31 déc. 2008

Bonne année 2009 quand même (mais j'ai des doutes)

Bon j'allais mettre un petit message tranquillos sur ce blog pour vous souhaiter tout plein de bonne choses pour l'année prochaine quand je suis tombée sur la dépêche suivante de l'AFP :

"Nicolas Sarkozy devrait, lors de ses voeux aux Français mercredi soir, réaffirmer la nécessité de "continuer les réformes" sur fond de crise, afin de construire "un monde nouveau", a estimé sur France Inter Frédéric Lefebvre, l'un des porte-parole de l'UMP.
"Quand il y a une crise qui est grave, on a envie d'entendre le pilote, on a envie de voir comment (...) faire de cette crise une chance pour la France, comment construire finalement un monde nouveau", a déclaré le député des Hauts-de-Seine, interrogé sur les voeux du chef de l'Etat. "Aujourd'hui cette crise il faut l'utiliser pour moderniser la France, et il faut évidement continuer les réformes", a-t-il estimé.
Parmi les "sujets majeurs", il a cité "l'emploi", alors que le chômage a enregistré une progression record en novembre (+3,2% en un mois).
"Quand les socialistes ont rendu les clés (en 2002), il y avait 200.000 chômeurs de plus qu'aujourd'hui", a-t-il affirmé. "Aujourd'hui, le ciel nous est tombé sur la tête avec la crise internationale, c'est ça la vraie différence".
Autre sujet majeur, "le logement" : "c'est le moment où jamais de favoriser l'accession sociale à la propriété", a estimé le secrétaire national à l'économie de l'UMP. Il a aussi insisté sur la réforme des collectivités locales : "c'est le moment où jamais de s'attaquer à cette réforme".
Il a annoncé que Xavier Bertrand, secrétaire général par interim de l'UMP, allait réunir "un bureau politique spécifiquement sur cette question de l'organisation des pouvoirs publics locaux".


Tout ça sous le titre très imagé de "Sarkozy veut "construire un monde nouveau" indique Lefèbvre". Comme chez moi tout se termine souvent en chansons, j'hésite entre le "j'ai rêvé d'une autre monde" de J.L. Aubert ou le "Faut rigoler" d'Henri Salvador. Dans le dernier cas, on n'a pas du rigoler assez parce que oui le ciel est bien tombé sur nos têtes. Sur la leur aussi, puisque la situation que nous vivons est le résultat de leur politique. Je dirais bien à MM. Sarkozy et Lefèbvre que le nouveau monde qu'ils nous proposent ne m'intéresse pas mais il s'en contrefichent les 2 Terminators. Pourtant, je me dis que si tous les français s'unissent, ils écouteront peut être. Ils seront bien obligés au train où vont les choses. En attendant rigolons, rigolons et couvrons nous bien, il fait froid dehors.

Je vous souhaite la meilleure année 2009 possible compte tenu des circonstances.
Pour la musique ça sera Salvador et puis c'est tout.
photo : F.W. Murnau. (German, 1888-1931). The Last Laugh (Der letzte Mann).
.

30 déc. 2008

Dans mes oreilles

Donatien m'a invité à éditer une liste de la musique que j'écoute en ce moment. Comme j'en écoute beaucoup et que j'ai des goûts très éclectiques, j'ai choisi un peu au hasard dans ce que je mets en stock sur Deezer au fur et à mesure de mes découvertes, liste pleine de clins d'oeils aussi. Avec en tête le chanteur qui n'est jamais loin de moi et en espérant vous y faire découvrir quelques perles...
Je passe le relais à qui veut le prendre.


Découvrez Alain Bashung!

