien une activité professionnelle pour justifier du fait qu'elle a continué de percevoir ses indemnités de Conseillère Municipale alors qu'elle était en arrêt de travail. Je ne sais pas combien elle touche et honnêtement je m'en fous mais je suis sûre que bon nombre de mes collègues vont faire des bons au plafond en lisant ça. Madame Berra est médecin. Normalement. Elle n'a pas pu pratiquer sa profession mais a continué à siéger en conseil d'arrondissement et conseil municipal comme si de rien n'était. Je peux en témoigner. Il doit donc y avoir maladie et maladie suivant sa propre appréciation. Par contre, je trouve que certains (?) y vont un peu fort ces derniers temps avec elle. La politique ce n'est pas forcément joli joli et on se demande qui a intérêt à la descendre, après sa fulgurente montée (mode Tour de France). Moi si j'étais elle, je regarderai du côté de mes amis plutôt que dans le camp d'en face (mode Madame Michu).
Du côté du Parti Socialiste, j'ai l'impression d'être dans un poulailler depuis hier. Ca caquète dans tous les sens entre les coqs et les poules. La poule en chef essaye de remettre de l'ordre mais à mon avis c'est mal parti pour elle. Comme laissent entendre certains (?), tout le mondre ferait bien de partir en vacances et se calmer un peu.
Pendant ce temps Sarko... ah non tiens, pas envie de me faire une irruption de boutons en ce moment à l'approche des congés payés (pour encore combien de temps ?)...
Photo : Juillev

Commentaires

  1. Etant cadre et un petit élu local d'un petit village, j'ai en effet fait des bons. Des bons avec des frissons dans le dos.

    Bonne fin de semaine...

    RépondreSupprimer
  2. Encore un membre du Parti Socialiste qui discrédite le Parti Socialiste :

    Les principaux pays membres de l'Organisation Mondiale du Commerce ont refusé d'accorder à son directeur général, Pascal Lamy, la hausse de 32 % de ses rémunérations qu'il réclamait, rapportent des diplomates jeudi 16 juillet.

    M. Lamy faisait valoir à l'appui de sa requête qu'il ne bénéficie pas du plan de retraite accordé aux autres employés de l'OMC, une demande qualifiée de "politiquement naïve" par un diplomate.

    "En tout, cela faisait une hausse de 32 %. Il n'y a pas eu – comment dire cela d'une manière diplomatique ? – d'enthousiasme pour revoir le paquet de ses émoluments, étant donné la crise financière et économique, et en particulier dans la proportion demandée", a déclaré ce diplomate. "La position était absolument unanime", a-t-il ajouté.

    Pascal Lamy perçoit un salaire annuel de 480 000 francs suisses (316 000 euros), auquel s'ajoute une cotisation de 15 % du montant de son salaire pour sa retraite.

    http://www.lemonde.fr/organisations-internationales/article/2009/07/16/omc-pascal-lamy-se-voit-refuser-une-augmentation-de-32_1219760_3220.html

    RépondreSupprimer
  3. A propos de vacances, ça se passe bien Sister?
    Paris est absolument délicieuse en été.
    J'espère que tu vas bien!! Et te laisse découvrir l'adresse de mon nouveau blog... Bisous, keep cool avec Sarko, ce "n'est qu'un début"...

    RépondreSupprimer
  4. 8 millions de Français sous le seuil de pauvreté.

    Plus inquiétant pour l'exécutif, le taux de pauvreté ne diminue plus, et ce quelle que soit la méthode de calcul. Ainsi, le taux de pauvreté monétaire, établi à 50 % du niveau de vie médian, est stable depuis 2003, aux alentours de 7 %. Le seuil de pauvreté, établi à 60 % du revenu médian (et qui constitue désormais la référence dans les comparaisons internationales), soit 910 euros de niveau de vie mensuel, concernait 13,4 % de la population en 2007 (+ 0,3 point). Plus de 8 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté.

    http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/02078104643.htm

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel