In excelsis Deo

Je vous écris tard dans la matinée, pas loin de midi, un oeil sur la rue et le ciel gris, l'autre sur l'écran et les news qui défilent. Nous sommes dans une journée entre-deux. Les vacances qui commencent pour certains, d'autres qui comme moi attendrons encore quelques jours avant de poser leur sac de travail. J'habite à côté d'une fac. Hier des étudiants partaient, aujourd'hui d'autres arrivent. Ce ne sont pas les grandes vacances pourtant. Il parait que la neige est bonne et que la saison de ski n'annonce bien. Pas la crise pour tout le monde. Mon fils est parti travailler dans un restaurant à Morzine. J'espère que tout ira bien là bas. Il est tellement à l'Ouest parfois et le métier de cuisinier demande de la précision. Mon choeur a donné un petit concert de Noël vendredi soir. L'église était pleine et j'ai fait connaissance du nouveau curé. Jeune, BCBG et désireux d'ouvrir son église aux touristes qui viennent visiter le quartier des Etats-Unis. Le concert n'était pas très au point mais les copines avaient l'air contentes. N'ayant plus le temps d'aller chanter, je me suis contentée de les prendre en photo. J'ai commencé à préparer les affaires pour la semaine prochaine, Marie aussi. Elle a choisi un porte photo pour ses grand-parents et a galéré pour trouver de quoi le remplir. Des photos du temps passé, des moments de bonheur ou de tristesse, suivant les époques et les aléas de notre vie. Les paquets sont bien emballés, on les ouvrira mercredi soir avec mes parents. Petit réveillon à 4, le reste de la famille étant éparpillé à droite ou à gauche. Petit réveillon parisien aussi puisque la santé de mon père ne lui permet plus de se déplacer aussi facilement qu'avant. Petit réveillon anniversaire pour moi comme chaque année. Je suis née en 1954. Tiens cette année je vais avoir l'âge de mon année de naissance. Hier j'ai vu la bande annonce d'un film qui raconte l'histoire d'un homme qui nait vieux et rajeunit au fur et à mesure de sa vie. Le héros est interprété par Brad Pitt et on a poussé de grands soupirs Juillev et moi en la regardant. On a beau avancer dans la vie comme le commun des mortels, on est toujours aussi romantiques elle et moi. J'ai beau me lever chaque matin pour faire avancer le schmilblick de ma vie et de celle des autres, il y a des moments où je ne souhaite qu'une chose, rester bien au chaud dans ma grotte en compagnie de ceux que j'aime. Tiens parlons en de ceux là. Entre autres, une bande de ploucs du web que j'espère voir à Paris samedi prochain. Ca se passera à la Comète du Kremlin-Bicêtre et on peut s'inscrire auprès de Nicolas.
Le temps de finir ma lettre, il est midi passé, j'ai toujours un oeil sur la rue où le ciel reste aussi gris et les nouvelles parlent beaucoup d'incendies. Je viens d'éternuer. Ah oui j'avais oublié mon rhume. J'ai aussi oublié de vous parler de la famille Akobian à qui on essaie d'éviter l'expulsion. J'ai omis volontairement certains faits de l'actualité comme des perquisitions chez des élus socialistes qui arrivent comme ça d'un seul coup, ou des ex-élus du même parti qui risquent de passer en face. Tant pis mais en cette veille de Noël je voulais juste faire un signe à ceux qui nous gouvernent et leur signaler qu'il y a deux ans ils avaient dit que plus personne ne devait dormir dehors aujourd'hui et que c'est loin d'être le cas...
Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël.


Commentaires

  1. Faudrait savoir, à propos de votre fils : il est à l'ouest ou à Morzine ?

    RépondreSupprimer
  2. Trub13:17

    A l'Ouest de Morzine Didier :-)

    RépondreSupprimer
  3. le in excesis (sans L)...c'est voulu... si oui cela laisse présager des excès que la note n'augure pas?

    RépondreSupprimer
  4. Non ce n'était pas voulu, j'ai corrigé... S'il ne risque pas d'y avoir d'excès du côté parisien, il y en aura peut être du côté Kremlin Bicêtre... A moins que Nicolas, touché par la grâce de Noel, décide de se mettre à l'eau férugineuse !

    RépondreSupprimer
  5. comme un peu de blues dans ton texte..
    bonnes fêtes de fin d'année avec ceux qui te sont chers
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Trub07:26

    Je suis toujours très bluesy le week end Pascal... enfin surtout dans l'écriture parce que le reste va bien :-) Joyeux Noel à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  7. ah de nouveau un billet qui vient du coeur et pas copier/collé.Et t'inquiétes Morzine c'est pas à l'ouest ! (-;

    RépondreSupprimer
  8. Trub14:22

    Merci Romain. J'avais un peu de temps pour écrire hier. Une mère s'inquiète toujours tu sais, à l'est ou à l'ouest.

    RépondreSupprimer
  9. il faut couper le cordon...miss et au septentrion y a koi ???

    RépondreSupprimer
  10. Attention aux excès !!!! Moi je suis entrain de payer les miens en ce moment (chocolat) !!!....

    Joyeux Noël

    RépondreSupprimer
  11. Brad Pitt en père Noël..... On peut rêver

    RépondreSupprimer
  12. Joyeux après-Noël…

    RépondreSupprimer
  13. Excellente année 2009 pleine de combativité et de solidarité afin que le bonheur ne soit plus la chasse gardée de certains

    @mitiés

    Slovar

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Le corps des femmes, leurs droits et la Pologne

L'important est-ce la rose (suite...)