21 déc. 2008

In excelsis Deo

Je vous écris tard dans la matinée, pas loin de midi, un oeil sur la rue et le ciel gris, l'autre sur l'écran et les news qui défilent. Nous sommes dans une journée entre-deux. Les vacances qui commencent pour certains, d'autres qui comme moi attendrons encore quelques jours avant de poser leur sac de travail. J'habite à côté d'une fac. Hier des étudiants partaient, aujourd'hui d'autres arrivent. Ce ne sont pas les grandes vacances pourtant. Il parait que la neige est bonne et que la saison de ski n'annonce bien. Pas la crise pour tout le monde. Mon fils est parti travailler dans un restaurant à Morzine. J'espère que tout ira bien là bas. Il est tellement à l'Ouest parfois et le métier de cuisinier demande de la précision. Mon choeur a donné un petit concert de Noël vendredi soir. L'église était pleine et j'ai fait connaissance du nouveau curé. Jeune, BCBG et désireux d'ouvrir son église aux touristes qui viennent visiter le quartier des Etats-Unis. Le concert n'était pas très au point mais les copines avaient l'air contentes. N'ayant plus le temps d'aller chanter, je me suis contentée de les prendre en photo. J'ai commencé à préparer les affaires pour la semaine prochaine, Marie aussi. Elle a choisi un porte photo pour ses grand-parents et a galéré pour trouver de quoi le remplir. Des photos du temps passé, des moments de bonheur ou de tristesse, suivant les époques et les aléas de notre vie. Les paquets sont bien emballés, on les ouvrira mercredi soir avec mes parents. Petit réveillon à 4, le reste de la famille étant éparpillé à droite ou à gauche. Petit réveillon parisien aussi puisque la santé de mon père ne lui permet plus de se déplacer aussi facilement qu'avant. Petit réveillon anniversaire pour moi comme chaque année. Je suis née en 1954. Tiens cette année je vais avoir l'âge de mon année de naissance. Hier j'ai vu la bande annonce d'un film qui raconte l'histoire d'un homme qui nait vieux et rajeunit au fur et à mesure de sa vie. Le héros est interprété par Brad Pitt et on a poussé de grands soupirs Juillev et moi en la regardant. On a beau avancer dans la vie comme le commun des mortels, on est toujours aussi romantiques elle et moi. J'ai beau me lever chaque matin pour faire avancer le schmilblick de ma vie et de celle des autres, il y a des moments où je ne souhaite qu'une chose, rester bien au chaud dans ma grotte en compagnie de ceux que j'aime. Tiens parlons en de ceux là. Entre autres, une bande de ploucs du web que j'espère voir à Paris samedi prochain. Ca se passera à la Comète du Kremlin-Bicêtre et on peut s'inscrire auprès de Nicolas.
Le temps de finir ma lettre, il est midi passé, j'ai toujours un oeil sur la rue où le ciel reste aussi gris et les nouvelles parlent beaucoup d'incendies. Je viens d'éternuer. Ah oui j'avais oublié mon rhume. J'ai aussi oublié de vous parler de la famille Akobian à qui on essaie d'éviter l'expulsion. J'ai omis volontairement certains faits de l'actualité comme des perquisitions chez des élus socialistes qui arrivent comme ça d'un seul coup, ou des ex-élus du même parti qui risquent de passer en face. Tant pis mais en cette veille de Noël je voulais juste faire un signe à ceux qui nous gouvernent et leur signaler qu'il y a deux ans ils avaient dit que plus personne ne devait dormir dehors aujourd'hui et que c'est loin d'être le cas...
Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël.


19 déc. 2008

Liberté de la Presse ?

Le 16 décembre 2008, près de la place Bellecour (Lyon 2e), aux alentours de 17 heures 30, deux photographes de l'Agence France Presse ont été empêchés de prendre librement des photos par des fonctionnaires de police. Ces photographes étaient en train de couvrir une manifestation de lycéens dans un lieu public et faisaient leur travail d'information.
Les sections Lyon 3e 6e, Lyon 7e, Lyon 8e, Oullins et sud ouest lyonnais et Caluire Rillieux Sathonay de la Ligue des Droits de l'Homme rappellent que si la loi sur la liberté de la presse accorde aux fonctionnaires de police un régime spécifique visant à protéger leur identité, cette disposition est amoindrie au nom du droit à l'information, notamment dans le cadre d'un événement dont l'importance justifie qu'il soit porté par l'image à la connaissance du public ou d' un événement d'actualité hautement médiatisé faisant écho à une opération de police en relation directe avec celui-ci. En tout état de cause, le droit à l'image ne peut pas être invoqué lorsque le fonctionnaire de police n'est pas identifiable sur l'image en cause.
En conséquence, elles s'interrogent sur un évènement qui leur semble aller à l'encontre de la législation française ainsi que des dispositions de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme dont la France et d'autres pays dans le monde ont fêté le 60e anniversaire le 10 décembre dernier.
A lire aussi sur RUE 89, le Nouvel Obs et Libé Lyon.

