La vie c'est comme une boîte de chocolats. On sait jamais sur quoi on va tomber.

Monsieur le Secrétaire Général,

J’ai appartenu depuis 1974 à l’UDR et depuis 1976 au RPR. Contrairement à ce que l’on entend dire parfois, ces formations politiques n’étaient pas des partis de « godillots », mais des mouvements où il y avait un débat permanent et où l’on appréciait particulièrement les hommes et les femmes qui avaient suffisamment de caractère pour demander des remises en question ou pour exprimer leur désaccord.

La suite ici.

Il s'appelle Daniel Garrigue et vient de claquer la porte de l'UMP. Vous savez le Parti dont le patron est désigné directement par le Chef de l'Etat sans passer par le moindre vote des militants. (Remarquez pour ce qu'on en fait chez nous du vote des militants...)

Commentaires

  1. Le PS me rend bien triste... Allons-nous nous en sortir Sister? Bises

    RépondreSupprimer
  2. ce qu 'il y a de bien chez nous à l'UMP c'est finalement notre transparence...chacun est libre de contester, de démissionner, les idées circulent et actuellement nous représentons à la fois la majorité présidentielle et son opposition!!!!! heureusement car depuis longtemps le PS a disparu ..snif!!! Au moins à l'époque chez vs des membres comme Chevènement démissionnait et ne fermait pas leur gu....

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que le PS est cuit pour un bon moment!
    Amen...

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme17:40

    cuit?? non merci je ne mange pas de ce pain là..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le non choix est-il un choix ?

L'important est-ce la rose (suite...)