Les variations enigmatiques.

Le Carré Trente est un petit théâtre lyonnais du 1er arrondissement. Je crois bien que c'est le plus petit théâtre qu'on puisse trouver ici. Le taulier, comme il s'appelle lui-même, Jean, propriétaire du blog Le Jour et la Nuit est également membre à part entière de la bande des Left_blogs. Ce qu'il y a de bien, c'est qu'il suffit de lui passer un coup de fil pour réserver sa place et qu'il nous attendra toujours pour que le spectacle commence. Ca doit déjà faire 4 ou 5 fois que j'y vais et, mis à part une seule fois où la pièce était un peu trop "boulevard" pour moi, tout ce que j'y ai vu était de bonne qualité. Sans oublier le pot de l'amitié ensuite et l'échange avec les comédiens. Le tout pour à peine plus cher qu'une place de cinéma à deux pas de l'Hôtel de Ville.

Samedi soir, on jouait "Les variations enigmatiques" d'Eric-Emmanuel Schmitt. Une pièce courte pleine de coups de théâtre et de coups de fusils. Pleine d'amour et de musique. Celle du compositeur anglais ELGAR et en particulier les "Enigma Variations" que j'ai découvertes à cette occasion. Une pièce à tiroirs où la vérité n'est jamais là où on l'attend. Je ne connaissais pas E.E. Schmitt, ça a été une heureuse rencontre.

Extraits :
"Erik Larsen : C’est lorsqu’on n’aime pas la vie qu’on se réfugie dans le sublime.
Avzl Znoeko : Et c’est lorsqu’on n’aime pas le sublime qu’on s’embourbe dans la vie. "

"Abel Znorko : L'amour ouvre le temps aux dimensions d'une histoire , crée des étapes, des approches, des refus, des chagrins, des soupirs, des joies, des peines et des retournements , bref, l'amour offre la séduction du labyrinthe."

Pour les lyonnais, inutile de vous précipiter, c'était hier la dernière. Par contre mardi, il y a soirée poésie alors n'hésitez pas à appeler Jean ou a lui envoyer un mail et à réserver vos places rapidement, vu la taille de l'endroit c'est vite plein.

Commentaires

  1. je crois que je vais finir par venir habiter Lyon ou pas loin...j'aime autant le sublime que l'amour...c'est possible docteur?

    RépondreSupprimer
  2. Trub11:56

    Ah ma Cath, t'avoir près de nous nous comblerait de bonheur :-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Sylvie ! Miam… ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Trub13:08

    De rien Jean... je m'aperçois que j'ai oublié de parler du téléphone "insupportable" :-)

    RépondreSupprimer
  5. [Un hors-sujet : mais - une sorte de cadeau de bienvenu sur blogspot, disons]


    http://melodyhauntsmyreverie.blogspot.com/2008/10/helmet-birth-defect.html

    RépondreSupprimer
  6. Juste pour dire que dans ta description, à gauche, l'expression "What else" est déjà utilisée par quelqu'un d'autre.....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)