18 déc. 2008

C'est (déjà ?) jeudi, ça devrait être blog de fille !

Sauf que là je commence à déclarer forfait : travail + réunions + repas de fin d'année en tout genres = blog au ralenti jusqu'à nouvel ordre.
Jean qui blogue tout aussi intensivement que moi, nous a déniché une petite vidéo pour apprendre le grec en accéléré très pédagogique et qui donne vraiment envie de s'y mettre...



16 déc. 2008

La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert !

Disait André Malraux.
Je me suis faite doublement taguer par Karim et par Serge pour continuer une chaine dite "la chaine de la honte"... qui consiste à étaler son inculture plutôt que le contraire. Comme l'écrit Sarah (nouveau blog lyonnais de fiiiille que je vous conseille vivement), il ne s'agit pas d'étaler ce qu'on ne connait pas du tout mais de s'attaquer à des sujets basiques que je vais vous faire découvrir de ce pas :

1. Le cinéma
Je n'ai jamais vu In the mood for love même si je suis total fan de sa bande originale. J'ai du voir les 5 premières minutes à la télé et me suis endormie devant comme une loque.
Aucun film de Cassavetes ni de Pasolini. Je ne sais rien du cinéma belge, encore moins de celui des pays de l'Est mais comme disait Rhett Butler à Scarlett O'Hara : "franchement ma chère c'est le cadet de mes soucis" !
2. Les livres
Je n'ai lu que les 50 premières pages du Da Vinci Code ce qui fait que je ne suis pas du tout au courant du fin mot de cette histoire. D'ailleurs à l'époque où j'ai voulu le lire, j'étais en plein chagrin d'amour et avais fondé le Club des Da Vinci Connes dont les membres devaient se promener avec le bouquin sous le bras en signe de reconnaissance... Trop lourd, on a laissé tomber. Je n'ai jamais rien lu d'Alain Robbe Grillet non plus sans avoir jamais ressenti le moindre remords. Pratiquement aucun livre de politique non plus. Par contre, je me dis toujours qu'il faut que je lise La Vie mode d'emploi de Georges Perec sans avoir encore jamais eu l'occasion de le faire.
3. La géographie
Je ne suis jamais allée en Asie, en Australie, en Amérique du Sud, en Afrique mis à part la Tunisie. Ca ne me manque pas trop. Mon seul regret c'est de ne pas vraiment connaître l'Italie, le pays de mes ancêtres et particulièrement la Toscane. Ce n'est pas vraiment un obstacle, l'Italie est à deux pas de Lyon mais je ne sais pas vraiment pourquoi je n'y suis pas encore allée...
4. Les maths
La honte totale. Quand j'étais au lycée, je me suis débrouillée pour passer un bac sans maths, un bac G à l'époque qui formait les secrétaires de direction, métier que j'ai pratiqué un certain temps d'ailleurs. Je me demande toujours quel tour aurait pris ma vie si j'avais un tant soi peu compris quelque chose à cette matière.
5. La nourriture et la boisson
Jusqu'à samedi dernier, j'aurais pu dire que je n'avais jamais mangé de gras-double mais figurez vous que le traiteur qui nous servait à l'hôtel de ville avait préparé des aliments strictements lyonnais et que j'ai voulu y goûter... c'était tellement bon que j'en ai repris deux fois. Si j'enlève les plats que je déteste vraiment (foie et rognons par exemple) il y a peu de choses que je n'ai jamais mangées... Ah si le fameux haggis (panse de brebie farcie) et pourtant je suis allée en Ecosse il y a quelques années.
Quand à la boisson, la boit-sans-soif que je suis a goûté à pas mal de choses... une exception : le Pastis car là je déteste vraiment. Je crois aussi ne jamais avoir bu de vin de paille mais sans certitude.

Je passe le relais à Cathiminie et à Minijupe.
Bon courage à elles deux.




