Comment j'ai loupé ma note culture

Je voulais profiter de mon passage à Paris pour voir une de ces expo que le monde nous envie. On m'avait dit grand bien de la vente St Laurent-Bergé mais 4 heures de queue dans le froid, ça n'est pas possible quand on n'a que 5 heures devant soi. J'ai donc choisi la Monnaie de Paris et David La Chapelle. Pas mieux. Deux heures à vue de nez. J'ai donc rebroussé chemin, traversé le Louvre et les Jardin des Tuileries pour rejoindre mon Musée fétiche, celui où jamais personne ne va - ou presque - le Jeu de Paume où se tenait une expo sur Robert Franck. Pas de bol, là aussi, j'ai estimé une heure d'attente. Découragée, j'ai laissé tomber et m'en suis revenue à Lyon les poches vides et avec l'idée que la foule ce n'est vraiment pas pour moi. Une consolation, j'ai croisé une bande de mouettes ricaneuses dans les jardins des Tuileries et quelques belles statues de Maillol...

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Gaël. Il n'a pas le temps d'aller au bistro. Moi non plus. Dommage on aurait pu fêter ça ensemble mais on n'habite même pas la même ville. Tiens, en parlant de bisto, Romain vient d'ouvrir un nouvel espace : "La phrase qui tue". Si vous avez quelques jolis aphorismes ou autres brèves de comptoir à lui confier, n'hésitez pas à le faire.

Du côté des Femmes Engagées, le blog commun continue avec pour thème, ce qui nous a fait réfléchir cette semaine. Ce n'est plus forcément le lundi, c'est toute la semaine maintenant, l'engagement n'ayant pas de jour fixe. Ca sera jeudi ou quand je pourrai en ce qui me concerne.

Côté Mairie, je continue à me former à la Démocratie Participative en général et aux Conseils de quartier en particulier. Un petit quizz ICI vous permet de vérifier vos connaissances sur le sujet. J'espère que le débat ira un peu plus loin que les crottes de chien , sujet très emmerdant j'avoue. Heureusement qu'il n'y a pas de vaches en ville, j'imagine l'allure des trottoirs.

Du côté du Gouvernement, l'annonce de la fusion Banque Populaire / Caisse d'Epargne et de la nomination à sa tête de François Perol continue à faire débat. Comme Jean-Louis Bianco, je ne suis pas vraiment choquée, la compétence me paraissant effectivement primordiale. Reste à savoir s'il va pouvoir rester indépendant vis à vis d'Omnipotent 1er.

Photo : Robert Franck

Commentaires

  1. Quoi !?!? Tu passes à Paris sans un détour par la Comète ?

    RépondreSupprimer
  2. Sarkozy commence à nationaliser la Caisse d'Epargne - Banque Populaire parce que c'est la plus importante, mais toutes les banques françaises sont en faillite. Sarkozy va nationaliser les banques pour les sauver de la faillite. Washington se prépare à nationaliser Citigroup et Bank of America pour les sauver de la faillite, alors que :

    - Citigroup a un ratio capitaux propres / dettes de 8,4 %.
    - Bank of America a un ratio capitaux propres / dettes de 10,79 %.

    Et en France ?

    Prenons deux exemples : la BNP et la Société Générale.

    BNP :
    Total dettes : 2 016 581 millions d’euros.
    Total capitaux propres : 58 968 millions d’euros, soit seulement 2,92 % des dettes.

    http://media-cms.bnpparibas.com/file/38/4/etats-financiers-4t2008.6384.pdf

    Société Générale :
    Total dettes : 1 089 116 millions d’euros.
    Total capitaux propres : 40 887 millions d’euros, soit seulement 3,75 % des dettes. (En fait, c’est même 2,79 % parce que la Société Générale a menti sur ses capitaux propres)

    http://library.corporate-ir.net/library/21/217/217918/items/324870/87B0CCAB-9166-4D4A-84A1-D62197186AD3_etatsfinancier.pdf

    RépondreSupprimer
  3. Quoi tu passes par Paris sans faire un détour par Tours ?

    RépondreSupprimer
  4. bof j'ai que 4 points...c'était ma pause blog....pas le temps d'aller dans ces trucs là en ce moment surtout qu'ensuite ils font bien comme ils veulent nos élus....et puis moi je suis pour la dictature éclairée par la démocratie participative ( en réalité c'est la même chose sauf que dictature c'est moins langue de bois!)

    RépondreSupprimer
  5. je voulais aller voir cette expo et je n'ai eu que des recours négatifs...

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas : tu imagines bien que je serais venue si j'avais pu.
    BA : vous ne pourriez pas ouvrir votre propre blog pour passer vos infos ?
    Gaël : je suis une accro de la ligne droite figures toi !
    De Base : ton dictateur, tu sais le petit qui gesticule tout le temps, tu ne trouves pas qu'il n'est pas vraiment éclairé ?
    The Sweet Fairy : La Chapelle je suppose. C'est vrai qu'il n'a pas l'air de donner dans la finesse. Tant pis alors.

    RépondreSupprimer
  7. Difficile d'échapper aux crottes de chien en démocratie participative.

    Mais on y arrive. Tout dépend du thème des concertations et des réunions proposées.

    Ceci dit je crois qu'il est plus facile d'échapper aux déjections canines en périphérie qu'en pleine ville.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

La valse de Ravel