Le Grac vous connaissez ?

Voici leur présentation :
« L’association a été créée en 1982 avec un objectif très précis : aider les salles de la périphérie à s’organiser collectivement pour être plus présentes dans le paysage cinématographique lyonnais.
Aujourd’hui, le but de l’association est essentiellement de :
• favoriser la circulation des films d’auteurs
• participer à la sensibilisation des publics
• organiser des temps de réflexion entre professionnels
• participer à la formation du jeune public
Le GRAC s'est doté de locaux et de personnel, ce qui a permis de créer un véritable réseau de salles de cinéma indépendantes et de proximité : 52 salles adhèrent aujourd'hui au GRAC. Elles réunissent plus de 1 600 000 spectateurs par an.
Vous trouverez dans l'ensemble de nos salles des programmations diversifiées : grand public, art et essai, recherche, jeune public, court-métrage, films du répertoire, documentaires...
Les salles du GRAC organisent des Festivals de qualité, des rencontres avec les réalisateurs, des animations pour les petits et les plus grands...
Le GRAC favorise également la fréquentation des salles de proximité par l’intermédiaire d’actions auprès des comités d’entreprise (vente de chèques cinéma, soirée comités d’entreprise…). »

Au C.E. je suis responsable de la vente des billets de cinéma, entre autres. Les gens ont le choix entre ces billets à 3 € l'unité et les UGC à 4.40 €. Leur naturel les pousse vers l'UGC Ciné Cités, usine à cinéma, où l'on consomme du film en dégustant d'énormes quantités de pop corn arrosées de Coca en veux tu en voilà. C'est pratique, je le reconnais, mais ça ne correspond pas à ma vision du cinéma.

Ce matin je suis en colère contre UGC et PATHE qui s'en prennent en ce moment à une petite salle du réseau GRAC, située à Venissieux, le Cinéma Gérard Philipe ou un projet de réhabilitation est en cours. Ce projet consiste en l'extension d'une salle et 237 fauteuils, à trois salles et 473 fauteuils. UGC et PATHE, ces deux mastodontes, qui concentrent près de 3 millions d'entrées par an, ont décidé que le développement de 237 fauteuils supplémentaires du cinéma Gérard-Philipe représente une menace susceptible de remettre en cause leur existence. En outre ils récusent la décision de la Commission Départementale d'Equipement Cinématographique (CDEC) qui a rendu, à l'unanimité, un avis favorable sur ce projet. Cette attaque juridique n'est évidement pas étrangère avec l'ouverture prochaine de deux nouveaux multiplexes dans l'agglomération décidés et voulus par le Grand-Lyon: - un PATHE en 2009 au Carré de Soie à Vaulx-en-Velin - un UGC en 2010 à la Confluence . Cette action va dans la ligne de ce qui s'était déjà passé avec le Comoedia il y a quelques mois.

Comme le souligne la Ville de Venissieux : il ne saurait y avoir de diversité des oeuvres sans diversité des salles. Il y a de la place pour tout le monde, le cinéma commercial et le cinéma d'auteur. Une pétition en format papier est disponible ici, la pétition en ligne ne saurait tarder. En ce qui me concerne, je n'ai plus remis les pieds dans les salles UGC/PATHE/MEME COMBAT depuis quelques mois et je m'en porte vraiment très bien...

Commentaires

  1. MAIS QUE FAIT GG c;;;?? Développement à tout crin des Multiplex...merci Pathé pour l'aide à l'OL et plus....et il ne défend même pas les petites salles indépendantes...Cela ma fait penser à son alliance avec les fonds de pension de la rue Grolé ou encore son tapis rouge pour Bill gates ou encore le pacte de la Biblio de la part Dieu avec Google..nous allons finir l'appeler GG l'Américain?? desfois qu'il se prendrait pour le fils caché de Pradel???

    RépondreSupprimer
  2. Un seul "p", à Gérard Philipe...

    RépondreSupprimer
  3. C'est corrigé Didier...
    De base : il faudrait arrêter de voir Gérard Collomb partout quand même... Là nous sommes à Venissieux.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme19:10

    Je ne vois pas le pb du pop corn et du coca, est ce de l'anti-américanisme ?
    Plus sérieusement, quel pouvoir réel ont ils sur la possiblité d'extension ?

    RépondreSupprimer
  5. De toutes façon, pathé et ugc sont entrain de se pourir tout seul avec la muliplication de leurs salles sur le territoire lyonnais, non ?
    Carré de la soie, confluent, vaise...

    Moi j'ai la vision des deux cinéma, j'ai ma carte d'abonnement au CNP et je vais aussi dans les salles UGC, surtout pour les films en V.O

    j'achète du pop corn si j'en ai envie, et s'il y en avait aux Alisés, ça me poserait pas de problème...

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme09:36

    je ne vois pas ou se situe la concurrence, les programmations sont tellement différentes !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)