14 déc. 2008

Repartir à zéro

Ca pourrait être le début d'un billet politique concernant le PS mais non, il s'agit juste du titre de l'exposition que l'on peut voir au Musée des Beaux-Arts de Lyon jusqu'au 2 février 2009. Juste après la guerre, de nombreux artistes ont choisi de "repartir à zéro, de peindre comme si la peinture n'avait jamais existée" pour reprendre la formule du peintre américain Barnett Newman. Si vous n'y êtes pas encore allés, dépéchez vous de le faire et de découvrir les oeuves exposées de Rothko, Pollock, Soulages... dont la richesse m'a étonnée lorsque je les ai découvertes dimanche après-midi.
Ce fut un beau week-end. Samedi matin la ville de Lyon rendait hommage à l'un de ses illustres enfants, Bertrand Tavernier, président de l'Institut Lumière, situé à deux pas de chez moi et haut lieu du cinéma puisque c'est là que les deux frères ont tourné le premier film. Impressionnant de voir cet homme dont j'ai vu la majorité des fims et qui a fait tourner les meilleurs acteurs français... Et puis au milieu de la foule, Jane Birkin, qui a tourné avec lui dans Daddy Nostalgie. J'ai pris mon courage à deux mains (après deux verres de beaujolais) pour me présenter et lui dire à quelle point sa présence au côté de Tavernier me faisait plaisir. Un grand sourire, un merci avec cet inimitable accent et je me suis sauvée comme une voleuse pour ne pas la déranger plus... Ce fut un beau week-end pour d'autres raisons : amitié, sourires, fous rires... et parce que n'ayant pas besoin de me lever pour aller travailler un dimanche, j'ai pu faire la grasse matinée en compagnie de mon cher et tendre et ça par les temps qui courent ça commence à être un sacré luxe on dirait.



Découvrez Jane Birkin!

12 déc. 2008

Homme, est-tu capable d'être juste ?

C'est une femme qui t'en fait la question ; tu ne lui ôteras pas du moins ce droit. Dis-moi ? Qui t'a donné le souverain empire d'opprimer mon sexe ? Ta force ? Tes talents ? Observe le créateur dans sa sagesse ; parcours la nature dans toute sa grandeur, dont tu sembles vouloir te rapprocher, et donne-moi, si tu l'oses, l'exemple de cet empire tyrannique. Remonte aux animaux, consulte les éléments, étudie les végétaux, jette enfin un coup d'œil sur toutes les modifications de la matière organisée ; et rends-toi à l'évidence quand je t'en offre les moyens ; cherche, fouille et distingue, si tu peux, les sexes dans l'administration de la nature. Partout tu les trouveras confondus, partout ils coopèrent avec un ensemble harmonieux à ce chef -d'œuvre immortel.

L'homme seul s'est fagoté un principe de cette exception. Bizarre, aveugle, boursouflé de sciences et dégénéré, dans ce siècle lumières et de sagacité, dans l'ignorance la plus crasse, il veut commander en despote sur un sexe qui a reçu toutes les facultés intellectuelles ; il prétend jouir de la révolution, et réclamer ses droits à l'égalité, pour ne rien dire de plus.


Les droits de la femme
par Marie Gouze, dite Olympe de Gouges

11 déc. 2008

Moi, les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance et une sévère…

"Le Premier ministre irlandais, Brian Cowen, estime qu'il ne peut espérer un « oui » de ses électeurs qu'en échange de solides garanties. Il exige tout d'abord une déclaration des Vingt-Sept affirmant que la neutralité militaire de l'Irlande, son autonomie fiscale et l'interdiction de l'avortement ne pourront être remises en question par le traité. " (source Les Echos).
"La tendance générale mondiale est en faveur du droit à l'avortement, dans les pays occidentaux et dans certains pays en voie de développement. On remarque à contrario que dans les pays sous développés, l'avortement est en général interdit." (source Wikipedia).

Est-ce à dire que l'Irlande est un pays sous développé ?

Peu de temps à consacrer à ce blog cette semaine. Du travail, des réunions. La vie quoi. J'avais envie de parler des droits de l'homme et surtout aussi de ceux de la femme. J'avais envie de parler de la Grèce qui s'enflamme. J'avais envie de parler du froid et des sans abris. J'avais envie de parler de la Fête des Lumières. Ca sera pour une autre fois.

