Farah Fawcett est morte...

... what else ?


Commentaires

  1. Michael Jackson, too...

    RépondreSupprimer
  2. Trub07:54

    Michael qui ???

    RépondreSupprimer
  3. Balladur et Chirac sont morts.

    http://karachigate.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme16:58

    DECES DE FARRAH FAWCETT : DE LA BEAUTE A LA POURRITURE ?

    Pathétique, poignant, cruel comme un miroir renvoyant l'image de notre propre condition : Farrah Fawcett, ex-beauté incarnée, vient de s'éteindre après des mois d'une médiatique agonie, filmée par les caméras de télévision américaines. Elle croyait encore à un miracle, priant avec ferveur pour que la vie triomphe de son cancer alors qu'elle était déjà en phase terminale.

    Sur son visage, le masque de la maladie, de la vieillesse, de la hideur : notre masque potentiel.

    Le plus effrayant : savoir qu'un humain peut passer de la gloire la plus complète à la misère la plus totale. Tout n'étant qu'une question de temps. Ce qui arrive aux êtres "immortels" peut nous arriver à nous aussi, simples mortels que nous sommes...

    A travers son agonie nous assistions à notre propre fin.

    Madame Fawcett ou l'histoire de la beauté qui devient décrépitude. Quand un destin de gloire finit dans la déchéance. Lorsque les sommets insolents de la jeunesse éclatante se concluent par le plus noir abîme... La maladie.

    Avant la mort.

    Mais éloignons-nous de ces vanités hollywoodiennes, ne nous arrêtons pas à la souffrance, à la tristesse, allons à l'essentiel : au lieu de la pourriture promise par la Camarde, derrière ces apparences immondes du cancer, moi je vois l'éternité.

    La mort de Farrah Fawcett : fin d'une étoile ?

    Oui.

    Ou pour être plus exact, la lumière retournant à la lumière.

    Raphaël Zacharie de IZARRA
    raphael.de-izarra@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel