Le chouchou

Ca fait des mois que la presse française nous bassine avec son chouchou, Bertrand Delanoe. Et un sondage par-ci (fait on ne sait auprès de qui) et un article par-là à la gloire du maire de Paris qui est indubitablement le successeur de François Hollande auprès des journalistes.
Ca doit être une question de look, d'attitude. Le plus politiquement correct aux yeux de ces messieurs.
En plus il a été adoubé par le Secrétaire sortant, lequel semble avoir bien du mal à soutenir Segolène Royal depuis qu'ils sont séparés.
Jusqu'ici, je pensais que cette façon de voir ne concernait que les journalistes parisiens, voila-t-y pas que la presse lyonnaise s'y met maintenant. Enfin une certaine presse qui a l'air d'avoir des comptes à règler avec Gérard Collomb. Lequel Gérard Collomb semble pourtant prêt à exercer les plus hautes fonctions d'après François Hollande. Lequel maire, sur le terrain depuis un bon moment, a du accuser un léger coup de fatigue qui l'empêche de se rendre ce soir à la salle de la Ficelle pour l'A.G. des militants du Rhône.
Tout ce bazar commence également à me fatiguer, mon choix est fait, ma décision est prise. Motion E je suis, motion E je reste. Du coup, on se passera également de moi ce soir. C'est décidé, avec mes collègues élues du 8ème, on se fait soirée De Funès au théâtre des Marronniers .
« Tu comprends ça, spectateur ? Tu comprends ça ? Que tu as tout fait. Et que la plupart des hommes meurent sans savoir que c’est eux qui ont tout fait ce qu’ils ont vu. » Extrait de Pour Louis de Funès.
Un peu de détente par ce temps troublé où notre cher président est en train de nous mettre au régime sec, ne nous fera sûrement pas de mal.
Quand aux journalistes, ça me fera vraiment très plaisir quand les militants de base du Parti Socialiste leur auront cloué le bec. Vraiment.

Commentaires

  1. C'est dit, et bien dit ! ;o)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai hésité il y a quelque temps à m'inscrire au PS. Je ne l'ai pas fait parce que je voyais dénoncer sur les blogs l'absence de démocratie interne. Mais je vais finir par le regretter, tant je m'accroche à l'espoir de voir S.Royal l'emporter à terme, en constatant que l'intox médiatique contre elle gagne du terrain.

    RépondreSupprimer
  3. Si tous ceux qui ont adhéré en 2006 avaient été aussi tenaces qu'elle, la majorité serait plus facile à atteindre. Mais la politiques, ça n'a jamais été facile : on ne décroche pas la timbale du premier coup. Il y faut de la constance, et même, c'est dur. On peut encore aller rechercher les déjà partis : il faut des voix, quand on vote démocratiquement....

    RépondreSupprimer
  4. Bah Fanchon, les engagements pris en 2006 n'étaient que des engagements opportuns, conjoncturels.
    C'est l'année qui veut ça.
    "Les Partis" attendent de retrouver l'énergie et la confiance, le problème c'est de savoir en lequel de tous ces prétendants, BébertFromParis c'est sûr il naurapamavoa.

    RépondreSupprimer
  5. Il a oublié son mouchoir ???

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ah le nouveau logo de la Région Auvergne Rhône-Alpes

La valse de Ravel

L'important est-ce la rose (suite...)