Je me contenterai de vous faire partager une vidéo prise au hasard parmi la multitude qu'on trouve à l'heure actuelle sur le net concernant l'anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. A l'heure où chez nous on s'interroge en haut lieu sur l'utilité de maintenir un Secrétariat d'Etat à ces droits là ou pas...




9 déc. 2008

La vie c'est comme une boîte de chocolats. On sait jamais sur quoi on va tomber.

Monsieur le Secrétaire Général,

J’ai appartenu depuis 1974 à l’UDR et depuis 1976 au RPR. Contrairement à ce que l’on entend dire parfois, ces formations politiques n’étaient pas des partis de « godillots », mais des mouvements où il y avait un débat permanent et où l’on appréciait particulièrement les hommes et les femmes qui avaient suffisamment de caractère pour demander des remises en question ou pour exprimer leur désaccord.

La suite ici.

Il s'appelle Daniel Garrigue et vient de claquer la porte de l'UMP. Vous savez le Parti dont le patron est désigné directement par le Chef de l'Etat sans passer par le moindre vote des militants. (Remarquez pour ce qu'on en fait chez nous du vote des militants...)

8 déc. 2008

Fête des Lumières

Tous les ans à Lyon, nous fêtons le jour où la Vierge à sauvé la ville de la Peste. Tous les ans je fais un voeu. L'année dernière il s'agissait de nous sauver de Perben. Cette année ? Beaucoup de choses nous menacent. On ne sait que choisir comme dirait Thérèse dans le Père Noël. Et puis je ne crois pas aux miracles. Je crois en l'humain et en sa capacité d'évoluer.

Ce soir, le programme de Monplaisir est le suivant :

Ils avaient prévenu : l’embrasement du quartier sera total !
Le signal ? L’écho d’un tambour rapidement amplifié par du hard-rock échappé d’un char, vestige d’une techno parade médiévale.
Parvenu sur la place Ambroise Courtois, vous découvrirez un quatuor à cordes installé sur un mobile suspendu à une grue télescopique !
Une trapéziste traverse soudain le ciel, sur la voix d’une chanteuse lyrique, et dans un ballet aérien, dépose une note de musique sur chaque étoile.
Place au silence… et l’Institut Lumière peut s’embraser de mille feux.

J'espère que le rock ne sera pas trop hard car je ferai partie de l'encadrement de la techno parade médiévale avec ma fillotte. Tous les lyonnais sont invités, ça va être magique.

7 déc. 2008

La classe mondiale... Peut-être même le champion du monde...

" Le pouvoir de dire non, en fait, n'existe p..., existe, et le pouvoir de dire oui, non, parce que chaque pouvoir équilibre l'autre, dans un mouvement de paralysie quasi générale."



Sarkozy s'embrouille devant le pouvoir du plus petit

Si Monsieur Lefebvre voulait bien nous traduire, ça serait sympa...

And the winner is...

J'aime mon Parti mais je n'aime pas ce qui s'y passe en ce moment. Il y a quelques temps, je disais que finalement pour moi ça ne ferait aucune différence si c'était Segolène ou Martine, heureuse que ça soit une femme qui gagne. Je me trompais. Il est des victoires qui laissent un goût amer. Il y a des mots qui sont difficiles à entendre, à comprendre. Et des questions qui vous viennent à l'esprit dont les réponses viendront plus tard peut-être. Ou pas. Remise à zéro des pendules, nouveau départ, faux départ... tournez manèges et vive la vie. Moi qui pense qu'il faut toujours passer par le dialogue et l'écoute pour avancer, je suis bien servie ce matin. Faire confiance qu'ils disent. Je veux bien mais il va falloir que je digère le fait qu'ils se soient assis sur l'avis de 50 % de leur parti. Rassemblement ? Laissez moi rire. ""Nous ferons tout ce que nous pourrons pour aider, mais en même temps nous ne pouvons être l'otage de quelque chose qui dénaturerait le vote des militants et l'attente des Français" a déclaré Vincent Peillon. En ce qui me concerne, il va falloir du temps avant que j'arrive à intégrer que ces gens font partie de ma famille et que je me sente solidaire d'eux.
En même temps, en bas sur le terrain, là où je me trouve, rien ne change, tout continue. Hier matin je me suis rendue à la Mairie pour aider mon copain Christophe et tous les bénévoles du Téléthon. Nous avons gonflé des ballons, discuté, bu des cafés. Les ballons gonflés, nous sommes allés voir les boulistes qui avaient organisé une petite manifestation de leur côté avec sandwichs au lard et vins chaud à gogo. Voilà où elle était la convivialité hier. Chez nous à Lyon et partout où des femmes et hommes venus de tous horizons se sont réunis pour aider à vaincre ces fichues maladies orphelines que je ne souhaite à personne, même pas à mon pire ennemi. Je n'ai pas de pire ennemi d'ailleurs, ou si j'en ai un(e) je ne le connais pas.
Ca plus une après-midi de courses entre filles et un tour chez notre copain Marc qui exposait des bijoux dans son appartement. J'étais tellement fatiguée que je suis rentrée et ai sommeillé sur le canapé en compagnie de ma fille en regardant les Miss d'un oeil vague. Même pas eu le courage d'aller voir les illuminations. On verra ce soir, s'il ne fait pas trop froid. Ici à Lyon dans la ville que j'aime et loin du bruit et de la fureur...


