C'est mercredi, c'est vas te faire voir

Ce qu’il y a bien avec un blog, c’est qu’il permet de se défouler à l’occasion, surtout quand on en a un peu gros sur la patate.
Alors aujourd’hui dans la catégorie "Vas te faire voir" (pour faire poli quand même) c’est :
- tout ceux qui changent d’avis au dernier moment
- qui te refilent un dossier foireux pour voir comment tu vas t’en tirer
- qui crachent leur venin
- qui n’ont pas de tripes
- qui n’ont pas de couilles (ah oui il y a une nuance)
- qui tergiversent
- qui reculent pour mieux sauter
- qui remettent au mois prochain alors qu’ils savent bien ce qu’il en est aujourd’hui
- qui n’ont pas les mêmes enjeux que le commun des mortels
- qui attendent que ça soit la crise pour réagir
- qui s’étonnent que ça soit la crise
- qui ne cherchent pas de pistes
- qui prennent des mesures mais pas les bonnes
- …. Cerise sur le gâteau … qui passent à la télé pour un oui pour un non.
Donc tous ces gens sont priés poliment mais fermement d’aller se faire voir.
Ailleurs.
Ou pas.
Et de nous éviter de couler avec eux.
De préférence.
Crédit Photo : Norman Parkinson - 1955

Commentaires

  1. ce qui est bien c'est que tt le monde à une chance de prendre cet inventaire pour lui ou pour elle d'ailleurs...? bon si c'est pour moi j'ai rien à dire pour ma défense..

    RépondreSupprimer
  2. Trub11:46

    Pauvre De base... ça fait quand même un peu beaucoup pour un seul homme non ? Tu n'es pas responsable de la crise, de la politique du gouvernement, des peaux de bananes de certaines personnes, des mauvais résultats des entreprises, j'en passe et des meilleures... Disons que cette note est le résultat de l'empilement d'un certain nombre de choses qui me touchent en ce moment...mais comme d'habitude, ça sera oublié demain. Ou pas :-)

    RépondreSupprimer
  3. Partage du profit : 5,5 % vont aux salariés, selon l'Insee.

    En 2007, 52 % des profits ont été réinvestis dans les entreprises, et 42 % des profits ont été distribués en dividendes, vient de calculer l'Insee.

    Les salariés, via l'intéressement et la participation, ont obtenu 5,5 % de l'excédent brut d'exploitation, après impôt sur les sociétés.

    http://www.lesechos.fr/info/france/4832326-partage-du-profit-5-5-vont-aux-salaries-selon-l-insee.htm

    Récapitulons :

    sur 100 euros de profit, seulement 5,50 euros vont aux salariés.

    Et 42 euros vont aux actionnaires.

    RépondreSupprimer
  4. Marrant, on dirait que sous ton portrait chinois se cache la même personne. Mais je dois avoir mauvais esprit... ;)

    RépondreSupprimer
  5. Tu as oublié d'être aimable dans le titre.

    RépondreSupprimer
  6. Heu..j'ai pas de couilles, je peux faire coucou quand même ? :-)

    RépondreSupprimer
  7. Le monde entier vit la pire crise économique depuis 1929.

    Et que fait la Commission Européenne ?

    La Commission Européenne menace la France, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, la Lettonie et Malte de sanctions financières pour ne pas avoir respecté la limite maximale de 3 % de déficit public ! ! !

    Lisez cet article ahurissant :


    « La Commission européenne a enclenché la première étape de procédures pour déficits excessifs contre six pays, dont la France et l'Espagne, en raison du dérapage de leurs finances publiques provoqué par la crise économique.

    Le Commissaire Européen Joaquin Almunia a justifié cette décision par le fait que les déficits publics des pays concernés ont « dépassé la valeur de référence de 3 % du PIB en 2008 », la limite maximale fixée par le Pacte de stabilité européen.

    Les six pays concernés sont la France, l'Espagne, la Grèce, l'Irlande, la Lettonie et Malte.

    Une telle procédure vise, via des recommandations précises, à mettre la pression sur les Etats fautifs pour qu'ils ramènent leurs déficits dans la limite maximale tolérée dans l'Union européenne. Elle peut aller jusqu'à l'adoption de sanctions contre les pays concernés dans les cas les plus graves. »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090218.OBS5283/lue_appelle_la_france_et_lespagne_a_revenir_a_la_discip.html

    Maintenant ça suffit.

    Ca devient du suicide, purement et simplement du suicide.

    Il faut sortir de l’Union Européenne.

    RépondreSupprimer
  8. a propos de pas de couilles je cherche un sale dénonciateur anonyme sur un truc politique...

    RépondreSupprimer
  9. Je ne fais que remettre au lendemain ce que je peux faire le jour même... Je vais me faire voir quand même ?

    RépondreSupprimer
  10. Hier soir, nous avons pu voir que Sarkozy se christinelagardise.

    « Tout va bien mieux, monsieur Louis XVI, tout va bien mieux, tout va bien mieux. »

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

L'important est-ce la rose (suite...)

Le non choix est-il un choix ?