Blog en grève

Commentaires

  1. la grève d'aujourd'hui c'est orchestrer la peur....ou encore percer la barque quand il y a une tempête...j'ai pas constaté beaucoup de salariés ou de patrons de PME dans les cortèges...pourtant ce sont eux qui sont durement touchés...pas les fonctionnaires, les assimilés ou encore ceux qui vont toucher des primes comme le secteur de l'automobile: la crise actuelle mérite un sursaut et l'union sacrée, nationale pour serrez les rangs....quand à l'éducation nationale...quand les enseignants vont ils se remettre en question?? le constat fait récemment sur les classes de CM2 est affligeant...quel gachi en 20 ans alors que dans la même période le budget de ce ministère s'est envolé.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme23:53

    désolé de faire irruption dans cet endroit de façon impromptue.
    clarky de ruminances pour vous servir.
    présentations ainsi faites, je réponds sagement.

    on trouve dans les grèves, entendre les cortèges, ce que sa raison veut bien y mettre, personnellement j'y ai croisé aujourd'hui des non syndiqués(dont je suis), des retraités, des artisans du btp, des chômeurs, des précaires et aussi, ne vous en déplaise "de base", des fonctionnaires qui sont stigmatisés toujours un peu plus à chacune de ses foutues grèves comme vous semblez le dire.
    je pourrais faire dans le lieu commun mais à quoi bon, je ne cherche à convertir personne, chacun sa paroisse et son herbe verte, ses mondes parallèles et ses droites distinctes qui ne se couperont jamais en un point.

    maintenant, là où je me contorsionne de rire, c'est le coup du niveau des minots estimé avec ce fameux, ou peut-être fumeux, rapport.
    ce qui me frappe surtout, c'est la parution de ce machin, bizarrement donné en pâture aux millions de béotiens qui vont engloutir les infos comme de l'avoine bénite.
    on balance le tout juste avant une grève qui s'annonce somme toute imposante, histoire de discréditer les profs des écoles, et plus généralement la fonction qui ferait donc mal son boulot.
    c'est beau la manipulation des esprits, je connais fort heureusement le monde des instits ma soeur en étant une, et faut voir les inepties de ce genre de prise de température, évaluer devient le leitmotiv depuis vingt mois, productivisme, valeur travail, méritocratie, et que sais-je encore, on prend surtout les gens pour des cons et on distille ça de façon péremptoire et sans droit de réponse autorisé, foutage de gueule organisé et je pèse mes mots.

    alors certes, on peut faire croire ce que l'on veut à qui l'on veut pour peu qu'on soit aware, positivement réceptif et quelque part asservi voire formaté à entendre ce genre de constat, mais faudrait aussi parfois arrêter de prendre les enfants de bourdieu pour des canards sauvages, quant aux budgets divers et avariés, il serait toujours temps d'en discuter, en commençant par exemple par celui de l'élysée tiens...

    punaise, au départ j'étais passé pour dire que je prenais plaisir à lire ce blog que je viens juste d'entamer si je puis dire, et là, pan sur le bec, je me fends d'un délire post manif complètement imbuvable, sincèrement navré trublyonne de venir me répandre ainsi.

    amitiés.

    ps:si y'a des fautes d'orthographe ben c'est parce que j'ai eu que des profs à la con durant ma scolarité...

    RépondreSupprimer
  3. @de base
    Sur les évaluations des CM2, notamment en orthographe, je vous conseille d'aller vous renseigner sur le site : http://ecole.en.danger.villefranche.over-blog.com/ sans à priori sur le nom du site.
    Il y a des exemples significatifs.

    RépondreSupprimer
  4. MARCHE PAS LE LIEN!!! flèche...je ne suis ni fonctionnaire, ni enseignant, simplement lecteur de la presse de droite et de gauche...il semblerait que ces évaluations faites 21 ans après les premières et sur les mêmes énoncées reflètent une situation qui ne va pas en s'améliorant...comme le prouve les classements réguliers de nos écoles ou universités qui chûtent lamentablement dans le top 100 des pays industrialisés....Je ne dis pas que ce soit la faute systématique des enseignants mais du système qui malheureusement en matière de budget est l'un des plus important de l'état...Pour ma modeste PME quand les affaires ne marchent pas on regarde à ce remettre en question, on cherche, on évolue on étudie nos méthodes de travail....pourquoi ne pas appliquer ces méthodes à la fonction publique tout simplement?

    RépondreSupprimer
  5. tiens voici le classement de nos facs ds le top 100:
    Les universités françaises du Top 100


    Rang mondial

    Université Paris VI
    39e

    Université Paris XI
    52e

    Ecole Normale Super Paris
    83e

    Université Strasbourg I
    99e
    Source : Classement de Shanghaï / 2007

    RépondreSupprimer
  6. Oui, peu de patrons et de salariés, quelques profs ici et quelques lycéens heureux d'échapper aux cours.
    Ah la fameuse évaluation des CM2 ! Déjà quand les miens l'ont passée, ça râlait. Ca râle toujours mais faut surtout pas que ça change ! J'attends de rencontrer mon ami directeur d'école qui casse du sucre sur le dos du président toutes les trois secondes lors de nos soirées (et franchement, si on pouvait oublier Sarko cinq minutes et parler d'autres choses...) et qui, le jour où une grève IMPORTANTE a lieu, il n'est même pas dans la rue ! ;-)
    Quant aux universités françaises, il a paru un livre écrit par deux journalistes il y a de cela plus de deux ans. Edifiant !

    En attendant, je vais lire Comte-Sponville, histoire de devenir sage.

    RépondreSupprimer
  7. Trub17:43

    Tiens Cali le retour :-)
    Ma poule pour oublier Sarko, il faudrait qu'il se taise 5 minutes aussi mais là c'est pas possible...
    Clarky : bonjour, chez Ruminance je connais bien Bernard déjà.
    J'ai pour habitude de laisser tout le monde s'exprimer librement sur ce blog et ne suis pas toutes les 5 minutes à vérifier ce qui se raconte ici. La règle étant la politesse même si on n'est pas d'accord. N'est ce pas De Base, mon opposant favori ?
    Je te signale quand même que tu parles des CM2 et que tu nous sors les stats des facultés... ils sont vachement précoces chez toi les gamins.

    RépondreSupprimer
  8. @de base
    Il suffit d'un peu de curiosité et en copier-coller sur la barre d'adresse ça fonctionne bien.

    Le souci que rencontre l'école, ce n'est pas tant les enseignants que la distance entre l'école et le travail.

    Il est clair que ce n'est pas en supprimant les Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés que les problèmes vont se résoudre. Ils vont s'aggraver.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

L'important est-ce la rose (suite...)