Découvrez Charlie!

5 déc. 2008

T'es mignon mais t'es un tout p'tit breton....


Sarko vu par les allemands

Si j'ai tout compris, il vient de nous pondre un Ministère qui va surveiller les autres Ministères qui eux mêmes surveillent le reste de la population qui n'en peut mais...

Je propose qu'on installe Devedjian en haut de la tour Eiffel ou mieux de la Tour Montparnasse (Infernale), il aura une meilleure vue.




Découvrez Richard Gotainer!

Laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... des migraines... des "nervous breakdown"...

Deux informations apparemment sans aucun rapport aujourd'hui dans mes oreilles.

1. Le braquage de la bijouterie qui rapporte 50 millions d'euros à ses auteurs.

2. Le plan anti-crise de Sarkozy qui va nous coûter 25 milliards d'euros.

Bon sang mais c'est bien sûr : encore 500 braquages de bijouteries et ça y est, on a trouvé la solution...

Très forts, ils sont vraiment très forts !





Découvrez Marilyn Monroe!

4 déc. 2008

C'est jeudi c'est blog de fille

Ca y est les filles le classement sexe-love-politique de Wikio est sorti. Enfin. On le connaissait bien un peu car il y avait eu des fuites, en particulier chez Romain il y a quelques jours. Je suis fière comme Carla Bruni défilant devant un parterre de riches héritières anorexiques. Sept leftblogs dans le top 10 du classement politique dont deux femmes, CC et moi-même. Nicolas, Marc, Ronald, Juan, Juan encore une fois, et Abadinte se répartissant les autres places (ce qui grâce à Juan nous fait 8 blogs). Les deux autres places reviennent aux non moins méritants Luc de Ma vie en Narcisse et Olivier Bonnet de Plume de Presse qui ne sont pas franchement de droite non plus. C'est pas les blogueuses cuisino-tricoto-maman-bébé du journal Elle qui pourront se vanter d'être aussi bien entourées.
Une mention spéciale pour la 100ème, une certaine Martine, à qui nous prédisons une belle carrière de blogueuse à condition qu'elle mette son outil à jour parce qu'il me semble qu'elle n'est plus vraiment candidate... à moins qu'il se soit encore passé un rebondissement que j'aurais loupé à l'insu de mon plein gré.
Un clin d'oeil à Hypos et à 0lympe, rencontrées récemment et que j'apprécie énormément et à une certaine M qui a tendance à prendre tout le monde dans ses bras sans que personne ne s'en plaigne d'ailleurs...
Au classement sexe-love-divers, un grand bravo à Eric, classé premier et c'est tant mieux, à Gaël sans qui la blogosphère ne serait qu'un désert aride, à Nicolas bis et surtout au Vieux Jacques que j'embrasse bien tendrement, à Dorham parce que c'est lui et que c'est moi, à Poireau qui est parti faire l'amoureux en Belgique et à Nefisa qui elle roucoule en Grèce.
Au classement sexe-love-litterature (vous savez les gens qui écrivent des trucs vachement bien et que Elle a également oubliés !) là c'est carrément du délire : Zoridae belle et généreuse à la 2nde place, et Balmeyer-ce-fou-furieux à la 4ème. Pour le fun, notons également la belle avancée de Spermy qui se bat seul contre le monde (et sans doute ses propres pulsions).
Pour terminer en beauté cette note sexe-love-wikio, une entrée en fanfare tant le top ten total, celle de Penelope-jolicoeur, propulsée à la 3ème place derrière les trucs sexe-love-high tech de Presse-citron et Techcrunch.
Voici, voila. J'ai du oublier du monde forcément, mais j'avais envie de mettre aujourd'hui en avant une équipe de blogueuses et blogueurs que je cotoie depuis quelques mois, années pour certains, grace à qui et sans doute aussi pour qui je suis là aujourd'hui. Non les garçons je ne vais pas me mettre à chanter SO-LI-DA-RI-TE (quoique), juste envie de jeter quelques confettis en l'air et de chanter à tue tête CO-PA-CA-BA-NA (ben quoi c'est pas la fête aujourd'hui ?).



