Faites des pères et du bruit en même temps

A peine réveillée, n'ayant même pas encore avalé mon petit déjeuner ni fumé ma première cigarette, cette idée m'est venue à l'esprit.
Finalement cette guerre de succession qui se joue à la tête du P.S. depuis... depuis quand au fait ? La mort de Mitterrand ? Celle de Jospin ? Cette guerre dis-je serait une guerre des fils qui ne veulent surtout pas qu'une femme vienne mettre le bout de son utérus dans leurs affaires. Celle qui s'est mise debout il y a 4 ans malgré eux a été leur grand traumastisme. Tous ces fils putatifs n'ont eu de cesse de l'abattre et n'ont rien trouvé de mieux à faire qu'à mettre une autre femme à sa place. Laquelle femme pourtant dotée d'une poigne extraordinaire, intelligente, forte, s'est retrouvée propulsée à une place qu'elle ne désirait pas. Et quand le désir n'est pas là...
Tiens si on parlait désir ce matin ?
Désir d'avenir, de paix, d'harmonie ? loin du chaos et de la fureur...
Désir d'égalité pour tous, de mondes meilleurs, de grands soirs.
Désir d'aider, de soigner, de consoler.
Où sont-ils donc nos désirs dites ? Envolés dans les mandats qu'on cumule, dans le goût du pouvoir ou dans les idées qui sont en panne ?
Vu d'en bas ça fait bizarre m'sieur j'vous assure. Vu d'en bas on se demande bien où le bât blesse. Le P.S. serait il seulement un parti d'élus et non pas un parti d'élu ? Ferme la donc Trub tu en es justement une d'élue ? Oui m'sieur mais la différence c'est que moi je suis une élue de terrain, du genre à passer son temps avec les gens juste pour le plaisir de la rencontre, des échanges et des partages comme je l'ai fait hier soir avec la communauté Tamoul qui nous a offert une grand fête Bollywood à l'espace 101 du boulevard des Etats, boulevard que je rejoindrai à 14 heures pour fêter dignement la Fête de la Musique avec les habitants. De 14 heures à tard dans la nuit si l'envie nous prend d'aller en Centre Ville pour voir ce qui s'y passe.
Et le père dans tout ça ? Je l'appellerai pour la lui souhaiter. Le P.S. l'a tant déçu qu'il a fini par devenir vaguement Sarkozyste et que j'ai bien compris que je ne lui offrirai pas une victoire nationale avant son grand départ pour le paradis des Hommes Justes.
Musique de fond : Le plus fort c'est mon père par Linda Lemay
Parce que cette chanson m'a énormément fait pleurer il y a quelques années.

Vas-tu m'dire maman
Comment t'as pu savoir
Dès le commencement
qu'c'était pas un trouillard
Qu'il allait pas s'enfuir
Et qu'il allait tout faire
Pour que je puisse dire
Le plus fort c'est mon père

Zut flûte ça y est je pleure encore... Vite faisons du bruit et bonne fête de la Musique quand même.

Source photo : Life Magazine


Commentaires

  1. Moi aussi cette chanson m'a fait pleurer Trub, elle m'amène encore les larmes aux yeux lorsque je l'entend.
    Les élus de terrain sont à l'écoute des habitants en général.
    Hier j'étais partie pour dire au revoir à une personne qui partait exercer son métier ailleurs, je pensais rester 20/30 mn à tout casser, j'y suis rester 2h30, parce j'ai d'abord parler avec la partante et ensuite avec la personne venue la remplacer.
    Je me rends toujours à la mairie à pied parce que ce n'est pas loin, mais parfois ça me demande presque une heure.
    Je crois que c'est ce qui manque à nos élus d'en haut, pour reprendre une bourde de Raffarin dans l'autre sens, le contact avec la population et ses difficultés.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)