Découvrez Barry Manilow!

2 déc. 2008

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.



Ma note du dessous illustrée par Didier Porte...


Oui, surtout avec Papa. Il comprend rien au présent, rien au passé, rien à l'avenir, enfin rien à la France, rien à l'Europe, enfin rien à rien... Mais il comprendrait l'incompréhensible, dès qu'il s'agit d'argent. (Michel Audiard)

1 déc. 2008

Y'a pas que de la betterave...

... dans ce que son épouse sert à l'apéro à Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, qui a relancé lundi l'idée d'une détection des troubles du comportement chez l'enfant dès le plus jeune âge, en complément d'un abaissement de la responsabilité pénale à 12 ans, pour faire face à la délinquance des mineurs.

"Moi je souhaite qu'on aille même sans doute un peu plus loin", sur "la question de la détection précoce des comportements", a-t-il ajouté. "Je ne suis pas un spécialiste, donc je ne déterminerai pas à quel âge il faut le faire", mais "quand vous détectez chez un enfant très jeune, à la garderie, qu'il a un comportement violent, c'est le servir, c'est lui être utile à lui que de mettre en place une politique de prévention tout de suite", a expliqué le député des Hauts-de-Seine.

Comme dit Nicolas, ça fait rire mais jaune...

Pour mémoire, une pétition intitulée "Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans", tourne toujours sur le Net.

Je ne ferai pas de tartines à propos de l'histoire de Filippis que j'ai relayée dès ce week-end sur Facebook mais je trouve, comme d'habitude, assez amusante cette habitude qu'à Sarko de contredire ses ministres. Enfin quand je dis "amusante" je me comprends aussi. Comme d'habitude, il parle, il gesticule masquant ainsi les hommes qui agissent dans l'ombre. Combien de temps allons nous pouvoir écrire librement sur nos blogs et les journalistes se mobiliseront-ils autant lorsque la police débarquera chez l'un de nous à l'aube pour nous emmener devant nos enfants terrorisés ? Tiens je vais aller relire Matin Brun et je vous conseille de le faire d'urgence, histoire de vous dire qu'en matière de liberté et de démocratie, rien n'est jamais acquis.


Découvrez Persephone's Bees!

Journée mondiale contre le Sida

Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2007 et dont le mode de contamination est connu, 60% ont été contaminées lors de rapports hétérosexuels, 38% par rapports homosexuels et 2% par usage de drogues injectables.
Les personnes contaminées par rapports hétérosexuels sont en majorité des femmes (58%) et pour 48% des personnes de nationalité d'un pays d'Afrique subsaharienne, note l'Institut de Veille Sanitaire. Cependant, le nombre de découvertes de séropositivité chez des ressortissants étrangers poursuit sa diminution depuis 2003 chez les femmes et depuis 2005 chez les hommes. "Le nombre de découvertes de séropositivité a en revanche augmenté chez les homosexuels entre 2003 et 2006, puis semble se stabiliser en 2007", indique l'InVS.
Source Nouvel Obs.

Quelques mots et quelques chiffres pour commencer la semaine...